consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Cendres de bois

Cendres de bois

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Cendres

Sommaire

Les cendres de bois de cheminée

Résidus alcalins issus de combustion du bois, les cendres de bois sont riches en potasse. Elles sont constituées de 25 à 50 % de chaux, 13% de potasse et soude 9% au total d'oxydes tels que : oxyde de magnésium (magnésie), oxyde de fer, oxyde de manganèse. Par ailleurs, d'autres substances sont présentes mais en à faible dose comme le soufre, le chlore, le fer et le sodium.

Les cendres de bois : des résidus multiusages

Selon le type de bois brûlé et la nature du sol, il y a une variation des matières minérales présentes. Par exemple, on peut trouver plus de chlore dans les résineux que dans les bois feuillus. Le nombre de matières minérales dépend aussi des parties de l'arbre. L'écorce en contient plus que le bois, les branches plus que le tronc et le troncdavantage que les racines. La silice et la chaux sont plus abondantes dans l'écorce que dans le bois alors que l'on retrouve beaucoup de potasse dans le bois.

Composition des cendres de cheminée

  • Les cendres des feuillus sont en général plus riches que celles des résineux. Les cendres contiennent beaucoup de calcium, ce qui en fait un excellent amendement calcaire capable de remplacer la chaux. Leur teneur en potasse est très élevée (entre 2 et 9 %), c'est donc un engrais concentré à manier avec prudence. Elles contiennent beaucoup de silice (14 %) que les bambous vont apprécier, du magnésium(1 à 4 %) qui est le principal constituant de la chlorophylle des plantes, mais peu de phosphore (0,5 à 2 %). Pour augmenter la richesse en phosphore, il suffit de calciner les os de cuisine.
  • Les cendres des feuillus sont en général plus riches que celles des résineux. Les cendres contiennent beaucoup de calcium, ce qui en fait un excellent amendement calcaire capable de remplacer la chaux. Leur teneur en potasse est très élevée (entre 2 et 9 %), c'est donc un engrais concentré à manier avec prudence. Elles contiennent beaucoup de silice (14 %) que les bambous vont apprécier, du magnésium(1 à 4 %) qui est le principal constituant de la chlorophylle des plantes, mais peu de phosphore (0,5 à 2 %). Pour augmenter la richesse en phosphore, il suffit de calciner les os de cuisine.

De l'engrais avec des cendres de cheminée

Les cendres de cheminée penvent servir d'engrais concentré : compte tenu des forts taux de calcium et de potasse, la cendre doit être apportée en quantité modérée. Tout excès de cendres de cheminée peut causer un déséquilibre chimique du sol et donc une mauvaise alimentation des plantes.


Trop de chaux entraîne un blocage d'oligoéléments indispensables. Pire, il entraîne une destruction de l'humus du sol et une libération de l'azote sous forme gazeuse.

L'excès de potasse entraîne par une mauvaise assimilation du magnésium et d'autres éléments essentiels.

Des cendres de bois dans le jardin et le compost

Riche en oligo-éléments, les cendres de bois sont excellentes pour le jardin et les rosiers. Mais pour être apportées dans les sols du jardin en automne et au printemps, les cendres de bois doivent provenir de la combustion de bûches et rien d'autre afin de ne pas favoriser la présence de produits chimiques. Les cendres sont aussi très intéressantes pour les arbres fruitiers et les fruits et légumes du potager. Cependant, leur richesse en calcium doit les faire réserver aux sols acides, sableux, très perméables.La dose recommandée : un seau par mètre cube.

D'autre part, il est recommandé d’ajouter un peu de cendres de bois dans le compost afin d'en améliorer la structure. Par ailleurs, la cendre peut servir d'insecticide dans votre jardin pour faire fuir les limaces, les escargots et autres pucerons. Il suffit de saupoudrer de cendres les zones sensibles des plantations.


Les cendres et la pelouse

La pelouse apprécie la cendre qui, à la dose indiquée, favorise l'activité des micro-organismes et des lombrics, ce qui améliore l'infiltration de l'eau et limite ainsi la mousse. La cendre en elle-même ne détruit pas la mousse, contrairement aux idées reçues.

Les cendres au potager

Au potager, la cendre est bonne pour la plupart des légumes, à la dose indiquée. Les rosiers l'apprécient, ainsi que les fleurs, les petits fruits, les arbres fruitiers et la plupart des plantes vivaces et arbustes d'ornement. Mais pas les rhododendrons La richesse en chaux de la cendre (le pH est de 13) ne convient pas aux plantes de terre de bruyère ou de sol acide : azalée, rhododendron, camélia, bruyère d'été, érable du Japon ou hortensias bleus qui deviendront roses.

  • Évitez les apports de cendres en terre de bruyère, les plantes acidophiles n’apprécieraient guère cet arrivage de calcium ! De même, en terre déjà calcaire, limitez les apports afin d’en éviter l’excès
  • Les cendres de bois sont une précieuse ressource. Mais en trop grande quantité,elles peuvent se montrer nocives.

Laissée à la surface du sol, la cendre détruit la structure de la terre qui peut devenir asphyxiée. La cendre de bois est donc bonne pour le jardin, mais en quantité limitée : 70 g par m2 et par an, soit deux poignées moyennes. Épandez-la en hiver ou gardez-la pour épandre au printemps entre les légumes.

Les cendres sont un engrais concentré

Compte tenu des forts taux de calcium et de potasse, la cendre doit être apportée en quantité modérée. Tout excès provoque un déséquilibre chimique du sol et une mauvaise alimentation des plantes. L'excès de potasse se traduit par une mauvaise assimilation du magnésium et d'autres éléments essentiels. L'excès de chaux provoque un blocage d'oligoéléments indispensables. Pire, il entraîne une destruction de l'humus du sol et une libération de l'azote sous forme gazeuse.

Les cendres et la pelouse

La pelouse apprécie la cendre qui, à la dose indiquée, favorise l'activité des micro-organismes et des lombrics, ce qui améliore l'infiltration de l'eau et limite ainsi la mousse. La cendre en elle-même ne détruit pas la mousse, contrairement aux idées reçues.

Les cendres au potager

Au potager, la cendre est bonne pour la plupart des légumes, à la dose indiquée. Les rosiers l'apprécient, ainsi que les fleurs, les petits fruits, les arbres fruitiers et la plupart des plantes vivaces et arbustes d'ornement. Mais pas les rhododendrons La richesse en chaux de la cendre (le pH est de 13) ne convient pas aux plantes de terre de bruyère ou de sol acide : azalée, rhododendron, camélia, bruyère d'été, érable du Japon ou hortensias bleus qui deviendront roses.

Des cendres de bois pour la lessive et l'entretien

Enfin, grâce à ses vertus dégraissantes, les cendres de bois sont excellentes en lessive, mais aussi pour nettoyer la vaisselle et les vitres de la maison.

Les cendres à la maison

  • Vous pouvez en faire aussi de nombreux usages de la cendre de bois dans la maison : nettoyer les vitres, faire la lessive ou la vaisselle, etc....
  • Les cendres sont très efficaces pour nettoyer la vitre du poêle à bois, de l'insert ou du four, les surfaces émaillées (évier, lavabo, baignoire), les fenêtres et le pare-brise des voitures.
  • Les cendre remplacent les nettoyants chimiques ménagers. sans être abrasives :

- Trempez du papier journal dans de l'eau puis dans la cendre
- Frottez les surfaces à nettoyer.
- Essuyez avec du journal humidifié.



[modifier] Lire également au sujet des cendres de bois et de cheminée



Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.