consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Gaz à effet de serre

Gaz à effet de serre

Un article de Encyclo-ecolo.com.

effet de serre

Sommaire

Les gaz à effet de serre

A quoi servent les gaz à effet de serre

Les gaz à effet de serre sont les gaz présents dans l'atmosphère de notre planète et qui ont pour rôle de capter les infrarouges émis par la surface terrestre (à partir de 3 atomes par molécule, ou à partir de deux en cas de 2 atomes distincts).

Ni l'oxygène ni l'azote, pourtant les deux gaz les plus abondants dans l'atmosphère (78% et 21%) ne sont des gaz à effet de serre car ils ne renvoient pas les infrarouges .

Les gaz à effet de serre ne sont pas à proprement parler des polluants. Le gaz carbonique n’est aucunement toxique en soi. Il est même essentiel à la croissance des plantes, qui le captent et utilisent son carbone pour constituer leur structure (le carbone représente environ 40 % de la matière sèche des végétaux).</p>

CO2-rechauffement.jpg

La transition énergétique en quelques chiffres :lLe bâtiment c'est 40 % de l'énergie consommée en France et 25% des émissions de gaz à effet de serre.

La France reste le 7ème pays consommateur d’énergie au monde (soit une part de 2,5%). La loi sur la transition énerétique souhaite :

  • réduire de moitié la consommation énergétique totale de la France d’ici 2050 par rapport aux chiffres de 2012
  • réduire de 40% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030


Les principaux gaz à effet de serre

- La vapeur d’eau (H2O)
- Le dioxyde de carbone (CO2)
- Le méthane (CH4)
- Le protoxyde d'azote (N2O)
- Les hydrofluorocarbures (HFC)
- L'hexafluorure de soufre (SF6) : PRG 22 80016 fois supérieur à celui du CO2, ce qui en fait potentiellement l'un des plus puissants gaz à effet de serre sur Terre

- Le trifluorure d'azote (NF3)
- Les perfluorocarbures (PFC)

Les principaux PFC sont :

  • Tétrafluorométhane (CF4)
  • Hexafluoroéthane (C2F6)
  • Octafluoropropane (C3F8)
  • Décafluorobutane (C4F10)
  • Perfluorodécaline (C10F18)
  • Perfluorooctylbromure (C8F17Br)
  • Le perfluorotributylamine (PFTBA): la molécule de PFTBA a l’effet de 7100 molécules de CO2 (N(C4F9) :)

- A été découvert en 2013, un gaz dont la nuisance calorifique est 1700 fois plus élevée que celle du carbone : il s'agit du perfluorotributylamine, surtout utilisé dans l'industrie élecronique.

- N(C4F9) : la molécule de PFTBA a l’effet de 7100 molécules de CO2.


Cependant, en brûlant de grandes quantités de combustibles fossiles, l’activité humaine libère beaucoup de gaz carbonique –emprisonné dans le sous-sol depuis des milliers d’années (permafrost, …) ou dans les bois des forêts tropicales. Conséquence, les végétaux ne parviennent plus à fixer le surplus de GES.</p>

Le CO2

Le gaz carbonique se retrouve alors en concentration excessive dans l’atmosphère. Il constitue une forme de pollution, en ce sens qu’il contribue à l’effet de serre à la source du réchauffement de la planète. Or ce réchauffement planétaire a tendance à accentuer les effets nocifs sur la santé de la « vraie » pollution atmosphérique. C’est ce réchauffement planétaire qui a été le sujet des conférences sur le climat de Kyoto puis de Bali, fin 2007.

Au niveau mondial, les dernières déclarations d’émissions de gaz à effet de serre notifiées à l’ONU par 40 pays industrialisés révèlent qu’en 2004, 17,8 milliards de tonnes de dioxyde de carbone ont été émis . Soit une augmentation de 1,6% par rapport à 2003.Les Etats-Unis sont à eux seuls responsables de 7,07 milliards de tonnes de CO2 émis et restent les mauvais élèves. La Chine aurait pris cette première place dès 2006.


Le secteur agricole est à l'origine de 20% des émissions de gaz à effet de serre (GES) françaises. Un potentiel d'atténuation existe, par réduction de ces émissions et stockage de carbone dans les sols et la biomasse.

Quelle est la durée de vie des gaz à effet de serre

Leur durée approximative de séjour dans l'atmosphère varie fortement : elle correspond au temps est nécessaire pour que le gaz en surplus commence à se dissiper de l'atmosphère pour revenir à une concentration normale.

  • Méthane (CH4) : 12 ans
  • Gaz carbonique (CO2) : 100 ans
  • Protoxyde d'azote (N2O) : 120 ans
  • Halocarbures (CnHalp) : jusqu'à 50.000 ans


[modifier] A voir au sujet des gaz a effet de serre

[modifier] au sujet des gaz a effet de serre

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.