consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Baleine

Baleine

Un article de Encyclo-ecolo.com.

(Différences entre les versions)
(ll)
Ligne 8 : Ligne 8 :
* Pourtant, chaque ann&eacute;e ce sont environ 300.000 baleines, marsouins ou dauphins qui meurent pris dans les filets des flottilles de p&ecirc;che dans le monde. D&rsquo;autres meurent tout simplement du fait d&rsquo;une collision contre des bateaux, toujours plus nombreux sur les mers avec l&rsquo;explosion du commerce mondial. <br /><br />
* Pourtant, chaque ann&eacute;e ce sont environ 300.000 baleines, marsouins ou dauphins qui meurent pris dans les filets des flottilles de p&ecirc;che dans le monde. D&rsquo;autres meurent tout simplement du fait d&rsquo;une collision contre des bateaux, toujours plus nombreux sur les mers avec l&rsquo;explosion du commerce mondial. <br /><br />
<strong>Tokyo </strong>refuse depuis 20 ans de cesser de chasser les baleines. La chasse &agrave; la baleine &agrave; des fins commerciales est <span style="color: rgb(51, 153, 51);"><strong>officiellement interdite</strong></span><strong></strong> depuis 1986 par la CBI, la commission baleini&egrave;re internationale. Pourtant, arguant que certaines esp&egrave;ces de baleine ne sont pas en danger, comme la baleine Minke d&rsquo;Antarctique qui compterait 1 million d&rsquo;individus, Tokyo en fait un <span style="color: rgb(51, 153, 51);"><strong>probl&egrave;me de principe politique plus qu&rsquo;&eacute;conomique</strong></span><strong></strong>. En effet, aujourd&rsquo;hui les Japonais ne mangent pas de baleine dans leur vie de tous les jours. Ils sont plut&ocirc;t consommateur de thon rouge pour les sushis. <br />
<strong>Tokyo </strong>refuse depuis 20 ans de cesser de chasser les baleines. La chasse &agrave; la baleine &agrave; des fins commerciales est <span style="color: rgb(51, 153, 51);"><strong>officiellement interdite</strong></span><strong></strong> depuis 1986 par la CBI, la commission baleini&egrave;re internationale. Pourtant, arguant que certaines esp&egrave;ces de baleine ne sont pas en danger, comme la baleine Minke d&rsquo;Antarctique qui compterait 1 million d&rsquo;individus, Tokyo en fait un <span style="color: rgb(51, 153, 51);"><strong>probl&egrave;me de principe politique plus qu&rsquo;&eacute;conomique</strong></span><strong></strong>. En effet, aujourd&rsquo;hui les Japonais ne mangent pas de baleine dans leur vie de tous les jours. Ils sont plut&ocirc;t consommateur de thon rouge pour les sushis. <br />
-
=== A lire également ===
+
 
 +
<H3> L'Australie attague le Japon sur la chasse à la baleine </H3>
 +
L'Australie a porté plainte devant la Cour Internationale de Justice (CIJ) pour mettre un terme à la pêche à la baleine pratiquée par le Japon dans l'Antarctique, ont annoncé mardi 1er juin des responsables japonais.
 +
 
 +
"Nous avons été informés que l'Australie avait déposé une plainte auprès de la CIJ à propos de la pêche à la baleine scientifique. Nous allons discuter de la façon d'y répondre", a déclaré un responsable de l'Agence japonaise des Pêcheries.
 +
 
 +
"Je pense que c'est extrêmement regrettable", a déclaré Hirofumi Hirano, porte-parole du gouvernement. "Le gouvernement japonais va traiter cette affaire de façon appropriée, en nous appuyant sur notre position."
 +
 
 +
 +
 
 +
Tradition culturelle ancestrale
 +
 
 +
Le Japon pêche chaque année plusieurs centaines de baleines au nom de la "recherche scientifique", approuvée par la Commission baleinière internationale (CBI) qui interdit en revanche la chasse commerciale depuis 1986.
 +
 
 +
Les autorités japonaises affirment qu'il s'agit d'une tradition culturelle ancestrale, un argument rejeté notamment par les militants de l'association de défense de l'environnement Sea Shepherd et son fondateur canadien Paul Watson qui harcèlent chaque année les activités de la flotte japonaise dans l'Antarctique.
 +
=== A lire également au sujet des baleines et de la chasse à la baleine ===
*[https://www.consoglobe.com/ac-environnement-biodiversite_1694_combat-garde-japon-chasse-baleine.html? Combat d'arrière-garde au Japon : la chasse à la baleine]<br>
*[https://www.consoglobe.com/ac-environnement-biodiversite_1694_combat-garde-japon-chasse-baleine.html? Combat d'arrière-garde au Japon : la chasse à la baleine]<br>
*[https://www.consoglobe.com/ac-environnement-biodiversite_2482_peche-thon-rouge-fuite.html P&ecirc;che au thon rouge, la fuite en avant]<br>
*[https://www.consoglobe.com/ac-environnement-biodiversite_2482_peche-thon-rouge-fuite.html P&ecirc;che au thon rouge, la fuite en avant]<br>
* [https://www.consoglobe.com/ac-etonnant_2824_iles-feroe-scandaleux-massacre-dauphins.html Iles Féroé: scandaleux massacre de dauphins]
* [https://www.consoglobe.com/ac-etonnant_2824_iles-feroe-scandaleux-massacre-dauphins.html Iles Féroé: scandaleux massacre de dauphins]

Version du 6 juin 2010 à 17:41

baleine

Cet animal est emblématique de la biodiversité. On n'en est plus à la situation des années 70 et 80 quand les plus gros mammifères du monde étaient menacés de quasi disparition du fait d'une chasse commerciale intensive. Toutes les grandes espèces de baleine étaient alors en danger. Heureusement, cela a été évité et aujourd'hui on peut à nouveau trouver des populations significatives de baleines.

Cet animal est emblématique de la biodiversité.On n’en est plus à la situation des années 70 et 80 quand les plus gros mammifères du monde étaient menacés de quasi disparition du fait d’une chasse commerciale intensive.

Toutes les grandes espèces de baleine étaient alors en danger. Heureusement, cela a été évité et aujourd’hui on peut à nouveau trouver des populations significatives de baleines. En hiver par exemple, au large des îles Hawaï dans le détroit de ‘Au’au, où on trouve des baleines à bosse, appelées mégaptères. Ces animaux de 40 tonnes qui avaient été réduits à quelques milliers sur toute la planète ont pu se reconstituer après un moratoire sur leur chasse promu dans les années 60.

  • Aujourd’hui, le recensement le plus complet fait sur ces baleines à bosse montre qu’elles seraient à nouveau entre 10 et 25 000 dans le Pacifique Nord….
  • Pourtant, chaque année ce sont environ 300.000 baleines, marsouins ou dauphins qui meurent pris dans les filets des flottilles de pêche dans le monde. D’autres meurent tout simplement du fait d’une collision contre des bateaux, toujours plus nombreux sur les mers avec l’explosion du commerce mondial.

Tokyo refuse depuis 20 ans de cesser de chasser les baleines. La chasse à la baleine à des fins commerciales est officiellement interdite depuis 1986 par la CBI, la commission baleinière internationale. Pourtant, arguant que certaines espèces de baleine ne sont pas en danger, comme la baleine Minke d’Antarctique qui compterait 1 million d’individus, Tokyo en fait un problème de principe politique plus qu’économique. En effet, aujourd’hui les Japonais ne mangent pas de baleine dans leur vie de tous les jours. Ils sont plutôt consommateur de thon rouge pour les sushis.

L'Australie attague le Japon sur la chasse à la baleine

L'Australie a porté plainte devant la Cour Internationale de Justice (CIJ) pour mettre un terme à la pêche à la baleine pratiquée par le Japon dans l'Antarctique, ont annoncé mardi 1er juin des responsables japonais.

"Nous avons été informés que l'Australie avait déposé une plainte auprès de la CIJ à propos de la pêche à la baleine scientifique. Nous allons discuter de la façon d'y répondre", a déclaré un responsable de l'Agence japonaise des Pêcheries.

"Je pense que c'est extrêmement regrettable", a déclaré Hirofumi Hirano, porte-parole du gouvernement. "Le gouvernement japonais va traiter cette affaire de façon appropriée, en nous appuyant sur notre position."


Tradition culturelle ancestrale

Le Japon pêche chaque année plusieurs centaines de baleines au nom de la "recherche scientifique", approuvée par la Commission baleinière internationale (CBI) qui interdit en revanche la chasse commerciale depuis 1986.

Les autorités japonaises affirment qu'il s'agit d'une tradition culturelle ancestrale, un argument rejeté notamment par les militants de l'association de défense de l'environnement Sea Shepherd et son fondateur canadien Paul Watson qui harcèlent chaque année les activités de la flotte japonaise dans l'Antarctique.

A lire également au sujet des baleines et de la chasse à la baleine

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.