consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Bio-kérosène

Bio-kérosène

Un article de Encyclo-ecolo.com.

(Différences entre les versions)
Version actuelle (8 mars 2010 à 13:43) (modifier) (défaire)
 
(Une révision intermédiaire masquée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
-
[[Catégorie:Biocarburant et transport]] [[Catégorie:Energies renouvelables]]
+
[[Catégorie:Biocarburant et transport]] [[Catégorie:Energies renouvelables]] [[Image:biokeros2.jpg|thumb|170px|left|Biokérosène ]]
-
[[Image:biokeros2.jpg|thumb|170px|left|Biokérosène ]]
+
<h2><span style="color: rgb(153, 204, 0);">Bio-k&eacute;ros&egrave;ne, nouveau carburant...imparfait</span></h2>
-
<h2><span style="color: rgb(153, 204, 0);">Biok&eacute;ros&egrave;ne, nouveau carburant...imparfait</span></h2>
+
<p>Le Bio-k&eacute;ros&egrave;ne est du k&eacute;ros&egrave;ne provenant de la<strong> biomasse</strong>. Rappel : Le k&eacute;ros&egrave;ne est un liquide inflammable, d'hydrocarbures, qui est utilis&eacute; dans l'aviation &agrave; la puissance des moteurs &agrave; r&eacute;action.</p>
-
<p>Le Biok&eacute;ros&egrave;ne est du k&eacute;ros&egrave;ne provenant de la<strong> biomasse</strong>. Rappel : Le k&eacute;ros&egrave;ne est un liquide inflammable, d'hydrocarbures, qui est utilis&eacute; dans l'aviation &agrave; la puissance des moteurs &agrave; r&eacute;action. </p>
+
<p>Toutefois, le bio-k&eacute;ros&egrave;ne n'est pas exploit&eacute; dans l'aviation parce qu'il a &eacute;t&eacute; incapable de r&eacute;pondre aux exigences techniques du carburant d'aviation. Jusqu'&agrave; tr&egrave;s r&eacute;cemment, le bio-k&eacute;ros&egrave;ne n'&eacute;tait pas consid&eacute;r&eacute; comme une alternative r&eacute;aliste aux carburant fossiles.</p>
-
<p>Toutefois, le biok&eacute;ros&egrave;ne n'est pas exploit&eacute; dans l'aviation parce qu'il a &eacute;t&eacute; incapable de r&eacute;pondre aux exigences techniques du carburant d'aviation. Jusqu'&agrave; tr&egrave;s r&eacute;cemment, le biok&eacute;ros&egrave;ne n'&eacute;tait pas consid&eacute;r&eacute; comme une alternative r&eacute;aliste aux carburant fossiles. </p>
+
<h3><span style="color: rgb(51, 153, 102);">Bio-k&eacute;ros&egrave;ne, alternative aux &eacute;nergies fossiles ?</span></h3>
-
<h3><span style="color: rgb(51, 153, 102);">Biok&eacute;ros&egrave;ne, alternative aux &eacute;nergies fossiles ?</span></h3>
+
<p>Cependant, des ing&eacute;nieurs am&eacute;ricains ont &eacute;tabli un proc&eacute;d&eacute; tr&egrave;s efficace et &eacute;cologique pour produire du biocarburant &eacute;quivalent au k&eacute;ros&egrave;ne &agrave; partir d'une substance d&eacute;riv&eacute;e de la<strong> biomasse</strong>, selon leurs derniers travaux. Le concept du &quot;k&eacute;ros&egrave;ne bio&quot; est d&eacute;j&agrave; exploit&eacute; par les compagnies a&eacute;riennes puisque British Airways pr&eacute;voit de lancer en 2014, des vols aliment&eacute;s en biocarburant.</p>
-
<p>Cependant, des ing&eacute;nieurs am&eacute;ricains ont &eacute;tabli un proc&eacute;d&eacute; tr&egrave;s efficace et &eacute;cologique pour produire du biocarburant &eacute;quivalent au k&eacute;ros&egrave;ne &agrave; partir d'une substance d&eacute;riv&eacute;e de la<strong> biomasse</strong>, selon leurs derniers travaux. Le concept du &quot;k&eacute;ros&egrave;ne bio&quot; est d&eacute;j&agrave; exploit&eacute; par les compagnies a&eacute;riennes puisque British Airways pr&eacute;voit de lancer en 2014, des vols aliment&eacute;s en biocarburant. </p>
+
<p>Cette technique simple utilise environ <strong>95%</strong> de l'&eacute;nergie de la biomasse initiale, requiert peu d'hydrog&egrave;ne et capture le dioxyde de carbone (CO2) sous une pression &eacute;lev&eacute;e pour un usage futur, expliquent ces chercheurs de l'Universit&eacute; du Wisconsin (nord). Cette nouvelle m&eacute;thode de production exploite la tendance du sucre dans les plantes &agrave; se d&eacute;grader.&nbsp;</p>
<p>Cette technique simple utilise environ <strong>95%</strong> de l'&eacute;nergie de la biomasse initiale, requiert peu d'hydrog&egrave;ne et capture le dioxyde de carbone (CO2) sous une pression &eacute;lev&eacute;e pour un usage futur, expliquent ces chercheurs de l'Universit&eacute; du Wisconsin (nord). Cette nouvelle m&eacute;thode de production exploite la tendance du sucre dans les plantes &agrave; se d&eacute;grader.&nbsp;</p>
<p>Le GVL est jusqu'&agrave; aujourd'hui fabriqu&eacute; en petites quantit&eacute;s comme additif aux parfums et dans les compl&eacute;ments alimentaires &agrave; base de plantes mais &agrave; des co&ucirc;ts &eacute;lev&eacute;s. Mais en utilisant des &eacute;quipements de laboratoire de grandes capacit&eacute;s et des catalyseurs bon march&eacute;, ces ing&eacute;nieurs ont pu convertir la solution alcaline de GVL en carburant pour avion, similaire au k&eacute;ros&egrave;ne.&nbsp;</p>
<p>Le GVL est jusqu'&agrave; aujourd'hui fabriqu&eacute; en petites quantit&eacute;s comme additif aux parfums et dans les compl&eacute;ments alimentaires &agrave; base de plantes mais &agrave; des co&ucirc;ts &eacute;lev&eacute;s. Mais en utilisant des &eacute;quipements de laboratoire de grandes capacit&eacute;s et des catalyseurs bon march&eacute;, ces ing&eacute;nieurs ont pu convertir la solution alcaline de GVL en carburant pour avion, similaire au k&eacute;ros&egrave;ne.&nbsp;</p>
<p>Mais, le plus grand obstacle &agrave; la production de masse de ce biok&eacute;ros&egrave;ne &agrave; des prix comp&eacute;titifs est le co&ucirc;t du GVL.</p>
<p>Mais, le plus grand obstacle &agrave; la production de masse de ce biok&eacute;ros&egrave;ne &agrave; des prix comp&eacute;titifs est le co&ucirc;t du GVL.</p>

Version actuelle

 Biokérosène

Bio-kérosène, nouveau carburant...imparfait

Le Bio-kérosène est du kérosène provenant de la biomasse. Rappel : Le kérosène est un liquide inflammable, d'hydrocarbures, qui est utilisé dans l'aviation à la puissance des moteurs à réaction.

Toutefois, le bio-kérosène n'est pas exploité dans l'aviation parce qu'il a été incapable de répondre aux exigences techniques du carburant d'aviation. Jusqu'à très récemment, le bio-kérosène n'était pas considéré comme une alternative réaliste aux carburant fossiles.

Bio-kérosène, alternative aux énergies fossiles ?

Cependant, des ingénieurs américains ont établi un procédé très efficace et écologique pour produire du biocarburant équivalent au kérosène à partir d'une substance dérivée de la biomasse, selon leurs derniers travaux. Le concept du "kérosène bio" est déjà exploité par les compagnies aériennes puisque British Airways prévoit de lancer en 2014, des vols alimentés en biocarburant.

Cette technique simple utilise environ 95% de l'énergie de la biomasse initiale, requiert peu d'hydrogène et capture le dioxyde de carbone (CO2) sous une pression élevée pour un usage futur, expliquent ces chercheurs de l'Université du Wisconsin (nord). Cette nouvelle méthode de production exploite la tendance du sucre dans les plantes à se dégrader. 

Le GVL est jusqu'à aujourd'hui fabriqué en petites quantités comme additif aux parfums et dans les compléments alimentaires à base de plantes mais à des coûts élevés. Mais en utilisant des équipements de laboratoire de grandes capacités et des catalyseurs bon marché, ces ingénieurs ont pu convertir la solution alcaline de GVL en carburant pour avion, similaire au kérosène. 

Mais, le plus grand obstacle à la production de masse de ce biokérosène à des prix compétitifs est le coût du GVL.

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.