consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Ferments lactiques

Ferments lactiques

Un article de Encyclo-ecolo.com.


framboises

Sommaire

Les ferments lactiques

  • Les ferments lactiques sont un produit naturel détoxifiant, qui est d'une réelle aide pour une bonne digestion et un bon transit.
  • Les ferments lactiques sont des micro-organismes vivants. Les bactéries lactiques constituent les principaux ferments lactiques : ce sont les lactobacillus, les bifidobactéries et certains streptococcus.


Depuis fort longtemps, les bactéries lactiques sont utilisées pour produire des aliments. . la lactotransformation est un procédé qui a longtemps été utilisé pour une grande variété d'aliments : choux, carottes, panais, betteraves, concombres, cornichons, oignons, etc. Cette conservation est aussi en jeu la préparation de la choucroute et du levain.

On se sert des bactéries lactiques pour la fermentation d’aliments. Ces bactéries sont utilisées dans le monde entier, en particulier dans les laitages fermentés comme le yaourt, le fromage, le beurre, le babeurre, le kéfir.

Cela permet d'améliorer la conservation des aliments tout en transformant saveurs et textures qui deviennent alors différentes de celles de l’aliment d'origine.


Parmi les plus connus, les probiotiques servent pour faire de très nombreuses variétés de de laitages fermentés du yaourt au kéfir (boisson liquide)


probiotiques-copie.jpg

Pré- et probiotique, quelle différence ?
  • Les ferments lactiques et la conservation : comment ça marche ?

La fermentation lactique est un mode de production d'énergie anaérobie qui déclenche une formation d'acide lactique en présence de glucides et de bactéries spécifiques (les ferments lactiques),

C'est cette production d'acide lactiquequi va acidifier l'environneemnt et contribuer à éléminer les autres bactéries, y compris celles qui pourraient e^tre pathogènes ou contribuer à la dégradation de l'aliment. C'est donc ainsi que les ferments lactiques aident à la conservation des aliments

Principe de la conservation des aliments[modifier | modifier le code]

Les yaourts maison utilisent le principe de la fermentation lactique.

Les légumes portent sur leur surface des micro-organismes (champignons microscopiques, bactéries) qui, laissés à l'air libre, provoquent la putréfaction. En l'absence d'air et en présence d'une légère quantité de sel qui inhibe les autres ferments, ceux de la famille des ferments lactiques prennent le dessus : c'est le début du processus de fermentation lactique. Ces bactéries se développent en se nourrissant des glucides présents dans les aliments et les transforment en acide lactique. Au fur et à mesure du processus, la quantité d'acide lactique augmentant, le jus devient de plus en plus acide. Cette acidité neutralise le développement de la putréfaction. Lorsque le milieu devient suffisamment acide (pH autour de 4), les bactéries lactiques sont elles-mêmes inhibées. Le produit devient stable, ce qui permet une longue conservation.

Les ferments lactiques et les probiotiques

Ces derniers contibuent au développement des premiers :

Les prébiotiques sont des fibres alimentaires solubles, non digestibles qui stimulent la multiplication ou l’activité des bactéries bénéfiques.

Les prébiotiques ne sont pas digérés dans l’intestin grêle et arrivent donc inchangés dans le côlon, où ils servent de « nourriture » à la flore bactérienne. Les prébiotiques naturellement présents dans nos aliments, sont les FructoOligoSaccharides ou FOS (ail, oignon, betterave…) et l’inuline (racine de chicorée). On trouve aussi des fibres solubles dans les fruits (banane), les céréales (seigle, blé) et d’autres légumes (poireau, artichaut, asperge). Les prébiotiques contribuent au bon développement des ferments lactiques.

  • Les ferments lactiques
  • Les ferments lactiques


Le ferment lactique Supraflor

SUPRAFLOR, une association innovante de 6 souches de ferments lactiques rigoureusement sélectionnées et enregistrées auprès de l'Institut Pasteur :

- Bifidobacterium longum Rosell-175,

- Lactobacillus rhamnosus Rosell-11,

- Lactobacillus helveticus Rosell-52,

- Lactococcus lactis ssp. lactis Rosell-1058,

- Bifidobacterium animalis spp. lactis LAFTI B94,

- Lactobacillus acidophilus Rosell-418.


Engagement Qualité SUPRAFLOR :

11 milliards de ferments lactiques, par gélule, mis en oeuvre lors de la fabrication. Avec le temps, les ferments lactiques subissent une dégradation naturelle. Grâce à une technologie de fabrication particulière et un emballage sous blister ultra protecteur pour une conservation optimale, SUPRAFLOR vous garantit une teneur minimale en ferments lactiques de 2 milliards d'Unités Formant Colonies (UFC) par gélule à péremption.

COMMENT L'UTILISER ?

Adulte et enfant à partir de 6 ans : 1 gélule par jour à avaler avec un grand verre d’eau au cours du repas, idéalement au petit déjeuner. Il est possible d’ouvrir la gélule pour incorporer les ferments lactiques dans l’alimentation (crème dessert, compote, dessert lacté...) notamment pour les enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée

au sujet des ferments lactiques

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.