consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Production électrique

Production électrique

Un article de Encyclo-ecolo.com.

panneau solaire


Production électrique française

Électricité : hausse de la production renouvelable, baisse des exportations

  • La production totale brute d'électricité comprend la production primaire (nucléaire, hydraulique,

éolienne, photovoltaïque) et la production thermique classique. La production primaire brute s’établit à 514 TWh en 2008, après 508 TWh en 2007, revenant ainsi quasiment au même niveau qu’en 2006. Elle est assurée à 85,5 % par le nucléaire, à 13,4 % par l’hydraulique et à 1,1 % par l’éolien et le photovoltaïque. La hausse de 1,2 % enregistrée en 2008, soit + 6,3 TWh, fait suite à une baisse de même ampleur en 2007 (- 1,3 %).

En 2006, pour la première fois depuis 1998, la production nucléaire brute s’était inscrite en baisse (- 0,3 %, à 450,2 TWh). En 2007, la baisse s’était amplifiée pour s’établir à - 2,3 %. En 2008, un nouveau recul, modéré, est enregistré, avec – 0,1 %, soit une baisse de 0,3 TWh par rapport à 2007 ; avec 439,5 TWh, la production nucléaire s’établit ainsi à un niveau inférieur de 12 TWh à son maximum atteint en 2005 (451,5 TWh).

En termes de production nette, c’est-à-dire hors consommations des auxiliaires, la production nucléaire s’élève à 418,3 TWh. Les évolutions récentes de la production nucléaire sont à rapprocher de celle de la disponibilité du parc nucléaire, dont la progression régulière s’est interrompue depuis deux ans. Le coefficient de disponibilité nucléaire7 2008 s’établit ainsi à 79,2 %, un point en dessous de celui de 2007, après 83,6 % en 2006. La quasi stabilité de la production nucléaire en 2008, en dépit du recul d’un point du coefficient de disponibilité, a donc été acquise grâce à la hausse équivalente du coefficient d’utilisation (à 95,2 %). Source : developpement-durable.gouv


A lire également au sujet de l'électricité

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.