consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Accaparement des terres

Accaparement des terres

Un article de Encyclo-ecolo.com.

terres arables


Sommaire

Accaparement des terres



Définition

L’accaparement des terres - « land grabbing » en anglais - est la pratique qui consiste à acheter de vastes pans de terres étrangères - de plus de 1000 ha - par des États ou des multinationales pour en exploiter les ressources, agricoles, minières ou autres. S’il est censé se faire avec le consentement des États cédant ainsi leurs terres, son histoire est marquée par de nombreux cas de corruption au détriment des populations concernées, résidant sur ces terres.


Histoire

Le phénomène de saisie, par la force ou avec l’accord des intéressés, par achats ou baux, de terres étrangères fait partie de l’histoire humaine. Le phénomène du « land grabbing » se distingue toutefois par l’achat ou la location, de 30 à 99 ans, de pans de terre, censément avec le consentement des États cédant ainsi l’exploitation de leurs ressources.

Il s’est accéléré avec les manifestations de rareté des denrées alimentaires sur les cours internationaux à l’occasion de la crise alimentaire de 2008. Des terres qui, il y a peu, semblaient de peu d’intérêt sont aujourd’hui recherchées par les investisseurs internationaux à hauteur de centaines de milliers d'hectares.

La FAO note la prédominance d’acquisitions par des acteurs privés.


Problèmes associés

Bien que sur le papier, certains pays aient des lois et des procédures pour permettre aux populations locales concernées de s’expliquer, il existe de grands écarts entre la théorie et la pratique.

Peu de pays ont mis en place des mécanismes juridiques à même de protéger les droits locaux et de tenir compte des intérêts locaux, de leurs moyens de subsistance et de leur bien-être. Même dans la minorité des pays où les obligations juridiques relatives à la consultation des communautés sont en place, les moyens pour ce faire restent insuffisants. Le manque de transparence et de contrôles et dans la négociation des contrats crée un terrain fertile pour la corruption et pour aboutir à des accords qui ne maximisent pas l'intérêt public.


Pays concernés

Quelques situations particulièrement frappantes marquent l’histoire du phénomène : Tandis qu’une tentative avortée de location d’1,3 million d'hectares à Madagascar a attiré l'attention des médias, beaucoup de projets ne sont pas rapportés dans la presse internationale.

Certains pays d’Asie Orientale (Chine, Corée du Sud) et du Golfe (Arabie Saoudite, Qatar, Emirats Arabes Unis) apparaissent comme les principales sources d'investissement. Les investisseurs privés de l'Union européenne (UE) et les États-Unis sont également très actifs dans l'investissement foncier.

Quant aux pays cibles, le Soudan, l'Ethiopie, Madagascar et le Mozambique figurent parmi les principaux bénéficiaires des investissements étrangers dans les terres africaines.

En dehors de l'Afrique, le Pakistan, le Kazakhstan, l’Asie du Sud-Est (Cambodge, Laos, Philippines, Indonésie) et des parties de l'Europe de l'Est (Ukraine par exemple) semblent être les pays cibles importants.


Perspectives

Avec le stress hydrique et climatique causé par les changements climatiques, la productivité alimentaire mondiale est prévue de diminuer. La diminution des ressources en minerais, terres rares notamment, renforce cette pression. Les facteurs incitant les États à s’assurer de leur approvisionnement vont généralement croissant : croissance démographique, besoins en biocarburants, augmentation du niveau de vie, augmentation de la part d’aliments carnés…


--- A lire également au sujet de l'accaparement des terres ---

les sources d'information sur l'accaparement des terres

Stratégie Internationale de Prévention des Catastrophes Naturelles des Nations Unies – http://www.un.org/fr/humanitarian/overview/sipc.shtm

Rapport de l’Agence européenne de l’environnement 2015 : http://www.eea.europa.eu/soer

Le site spécialisé http://farmlandgrab.org/

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.