consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Aromathérapie

Aromathérapie

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

Aromathérapie : définition

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles pour l’harmonisation de la santé physique et mentale. Du gros rhume aux tendinites, en passant par la fatigue chronique ou la dépression, l’aromathérapie a fait ses preuves en tant que support thérapeutique efficace et naturel pour de très nombreuses affections.

Les huiles essentielles sont chères, car leur coût d’extraction est élevé. Pour obtenir par exemple un kilogramme d’huiles essentielles de rose, il faut traiter près de 10 tonnes de pétales.


L'aromathérapie, une pratique très ancienne

L’aromathérapie se base sur des pratiques et des connaissances médicinales ancestrales de nombreux pays. La connaissance des essences aromatiques existe depuis la nuit des temps :

  • Il y a 40.000 ans, les aborigènes d’Australie utilisaient déjà les plantes aromatiques (le fameux tea-tree) pour les soins.
  • En Inde, la médecine Ayurvédique fait un usage intense de plantes aromatiques depuis des millénaires.
  • Plus proche de nous, les pères de la médecine occidentale Hippocrate et Galien préconisaient les bains aromatiques.
  • C’est vers l’an 1200 que Avicenne, prince et médecin Arabe, invente le premier alambic capable de distiller les plantes et d’obtenir l’huile essentielle, essence concentrée d’actifs aromatiques issu de la plante.
  • Au vingtième siècle, les Anglais développent l’aromathérapie sur l’axe du massage et du bien-être, alors qu’en France certains médecins s’y intéressent pour traiter les maladies.
  • L’aromathérapie est devenue crédible, comme discipline proche de la médecine, et a été vulgarisée au début du XXè siècle, en France par un chimiste (R. M. Gattefossé) et par des chercheurs (J. Valnet et M. Maury) qui sont à l’origine de l’aromathérapie moderne.

Aromathérapie : les bienfaits des huiles essentielles

On peut diffuser et respirer des huiles essentielles

Les huiles essentielles promettent beauté, santé du corps et bien être de l’esprit. Les huiles essentielles viennent de fleurs, de feuilles, de racines, de fleurs ou d’agrumes, et sont le plus souvent obtenues par distillation, ou bien encore par pression. Elles sentent bon, elles soignent, mais attention elles peuvent se révéler toxiques si elles sont mal utilisées.

Les huiles essentielles s’achètent en pharmacie ou dans des points de vente spécialisés. Les huiles essentielles vendues sur les marchés ou dans les boutiques de souvenirs n’apportent aucune garantie. IL faut de préférence choisir des huiles essentielles bio, munies d'un lablel et d’une étiquette comportant leur nom latin. Huile de romarin par exemple n’est pas une indication suffisante, car il existe plusieurs romarins.

Vous vous tournerez sans faire de faute, vers l’oranger, le citron ou la lavande… les diffuser et les respirer est la façon la plus simple d’en profiter, à condition de ne pas les chauffer.

Inutile de multiplier les doses. Une goutte, ce n’est ni deux, ni trois.



L'aromathérapie, est-ce sérieux ?

L’aromathérapie n’est pas une médecine du passé. Définie par le biochimiste français René Gattefossé au début du XXième siècle, l’aromathérapie est devenue aujourd’hui le sujet de nombreuses recherches et la source d’un espoir nouveau face aux impasses thérapeutiques de l’allopathie actuelle et de l’abus des antibiotiques. En effet, les composés biochimiques des huiles essentielles sont de réels actifs thérapeutiques en puissance, à l’action anti-infectieuse ou anti-inflammatoire avérée.


  • En France et dans le monde anglo-saxon surtout, les médecins qui pratiquent l’aromathérapie découvrent avec surprise les effets bénéfiques et rapides des huiles essentielles sur la santé.
  • Beaucoup d’études cliniques publiées attestent aujourd’hui des effets des molécules aromatiques.

Aromathérapie - Grippe A et huiles essentielles

La grippe A H1N1 est une maladie respiratoire très contagieuse qui se manifeste de la même façon que la grippe saisonnière. Les symptômes sont classiques : fatigue et douleurs musculaires, toux et maux de gorge, fièvre et éternuements.

  • En cas de maladie, consultez toujours un médecin et ne tentez pas de vous soignez seul.

Pour se prémunir dans le cadre de la pandémie annoncée, les huiles essentielles peuvent être de grandes alliées grâce à leur pouvoir avéré d’agents antibactériens et anti-infectieux. En outre, certaines huiles essentielles renforcent le système de défenses naturelles. Le plus naturellement du monde !

Aromathérape - Voici quelques suggestions :

1) Diffuser des huiles essentielles à la maison ou au bureau

  • Mélangez à parts égales quelques gouttes de Mandravasarotra (une plante malgache réputée pour son action anti-infectieuse) et quelques gouttes d’eucalyptus globulus ou radiata, de grandes classiques de la sphère respiratoire.
  • Dans un diffuseur ultra-sonique ou électrique, ajoutez le mélange et diffusez trois fois par jour durant quinze minutes pour un espace à vivre compris entre 30 et 60 mètres carrés. A défaut de mélange, utilisez les synergies toutes prêtes disponibles en pharmacies ou magasins bio, comme Pranaforce des laboratoires Pranarôm.

2) Frictionner un mélange aromatique sur la peau Certaines huiles essentielles pures sur la peau ne sont pas toxiques et permettent de renforcer l’immunité et d’aseptiser.

  • Appliquez matin et soir, sur le thorax et le dos, quelques gouttes du mélange de Cinnamosma fragrans (le nom latin du mandravasarotra) et d’eucalyptus radié en parts égales. En friction, la synergie Pranaforce convient également à merveille.
  • Appliquez aussi votre synergie sur l’intérieur des poignets et même sur un mouchoir ou sur la face extérieure d’un masque, plusieurs fois par jour.

Les huiles essentielles et les enfants

Pour les enfants cependant, réduisez les doses de moitié et diluez les huiles essentielles dans la même quantité d’huile végétale de noyaux d’abricot. N’utilisez pas les huiles essentielles sur les enfants de moins de 3 ans. Dans tous les cas, il est toujours préférable de consulter un médecin aromathérapeute.

Les huiles essentielles sont vraiment puissantes et il faut les conserver hors de portée des enfants. Il faut leur expliquer que les huiles essentielles ne doivent entrer en contact ni avec les yeux,ni avec les vêtements, les jouets, la literie, les tapis... Habituez vos enfants à considérer les huiles essentielles avec bienveillance mais avec précautions.

3) Stimuler l’immunité par voie orale Certains laboratoires proposent des huiles essentielles encapsulées à prendre par voie orale, comme un complément alimentaire. Ainsi, 1 à 2 capsules par jour d’origan compact ou de toute autre huile essentielle antivirale et immunostimulante est bénéfique en cas de pandémie

Aromathérapie, précautions d'utilisation

Il y a quelques précautions d'utilisation des huiles essentielles :

On peut diffuser et respirer des huiles essentielles, mais attention, il ne faut pas les chauffer !


Aromathérapie - en cas d'ingestion d'huile essentielle

  • en cas d'ingestion accidentelle d'huile essentielle pure, même en petite quantité, prenez 1 à 10 cuillerées d'huile végétale grasse.
  • en cas d'ingestion accidentelle d'une quantité plus importante d'huile essentielle pure, avalez plusieurs cuillerées d'huile végétale grasse; faites-vous vomir et en cas d'inquiétude prononcée, rendez-vous en hôpital en urgence pour évaluer la nécessité d'autres soins jugés.

Aromathérapie - en cas de projection d'huile essentielle dans les yeux

En cas de projection d'huile essentielle dans les yeux, versez immédiatement de l'huile végétale grasse dans l'oeil et passez un coton imbibé d'huile végétale pour en éliminer toute trace?

Aromathérapie - en cas d'allergie due à une huile essentielle

Les huiles essentielles pures ne sont pas allergènes en soi ; Il ne faut pas confondre les allergies et le fait d'être l'hypersensible. Cependant, il faut savoir que mélangés aux huiles essentielles (alcool, ...) certains produits peuvent déclencher des manifestations d'irritation.

En cas de terrain allergique respiratoire connu, évitez d'inhaler directement les diffusions d'huiles essentielles;

En cas de terrain allergique cutané connu, évitez d'appliquer de l'huile essentielle sur la peau sans avis médical préalable.




[modifier] Au sujet de l'aromathérapie

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4