consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Bois

Bois

Un article de Encyclo-ecolo.com.

bois

Sommaire

Le bois

Contrairement aux combustibles fossiles, le bois ne contient pas de soufre. Mais quand on le brûle avec des appareils à faible rendement ou à l'air libre, le bois libère une quantité importante de rejets polluants. Cet inconvénient est pratiquement supprimé lorsque la combustion s'effectue conformément aux normes en vigueur dans des chaudières automatiques de forte puissance :

les rejets sont alors divisés par 40 (monoxyde de carbone) et par 5 (poussières). En outre, la croissance des arbres étant liée à la fonction chlorophyllienne, bien gérer les forêts contribue à recycler le gaz carbonique, y compris celui émis par la combustion du bois, ce qui concourt à limiter l'émission de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

Enfin, contrairement aux matières fissiles, le bois ne fait pas courir de risques aux générations futures. Le bois nécessite plus de main-d'oeuvre que les énergies concurrentes. Une chaufferie qui alimente 1 000 logements en utilisant 5 000 tonnes de bois, associé à une seconde énergie, permet de créer (ou maintenir) quatre emplois durables à temps plein dans des entreprises régionales (hormis la fabrication des matériels), pour la collecte et le tri des bois de rebut et des déchets de bois; l'exploitation et le transport des rémanents forestiers, bocagers et routiers; le conditionnement du bois (broyage), le transport, le stockage et la gestion de l'approvisionnement des chaufferies; l'exploitation des chaufferies.

La production de bois dans le monde

production-bois.jpg

source : stats challenges

La consommation de bois en France

Le bois est la principale source d'énergie renouvelable en Europe, représentant près de la moitié de l'ensemble des énergies renouvelables.

  • En 2005, La France était le 1er importateur européen de bois exotiques (4,7 millions de m3 an) dont :
  • 3 millions de m3 des forêts du Canada et de Russie
  • 1,7 millions de m3 des forêts tropicales ce qui représente 0,3 million d’ha)

Les collectivités locales constituent une part significative de la demande et sont donc en capacité de peser sur le marché :

  • 65% des bois exotiques importés en France sont utilisés dans la construction
  • 25% des bois exotiques importés en France sont utilisés par les organismes publics

(source : Ville de Lyon)


Selon les Amis de la Terre, le commerce mondial des essences tropicales progresse régulièrement. L’Union européenne (UE) représente 1/3 en valeur des importations mondiales de bois tropicaux.

Parmi les pays membres de l’UE, la France est un acteur important : c’est le plus gros importateur européen de bois tropicaux. Elle occupe la 2ème place d’importateur mondial après la Chine pour les bois africains.


Consommation de bois à usage domestique

Le bois de chauffage représente de 50 à 60% dela production forestière mondiale et fournit de 7 à 9% de l'énergie consommée dans le monde et jusque 80% dans certains pays en développement pauvres.

Chaque année, environ 13 millions d'hectares de forêts disparaissent alors que 2,8 millions seulement sont replantés. Chaque année, 80 millions d'arbres sont plantés en France, soit 2,5 arbres par seconde.

  • Le volume de bois sur pied dans les forêts françaises est estimé en 2005 à 2,37 milliards de m³.
  • Ce volume calculé par l'IFN correspond au volume de bois sur écorce des arbres vivants dont le diamètre à 1,30 m de hauteur est supérieur ou égal à 7,5 cm. La forêt privée comprend 70 % du volume de bois sur pied. Les volumes à l'hectare sont plus élevés en forêt domaniale.


La carte ci-dessous représente la proportion moyenne de bois sur pied par région forestière nationale. Il apparaît ainsi que la forêt française est surtout composée de feuillus : 63 % du volume sur pied et deux tiers de la surface boisée de production. Hormis le massif landais dominé par le pin maritime, les feuillus sont caractéristiques des zones de plaine et de piedmont alors que les résineux sont caractéristiques des zones de montagne et de la région méditerranéenne. carte.jpg


Les essences contribuant le plus au volume total sur pied sont les chênes sessile et pédonculé pour un quart du stock, le hêtre 11 %, l'épicéa commun 8 %, le pin maritime et le sapin pectiné 7 % chacun.

Les 7 avantages du bois massif

7 avantages de choisir le matériau bois dans la construction.

1) Isolant : Le bois résineux utilisé dans la construction est 13 fois plus isolant que le béton armé. L'utilisation du bois massif en structure combinée à une isolation par l'extérieur permet l'obtention de performances exceptionnelles.

2) Economique : Les délais de construction d'un bâtiment en bois sont en moyenne inférieurs de moitié à ceux d'une construction béton armé ou en maçonnerie. Ceci allège considérablement les coûts de main d'œuvre mais également les intérêts intercalaires. Le coût global s'en trouve diminué.

3) Souplesse architecturale : Le bois permet une grande variété architecturale. Les voiles en bois massif répartissent charges et efforts et libèrent ainsi les concepteurs de nombreuses contraintes techniques. Porte à faux, grande portées, lignes courbes...tout est là.

4) Confortable et sain : Le bois confère un environnement chaleureux et agréable. Les qualités de tampon hygrothermique du matériau permettent une régulation naturelle et une amélioration globale de la qualité de l'air intérieur.

5) Résistant au Feu : Bien qu'étant un matériau combustible, le bois dispose d'une excellente résistance au feu. Son comportement en cas d'incendie garantie une grande sécurité tant pour les occupants que pour les équipes d'intervention.

6) Faible impact environnemental : L'énergie grise nécessaire à la première transformation du bois est la plus faible de tous les matériaux de construction actuels. De plus, le bois utilisé dans la construction est un puits de carbone et stocke 1 tonne de CO2 par m3 mis en œuvre.

7) Matériau renouvelable : Le bois de construction est une ressource naturelle renouvelable et abondante. Il est majoritairement recyclable en fin de vie des bâtiments : réemplois, combustibles, compost, palettes...

Le bois de construction

Chaque essence de bois a des qualités spécifiques en matière d'esthétisme et de résistance.. Les résineux poussent très vite, ce qui facilite leur renouvellement et favorise le stockage de CO2

  • Douglas (ou Sapin de Douglas, pin d'Oregon) :

Originaire d'Amérique du Nord, le douglas est un bois parfait durable, très hétérogène et veiné, résineux. Le Douglas est un sapin rosé offrant de bonnes caractéristiques mécaniques et une excellente résistance en extérieur. Il est utilisé en France comme la principale essence de reboisement depuis 1960 dans les zones de moyenne montagne. Son exploitation est idéale à partir de 40 ans d'âge.

  • Mélèze :

La rusticité et le fort potentiel de croissance du mélèze en font un bois durable dont les excellentes propriétés mécaniques sont appréciées pour un usage en structure et en conditions extérieures. Le cœur du mélèze est d'excellente qualité. Imputrescible, il n'a pas besoin de traitement et résiste naturellement aux intempéries. Il est utilisé pour le bardage, le bardeau de toiture, les menuiseries extérieures, les aménagements.

  • Sapin :

Tendre et léger, le sapin est un bois peu durable. Sa rapidité de croissance en fait une essence très répandue et peu chère. Le sapin du Nord Epicéa est produit en Europe du Nord. Ce conifère résiste très bien au froid (jusqu'à - 17°) et peut atteindre 500 ans. Il est utilisé dans la charpente, le lambris, le bardage...

  • Pin :

Bois assez dur, nerveux et résistant, il peut être utilisé sans traitement mais résiste mieux à l'eau lorsqu'il est traité. Il est surtout utilisable dans sa partie centrale (cœur) pour la construction. Le pin maritime (ou pin des Landes, ou pin de Bordeaux) est un bois parfait : très résineux, hétérogène et durable, surtout s'il est gemmé. Il peut vivre près de 200 ans. Sa couleur pastel (crème, saumon, jaune,...) prend une teinte orangée-rouge sous l'action des UV. Le pin des Landes est utilisé pour le parquet, les panneaux, l'aménagement intérieur...

  • Red Cedar :

Le douglas est naturellement imputrescible. Il possède donc une grande faculté de résistance, sans même avoir été traité au préalable. Implanté au Canada et aux Etats Unis, le red cedar est un bois durable qui peut être de différentes couleurs, du rose pâle au rouge brun. Parmi les espèces de bois tendres couramment disponibles, le red cedar est le meilleur isolant thermique. Le red cedar est utilisé dans le monde entier pour le bardage durable et de qualité supérieure des maisons, les panneaux intérieurs, les portes, les fenêtres, les volets, les stores, les meubles d'extérieur, les terrasses, les barrières, les toits, les saunas etc.


Quel bois acheter pour ne pas nuire à la biodiversité ?

Voir le Guide d'achat Bois

[modifier] A lire également au sujet du bois

Récupérée de « https://www.encyclo-ecolo.com/Bois »

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.