consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Chêne-liège

Chêne-liège

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Catégorie:Environnement]]

Sommaire

Le chêne-liège

la culture du chêne-liège


  • Avec près de 157 000 tonnes de liège produites chaque année, le Portugal est le premier producteur au monde de liège naturel.
  • En mai 2009, le pays a fondé son Observatoire du chêne-liège et du liège qui développe des recherches ayant notamment pour but d’améliorer la qualité du liège : il s'agit par exemple d'identifier les maladies du chêne-liège et d'élaborer des remèdes appropriés
  • La récolte des chênes-lièges, le déliégeage, se déroule l'été, après 9 ans de croissance. (la “loi des neuf ans”). Les producteurs de liège savent que, s’ils déliègent dans les règles de l’art, le chêne-liège pourra renouveler son écorce 16 fois au long des 150 à 200
  • Si le chêne-liège n’a pas assez poussé, l’écorce sera trop fine pour faire des bouchons.

dliege.jpg

Le chêne-liège et l'environnement


  • Le chêne-liège est réputé pour sa faculté de préserver la biodiversité.
  • La subéraie méditerranéenne abrite 135 espèces de plantes, 24 de reptiles et d’amphibiens, 160 espèces d’oiseaux et 37 de mammifères. Cette richesse environnementale est due au fait que les subéraies sont des systèmes sylvo-pastoraux de basse intensité, associés fréquemment à une gestion durable, au maintien du cycle naturel de l’eau et du carbone.


Les subéraies, “si elles sont gérées efficacement”, peuvent être pour le Portugal “un outil fondamental de lutte contre la désertification, et notamment contre la dégradation des sols” (source : le rapport "Le chêne-liège, une barrière contre la désertification" du WWF)

Un chêne-liège entretenu dont on prélève régulièrement l’écorce produit non seulement 250 à 400 % de liège de plus qu’un arbre sauvage, mais il est également capable de fixer plus de CO2, contribuant ainsi à la séquestration du carbone (dans le bois et l’écorce).

Chêne-Liège : le saviez vous ?

Outre la possibilité qu'il a de produire de l'oxygène, une caractéristique commune à tous les arbres, le chêne a une structure cellulaire unique et très particulier, qui lui permet de conserver le dioxyde de carbone, le principal responsable du réchauffement climatique.

L'Alentejo : royaume du Chêne-Liège

  • L’Alentejo, dans le sud du Portugal, est le royaume du chêne-liège : 72 % des 736 000 hectares de subéraies du Portugal s'y trouvent. La région est victime, comme ailleurs, de pratiques délictueuses. L’abattage illégal d’arbres persiste, alors que le chêne-liège est protégé par la loi depuis 1209. Pour Domingos Patacho, de l’ONG environnementale Quercus, c’est devenu un véritable problème. “On abat des arbres pour alimenter le commerce illégal du bois de chauffage ou pour la construction de résidences privées”

[modifier] au sujet du chêne-liège et du liège

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4