consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Corail - coraux

Corail - coraux

Un article de Encyclo-ecolo.com.

ocean


Sommaire

Le corail dans le monde

Il y a 284 803 km de massif coralliens dans le monde en 2009, dont 19% ont déjà été détruits selon l’Icri, Initiative internationale pour les récifs coralliens. Selon le WWF, durant la seule année 2008, 16% des coraux mondiaux ont disparu.

  • Sans même prendre en compte l’effet du réchauffement climatique, 54% des récifs coralliens sont menacés
  • 15% des coraux pourraient disparaître d’ici 2020
  • 20% de coraux en plus pourraient disparaître de 2020 à 2040
  • 80% des coraux du monde pourraient disparaître d’ici à 2060 (WWF)
  • Le saviez-vous ?

Les coraux représentent 1% de la surface marine mais abritent un tiers de la vie marine.


Le corail est un animal vivant

  • Le corail est un animal vivant dans un squelette de calcaire. Les polypes coralliens, comme des petites anémones, construisent, tout au long de leur vie, des colonies de calcaire qui en s’accumulant forment les récifs. Le corail vit en symbiose avec des algues microscopiques et cette association lui donne la vie, mais aussi sa couleur. Les coraux ont besoin d’eaux chaudes, c’est pourquoi les récifs ne prospèrent que dans les eaux tropicales claires, à moins de 100 m de fond. Ils ne supportent pas les eaux dont la salinité s’éloigne trop de 35 pour 1 000. Ces exigences montrent combien son équilibre est fragile.

Les récifs coraliens, des écosystèmes très riches

  • Les récifs coralliens sont les écosystèmes marins les plus riches en espèces ; ils servent d’habitat et de nourriture à des milliers de poissons multicolores, à de nombreux mollusques, crustacés, éponges, toiles de mer, oursins….
  • Dans le lagon, on trouve aussi le dugong (vache marine), la tortue verte, le poisson Napoléon, le tricot rayé (serpent des mers), la raie manta…. et d’autres formes de corail, comme le corail noir, qui ressemble à de l’ébène.

Les récifs coraliens, un grand potentiel économique

  • Outre leur intérêt écologique, les récifs ont une importance économique, sociale et culturelle majeure : ils protègent les côtes de la violence de la mer, ils sont la principale source de nourriture de nombreux îliens, pour qui la pêche est une activité vitale et ils sont le support d’activités touristiques et de loisirs essentielles à l’économie des collectivités.


Les dangers qui menacent les coraux

Dans l’océan indien et l’océan Pacifique, l’étoile de mer géante Acanthaster Planci infeste presque tous les récifs coralliens et les détruit.

Les étoiles de mer ne sont pas le seul danger pour les coraux. La principale menace pour le corail est l’activité humaine. Les menaces sur le corail sont :

  • La déforestation est la cause de l’écoulement de sédiments dans l’eau des océans,
  • Les rejets d’engrais, de plastiques en micro particules, de produits chimiques,
  • La pêche, notamment la pêche à la dynamite
  • Le tourisme sauvage ou non encadré
  • Les remblaiements des zones côtières
  • Les cyclones
  • Le réchauffement climatique : la hausse de la température de l’eau entraîne le blanchiment du corail
  • La hausse du taux de C02 dans l’atmosphère cause l’acidification des océans qui freinent ou stoppe la croissance des coraux et menace leur squelette de calcium

La zooxanthelle

La zooxanthelle est l’algue nourricière et symbiotique du corail.


Acanthaster Planci

Acanthaster Planci aussi appelée l’étoile de mer dévoreuse de corail, ou «crown-of-thorns starfish » en anglais, est un autre grand ennemi du corail


La Grande Barrière de corail australienne

En Australie, la Grande Barrière de corail rapporte chaque année environ 3,5 milliards d'euros contribue à générer quelque 63 000 emplois. La grande barrière de corail est en voie de disparition et menace d’avoir disparu d’ici 20 ans.


[modifier] A lire au sujet du corail et des coraux

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4