consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Coriandre

Coriandre

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

La coriandre

Voir La coriandre

  • Coriandre : Europe Méridionale, Proche-Orient
  • La coriandre se cuisine avec des légumes à la grecque, charcuterie, sauces pour gibier, farces, marinades.
  • Tonique et stomachique, la coriandre régule le taux de cholestérol, contrôle la glycémie et lutte contre le stress oxydant.

D'où vient la coriandre

La coriandre est originaire d’Europe Méridionale et du Proche-Orient. La coriandre est connue depuis l’Antiquité. Les graines du coriandre étaient utilisées par les égyptiens, les Grecs et les Tomains pour faire du pain. C’est au Moyen-Âge que la coriandre fut introduite dans toute l’Europe et c’est lors de la conquête de l’Amérique que les espagnols en importeront sur le nouveau continent. La coriandre est un antioxydant, antibactérien et coagulant

La coriandre est riche en caroténoïdes, notamment en bêta-carotène, précurseur de la vitamine A, qui a un rôle important pour la vision, la peau, le système immunitaire et les os. Ce bêta-carotène favorise l'assimilation des lipides et se transforme en vitamine A dès ingestion dans l'organisme. Elle possède aussi une quantité intéressante de flavonoïdes, autre antioxydant.

Les vertus de la coriandre

C'est en cela que la coriandre s'avère être un puissant antioxydants, mais aussi une plante antibactérienne et anti-infectieuse efficace.

La coriandre contient également une dose importante de vitamine K, indispensable pour la création des protéines qui aident à la coagulation du sang (processus important lors d’une coupure pour éviter de trop saigner). L'homme a besoin de davantage de vitamine K que la femme, c'est pourquoi il est possible qu'on lui conseille de manger davantage de coriandre. La cosommation de coriandre est à modérer si vous prenez un traitement anticoagulant, consultez votre médecin ou votre nutritionniste pour plus de précautions. Un remède contre les troubles digestifs

La coriandre est traditionnellement utilisée contre les troubles digestifs, tels que la constipation ou l'aérophagie, notamment ses graines.

Bien utiliser la coriandre

La coriandre s'utilise en feuilles, en poudre ou en graines, au choix. On peut aussi utiliser la coriandre contre les douleurs dues aux rhumatismes et aux articulations. Quelques gouttes de coriandre suffisent à mieux traiter et éviter les maladies virales et bactériennes des voies respiratoires.

Achetez les feuilles lorsqu’elles sont bien vertes et rangez-les au réfrigérateur. Les graines quant à elles, doivent être dans un endroit sec et à l'abri de la lumière. Si vous souhaitez les moudre vous-même, rôtissez-les d'abord à la poêle afin qu'elles conservent toute leur saveur. En poudre, vous pourrez en saupoudrez vos plats mais aussi soupes et bouillons.

Vous pouvez la consommer en infusion tout simplement. Disposez les feuilles de coriandre dans une tasse et arrosez-les d'eau bouillante. Laissez infuser quelques minutes et dégustez votre infusion. En plus de toutes ses vertus énumérées ci-dessus, elle fortifira vore organisme et vous aidera à lutter contre les insomnies.



[modifier] au sujet de la coriandre et des aromathes

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4