consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Covoiturage

Covoiturage

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Sommaire

Le covoiturage

Le covoiturage a de nombreux avantages et est en forte croissance.

carpool-1tgt.jpg

Le covoiturage est un mode de transport de plus en plus populaire du fait des soucis environnementaux et budgétaires liés au prix des carburants


  • Une voiture roule moins de 3% de son temps de vie et souvent avec un seul conducteur…

  • Le co-voiturage consiste à trouver une personne voulant faire le même trajet que vous et prêt à partager le véhicule et les frais (essence, péage, …). Moins pratiqué en France que dans certains pays, le covoiturage se développe rapidement.
  • Consulter l'annuaire  national des sites de Covoiturage

    L'annuaire du covoiturage

    Des initiatives de covoiturage dans toute la France

    En France, les initiatives se développent à l’échelon local. De plus en plus de collectivités territoriales conçoivent des plans de développement du covoiturage. Un nombre croissant d’entreprises suit le mouvement pour permettre à leurs salariés de se regrouper sur les trajets entre domicile et lieu de travai


    Les motivations du covoiturage

    Les motivations des utilisateurs : - Faire des économies : la hausse du prix de l’essence a poussé les usagers à trouver de nouvelles manières de se déplacer. Cette augmentation a participé à l’augmentation du nombre de voitures neuves diesel (+4.1%) mais aussi à l’explosion du covoiturage. Ainsi cette pratique et ses 75% d’économies par trajet séduit de plus en plus.

    Suite à la polémique concernant le blocage du prix de l’essence en août dernier, carpooling a enregistré 20% de visites supplémentaires comparé au taux de croissance habituel. Les Français se tournent vers un nouvel usage de l’automobile, plus économique et social.


    - Faire des rencontres : une fois les premiers trajets effectués, l’aspect social et convivial reprend le dessus. Discuter, partager la conduite, aller ensemble à un événement, rencontrer des personnes… toutes ces raisons font la force du covoiturage et sa pérennité dans le temps. Carpooling.fr a signé cet été sa seizième carte de mariage pour un couple formé lors d’un covoiturage…


    - Faire un geste pour l’environnement : même si cette raison n’est pas la première invoquée par les utilisateurs, l’impact écologique de la diminution du nombre de voitures sur la route et donc de la pollution est un élément qui interpelle les covoitureurs qui ont ainsi la possibilité d’agir pour la planète à leur échelle. Les entreprises se tournent également de plus en plus vers le covoiturage pour offrir une solution de mobilité durable à leurs employés.


    - Optimiser les pics de trafic : chaque long week-end, période de vacances, festival ou autre évènement qui génère une augmentation du nombre de voitures sur les routes a un effet direct sur le covoiturage. Carpooling note un pic de fréquentation du site chaque semaine précédant ces périodes de l’année. Les périodes de grèves des transports (aériens, ferroviaires) sont propices à une utilisation accrue du covoiturage.




    quivaou.com, nouveau site de covoiturage

    Le site de covoiturage equivaou.com a été créé par Paulin Dementhon, une jeune HEC, en mai 2010 avec pour objectif de permettre à des particuliers de louer leur voiture pour un week-end, une semaine ou our des vacances à un prix inférieur à ceux du marché. Le site propose une dimension communautaire avec la possibilité de rédiger des évaluations. Il permet également le paiement de la location et la souscription d'assurances en ligne. Le fondateur prévoyait une flotte d'un millier de véhicules à la fin 2010.





    Le covoiturage ... en bus

    Après le covoiturage en voiture, voici le covoiturage en bus. Lancé par l'association APTA et le site covoiturage.com, il s'agit d'un service de covoiturage en autocars, entre Lille et Paris. Appelé Covabus, ce bon plan est lancé à partir du mercredi 27 octobre 2010.

    Covabus est né du constat que les services de covoiturage entre Lille et Paris sont saturés. Et comme il n'y a rien qui interdit d'utiliser un autocar pour le covoiturage, l'idée a pu se concrétiser. L'association dispose d'une flotte de cars et bus rachetés à des réseaux français.

    Le principe est exactement le même que pour le covoiturage: vous réservez votre place via internet ou par téléphone. La différence se situe dans le fait que ce n'est pas 4 places que vous propose le conducteur mais 55 places. Les départs ayant lieu à partir de 20 passagers.

    Le tarif est très avantageux pour aller retour Lille- Paris pour 20 euros. Cette offre est valable jusqu'au 31 octobre 2010 , le tarif passera ensuite à 20 euros le trajet. Un prix compétitif par rapport à l'utilisation d'une voiture. Ce système de covoiturage en bus intéressera ceux qui ne trouvent de billet TGV prem's (un peu moins de 20 euros sur le même trajet et impossible à acheter pour une personne "normale").

    Voici les horaires du covoiturage en bus:

    Le matin:
    Départs de Lille : 7 H 15 et 12 H 15 Arrivées à Paris vers : 10 H 00 et 14 H 30

    Le soir:
    Départs de Lille : 17 H 15 et 21 H 15 Arrivées à Paris vers : 20 H 00 et Minuit

    et les lieux de départs :
    Lille : Lille - Flandres. Paris : Gare du Nord (Bd de Denain, face à la gare).

    Le covoiturage en résumé

    Covoiturage : un enjeu écologique

    En France, les transports sont responsables de 28 % des rejets de CO2 dans l’atmosphère(1). Le covoiturage s’inscrit dans une politique générale de développement durable en limitant la circulation automobile globale. Le covoiturage permet de pratiquer une écologie du quotidien, à la portée de tous.

    Covoiturage : des économies réelles

    En moyenne, un Français travaille 220 jours par an et parcourt 26 km pour se rendre sur son lieu de travail. En une année, les 12 000 km parcourus représentent une dépense d’environ 4 400 €(2). Le covoiturage permet de partager l’ensemble des frais : essence, péage, assurance, usure de la voiture…

    Les origines du covoiturage

    Les premières expériences de covoiturage sont apparues aux États-Unis en 1973 avec la première crise pétrolière. La population a alors commencé à chercher des solutions nouvelles pour économiser sur leurs trajets de travail. Des expériences originales ont été initiées à Washington ou Los Angeles : aujourd’hui, certaines voies sont réservées aux automobilistes pratiquant le covoiturage. Les pays d’Europe du Nord ont ensuite emprunté cette voie dans les années 1980. Des initiatives ont vu le jour en France à partir de 1995 à l’occasion d’une grève historique des transports en commun.

    Des solutions individuelles

    Les expériences les plus abouties en matière de covoiturage proviennent d’initiatives individuelles : des étudiants ou des salariés mettent en commun un véhicule pour se rendre à l’université ou dans leur entreprise.

    Internet au service du covoiturage

    De plus en plus de sites internet proposent des services de covoiturage. Il s’en crée une dizaine par an. Ils mettent en contact usagers et conducteurs, soit gratuitement, soit par des systèmes d’abonnement. Des applications sont actuellement développées sur téléphone mobile permettant la mise en relation en temps réel de conducteurs et de passagers. Il s’agit d’un covoiturage dynamique promis à un bel avenir..


    Covoiturage et assurance

    Conducteur et passagers doivent être attentifs à leur situation vis-à-vis de leur assurance : le conducteur doit déclarer à son assurance qu’il prend régulièrement des passagers en covoiturage, si le conducteur cède le volant à l’un des passagers, il doit s’assurer que son contrat garantit cette situation en cas de sinistre.


    En cas de sinistre, les passagers sont indemnisés au titre de la garantie obligatoire de responsabilité civile. (source cofidis.fr)


    La Cité des Entrepreneurs lance un site de covoiturage à Marseille

    La Cité des Entrepreneurs d’Euroméditérannée lance un service de co-voiturage à Marseille et dans sa région accessible depuis le site www.la-cite-covoiturage.com. Cette initiative est développée en partenariat avec l’EPA Euroméditérranée et la CCI Marseille Provence.

    « L’objectif est d’encourager la pratique du covoiturage domicile-travail et d’inciter les salariés « auto-solistes » à covoiturer au moins une fois par semaine, ce qui signifierait 10 % de trafic en moins et un meilleur environnement » explique Gilles Brunschwig. Président de la Cité des Entrepreneurs d’Euromediterrannée, et Directeur Général de Futur Telecom.

    Pour Julie Pellegrini, responsable de la communication de Futur Telecom, qui fait chaque jour le trajet depuis son domicile dans le Vaucluse jusqu’à Marseille, cette initiative est une excellente nouvelle : « Je fais partie des premières inscrites, c’est bien pour la planète, plutôt économique et permet de partager la fatigue de la conduite » explique-t-elle.

    Pour promouvoir ce nouveau service, la Cité des Entrepreneurs a réalisé des dépliants, plaquettes et affiches qui sont mises gratuitement à disposition des entreprises et de leurs salariés. Pour ces derniers, un dépliant explicatif a été édité spécialement. Plusieurs entreprises phares du secteur Euromediterrannée se sont associées à cette initiative à l’occasion d’une réunion de lancement qui a eu lieu le 18 novembre 2010.

    Rappelons que La Cité des Entrepreneurs d’Euroméditerranée rassemble les principaux chefs d’entreprise de la région autour du projet Euroméditérannée, Opération d’Intérêt National qui vise à conforter le rôle de Marseille comme grande métropole d’échange entre l’Europe et la Méditerranée. Gilles Brunschwig est le Président de La Cité des Entrepreneurs depuis deux ans. Il est également Directeur général de Futur Telecom, filiale de SFR et seul opérateur historiquement dédié aux PME, dont le siège se trouve à Marseille.


    A Paris, Autolib' a été lancé le 5 décembre 2011


    Le covoiturage se positionne comme une véritable alternative à l'utilisation de la voiture individuelle.

    Pourquoi ? Economie ! Avec la hausse des prix du carburant, le covoiturage s'impose de plus en plus sur des trajets réguliers domicile-bureau mais également sur les longues distances. Le covoiturage, c'est économique !



    Lancement de l’offre de covoiturage CITROËN BUSINESS CONNECTED

    CARBOX s’associe à CITROËN pour étendre l’autopartage électrique dans les entreprises et les collectivités

    Paris, le 18 Novembre - Précurseur dans sa stratégie de réduction des émissions de CO² de ses voitures, CITROËN oeuvre depuis de nombreuses années pour proposer aux particuliers comme aux professionnels des solutions de mobilité innovantes et adaptées à leurs types de déplacement. Aujourd’hui valorisé pour ses vertus, l’électrique, star du Mondial de l’Auto 2010, passe un cap. 70% des français se disent prêts à passer à l’électrique1, d’ici quelques années.

    Les entreprises et les Collectivités Locales, elles, sont prêtes et veulent franchir le pas rapidement. Ces acteurs, pionniers de la mobilité durable, sont à la recherche de solutions économiques et écologiques pour faciliter les déplacements de leurs collaborateurs et agents. Pour leur répondre, CARBOX et CITROËN lancent l’offre CITROËN BUSINESS CONNECTED.

    L’électrique ? Les entreprises et les Collectivités locales sont pour… mais à certaines conditions ! L’électrique est considérée comme la solution optimale pour tous les déplacements de courte durée et de courte distance, très majoritaires en milieu urbain ! Néanmoins, deux questions restent souvent posées par les futurs utilisateurs : comment garantir une rotation élevée des véhicules, et comment gérer les paramètres autonomie et recharge ?

    En effet le coût d’un véhicule électrique devient compétitif dès lors que son utilisation est élevée. Les entreprises et les Collectivités Locales, pour intégrer ces véhicules dans leurs flottes automobiles, sont donc demandeuses d’outils d’optimisation de leur rotation… et donc de partage. Quant à l’autonomie et à la recharge, quelle solution pour contrôler et gérer les véhicules à distance ? Faire remonter ces informations dans un outil de gestion et d’optimisation embarqué … En d’autres termes, un outil d’autopartage.

    L’offre CITROËN BUSINESS CONNECTED a donc pour objectif de fournir aux décideurs des outils adaptés et innovants, et de leur permettre ainsi d’être exemplaires en menant une véritable stratégie d’intégration du véhicule électrique. La première offre d’autopartage électrique à destination des entreprises et des Collectivités CITROËN BUSINESS CONNECTED est le fruit de l’association de deux acteurs de la mobilité durable, soucieux d’inventer l’environnement du véhicule de demain. CITROËN mettant à disposition des CITROËN C-ZERO, CARBOX opérant le service.

    CARBOX, leader de l’autopartage en France, s’est déjà imposé dans les entreprises en développant une offre d’autopartage jusqu’alors « thermique ». L’Oréal, Airbus, Sodexo, la Société Générale… ont ainsi été séduits par cette solution de mobilité innovante. 1 Sondage Harris Interactive réalisé pour RTL et 20 minutes, septembre 2010 Pour aller plus loin, et descendre en dessous des 100g/km de CO², les dirigeants de CARBOX prennent le virage de l’électrique : « Nos clients sont demandeurs de solutions de mobilité articulées autour du véhicule électrique. Leur souhait est de mettre en place des pools de véhicules électriques, et d’inciter leurs collaborateurs à effectuer leurs déplacements de courte distance au volant de ces véhicules. Nous sommes convaincus que l’avenir de la voiture électrique ne sera ni la propriété, ni la location longue durée… mais bien l’autopartage. ».

    Pour répondre à cette nouvelle demande, CARBOX a choisi de s’associer à CITROËN, qui commercialise la CITROËN C-ZERO, premier modèle 100% électrique de nouvelle génération disponible en Europe. Reconnue pour sa créativité et ses innovations, CITROËN oeuvre sans cesse pour développer de nouveaux services afin que chaque client - particulier ou professionnel - trouve la solution de mobilité adaptée à son besoin.


    Les avantages d'une offre d’autopartage électrique

    Une offre sur-mesure et 100% externalisée Les véhicules électriques fonctionneront en pool dans l’entreprise, et seront équipés par la technologie « autopartage » développée par CARBOX. La télématique embarquée dans le véhicule, l’ouverture par badge, l’interface de réservation… autant d’outils qui faciliteront l’accès de tous les collaborateurs à ces véhicules, et donc une rotation maximale des véhicules. Concernant la gestion, CARBOX s’occupe de tout : assurance, mise à disposition du véhicule, entretien, nettoyage, infrastructure de recharge et autonomie. Une offre économique et écologique


    CITROËN BUSINESS CONNECTED est aussi une réponse concrète et sur-mesure aux besoins exprimés par les clients grands comptes ou Collectivités Locales, soucieux de réduire les coûts de déplacement « hors flotte » de leurs collaborateurs (taxis, Location courte durée…), et les émissions de CO² correspondantes. Apporter un service complémentaire Autre valeur ajoutée pour les salariés ou agents, la possibilité de disposer d’une voiture « exemplaire », à moindre coût, les soirs et week-ends. Ces utilisations privées, facturées directement aux utilisateurs, permettront au gestionnaire de flotte de réduire le montant de sa facture. Pour les collectivités, également, il deviendra possible de proposer le pool de véhicules aux administrés les soirs et week-ends ; un bon moyen de lutter contre les véhicules « ventouses » en zones urbaines qui ne sortent que le week-end… L

    A propos de CARBOX Créée en 2007 par Benoît Chatelier et Alexandre Crosby, CARBOX est le pionnier de l’autopartage B2B en France. Leader sur ce marché, CARBOX propose une offre de voitures en libre service privative et sur-mesure, à destination des entreprises et des collectivités. Grâce à une solution technologique développée spécifiquement pour les besoins de ce marché, CARBOX peut gérer les véhicules à distance (planning de réservation, accès par badge, opérations d’entretien et de nettoyage), informer le client sur l’état et les utilisations de sa flotte (reporting en ligne, indicateurs qualité…), et ainsi proposer la première offre d’autopartage, électrique et thermique, 100% automatisée et externalisée. Soutenue par l’ADEME, cette offre originale et simple d’utilisation a déjà séduit de nombreux grands comptes tels que : l’Oréal, ERDF, Airbus, Sodexo, SILIC, le CEA, la Société Générale … La valeur ajoutée du service est triple : une meilleure gestion de la mobilité des collaborateurs en entreprise, à moindre coût et à forte valeur ajoutée environnementale. Effectifs : 10 personnes Chiffre d’affaires 2008 : 70 000 euros Chiffre d’affaires 2009 : 220 000 euros Chiffre d’affaires 2010 : 1 million d’euros Parc de véhicules à ce jour : 150 voitures (dont des CITROËN C-ZERO, CITROËN DS3, CITROËN C3 …)


    Le covoiturage, une autre façon de prendre la route !

    Le covoiturage, c'est pratique ! Quand on n'a pas de voiture, quand on est éloigné des transports en commun, le covoiturage, c'est LA solution pour se déplacer.

    Le covoiturage permet à plusieurs personnes de se regrouper au sein d'un véhicule unique pour effectuer un même trajet. Un conducteur propose sa voiture et ses services, pour un trajet donné, avecla date et l'heure qu'il souhaite. Les frais sont aussi laissés à son appréciation. Un mode de transport de plus en plus plébiscité


    Ecologie ! Il est urgent aujourd'hui de réduire les émissions à de gaz à effet de serre. Partager son véhicule, c'est ausi réduire sa consommation de carburant. Le covoiturage, c'est écologique !

    Convivialité ! Oublions la monotonie des trajets solitaires ! Le covoiturage offre la possibilité de s'entraider et de partager un moment. Rencontrez-vos voisins, apprenez à mieux les connaître ! Le covoiturage, c'est convivial !


    UN label pour l'auto-partage

    • Un décret, publié le 29 février au Journal officiel, détaille les conditions d’attribution d’un nouveau label, dédié à l’auto-partage, qui entrera en vigueur dès le 1er août.

    Le gouvernement a en effet décidé d’encadrer l’activité en lui attribuant un label qui intéressera les collectivités à l’origine d’un système d’auto-partage dans leur ville, comme Autolib’ à Paris, mais aussi les associations et les entreprises du secteur.

    Pour obtenir le label, les véhicules (1) mis en place par les opérateurs doivent remplir 4 conditions principales. Ils ne doivent pas dépasser le seuil d’émission de CO2 qui sera fixé par un arrêté du ministre des transports. Ils doivent respecter la dernière norme Euro, au plus tard un an après son entrée en vigueur (exception faite des véhicules électriques). Ils doivent être associés à un contrat d’abonnement spécifique (précisant le fonctionnement du service, le mode de réservation des véhicules, la tarification, l’assurance, la facturation et le paiement). Enfin, les stations doivent être situées à proximité d’un moyen de transport collectif.

    Le décret précise que le label sera décerné par l’autorité territoriale compétente en matière de transports urbains. Dans la région francilienne, il s’agit du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif). Il sera valable pour une durée comprise entre 18 et 48 mois. Une vignette lui sera associée. Selon un état des lieux réalisé par le Centre d’études sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques (Certu) en 2009, l’Hexagone compte une vingtaine d’initiatives, principalement dans des villes de plus de 100.000 habitants (Paris, Rouen, Lille, Rennes, Nantes, Poitiers, La Rochelle, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon, Strasbourg, Grenoble, Antibes, Marseille, Nîmes, Montpellier, Narbonne, Toulouse…)

    (1) Les voitures concernées sont de type M1, c’est-à-dire «conçus et construits pour le transport de personnes, et comportant, outre le siège du conducteur, 8 places assises au maximum».

    sur le covoiturage

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4