consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Déchets domestiques

Déchets domestiques

Un article de Encyclo-ecolo.com.

recycler

Sommaire

Les déchets domestiques

Le point sur les déchets domestiques

  • L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) publie un rapport sur l'évolution du contenu des poubelles en France depuis 1993. Conclusion: nous produisons toujours autant de déchets.

La stabilité de la quantité des déchets est surprenante, l'engouement de la population française pour le soutien de l'environnement y est pour quelque chose sans doute. Cent communes ont été tirées au sort dans toute la France pour obtenir des résultats plus représentatifs des Français. Les poubelles étaient réparties dans deux bennes: les déchets ménagers et ceux des activités économiques. Une fois séchées, les ordures sont passées au tri et aux analyses.

Le recyclage des déchets domestiques

Réduire ses déchets est un objectif réaffirmé par le gouvernement

Suite au Grenelle Environnement, une politique ambitieuse de gestion des déchets a été mise en place pour réduire la production d'ordures ménagères et assimilées de 7 % sur 5 ans.

Dans le domaine du recyclage matière et organique des déchets ménagers et assimilés, l’objectif est de passer de 24 % en 2004 à 35 % en 2012, et à 45 % en 2015.

La politique vise un recyclage de 75 % des emballages ménagers en 2012 (contre 60 % en 2006) ainsi que des déchets des entreprises.

A l'horizon 2012, les déchets destinés à l'enfouissement ou à l'incinération devraient diminuer de 15 %.

Cette politique privilégie la prévention de la production de déchets, puis le recyclage des matériaux et la valorisation organique, afin de diminuer les quantités incinérées et stockées.

> en savoir plus sur les gestes pratiques du tri sélectif : Je suis les règles d'or du tri sélectif


Composition moyenne nationale des déchets domestiques en France

  • 25% de déchets putrescibles
  • 15% de papiers
  • 12% de plastiques
  • 12% de verre
  • 12% d'éléments fins (moins de 20 mm)
  • 10% de textiles sanitaires
  • 8% de cartons
  • 4% de métaux
  • 2% d'incombustibles
  • 3% de combustibles

Chaque français jette en moyenne 20 kg d'aliments par an à la poubelle :

  • 7 kg d'aliments encore emballés,
  • 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés…

Déchets domestiques en Europe

En 1995, un citoyen européen générait 460 kg de déchets et en produira environ 680 kg en 2020. Il est plus que temps de changer si nous voulons stopper cette marée d'ordures. Le suremballage concerne la majorité des produits de la vie quotidienne comme le dentifrice, les piles, ou les détergents pour lave-vaisselle.

Les déchets domestiques en habitat vertical

  • En France en 2013, plus de 40 % de la population vit en habitat collectif vertical. Dans ce secteur, la spécificité du bâti, combinant des cellules individuelles superposées et des espaces collectifs, se traduit par une organisation spécifique de la gestion des déchets ménagers.
9d17fc0d-fc8d-1fe0-a7adf19a1163049e-300x150.jpg

Et en matière d’optimisation de gestion des déchets, les zones d’habitat collectif figurent parmi les gisements où les progrès possibles sont encore très importants.

Les emballages ménagers en 2011

Le bilan du recyclage des emballages ménagers en 2011 montre qu'on est encore loin de l’objectif de 75% que s'est fixé ’éco-organisme depuis le Grenelle de l’environnement/ Pour 2012, ce taux a atteint 67% l’an dernier (3% de plus qu’en 2010).

Comme d’habitude, l’acier est le mieux recyclé (117% plus de 100%?) (1) devant le verre (84%), le papier-carton hors brique alimentaire (67%), les bouteilles et flacons (46%), les briques (41%) et l’aluminium (36%). Le plastique reste la matière la moins recyclée des emballages avec 22% seulement de recyclage.

Quant à l’info Tri Point vert, lancée cette année par l’éco-organisme (voir JDLE), si elle est désormais adoptée par 300 entreprises, elle risque de faire contre-emploi avec le futur pictogramme que prépare l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) pour sensibiliser au tri, ainsi qu’avec les signalétiques que les marques ont le droit de développer individuellement.

Selon Eco-Emballages, les éco-contributions versées en 2011 -568 millions d'euros ont permis de couvrir 70% des coûts. Là encore, l’objectif du Grenelle visait plus haut avec 80% en 2012.

(1) Il s’agit des tonnages recyclés par rapport aux tonnages mis sur le marché

sources : bilan Eco-Emballages a officiellement publié, du 3 octobre 2012


Trio de lingettes dans nos poubelles

  • C'est la conclusion que l'on peut tirer de ce rapport sur nos ordures. A la demande du Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, l'ADEME a procédé à une deuxième enquête sur la composition des déchets ménagers et ceux provenant des activités économiques.

Les résultats de la première étude réalisée en 1993 n'ont que peu évolué à l'exception de l'augmentation des textiles sanitaires (couches, lingettes, mouchoirs en papier...). En effet, il y a un accroissement de ces produits dans nos poubelles depuis 15 ans. En moyenne, cela représente 34 kg par habitant et par an sur les 391 kg que nous créons. Ce contrecoup paraît logique depuis l'arrivée des lingettes et la mode de celles-ci pour des usages variés allant du ménage aux soins de beauté. Leur emploi augmente les frais et multiplie les déchets, alors que les nettoyants classiques engendrent moins d'ordures.

Une autre différence est la baisse des empaquetages dans nos ordures. Les déchets d'un habitant moyen étaient composés de 39% d'emballages en 1993 alors que 15 ans plus tard, seul 32% les constituent. Une conséquence directe du changement de comportement de la plupart de la population face au tri.

Le tri sélectif progresse mais ce n'est pas encore parfait

Au total, en France, 37,77 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année. D'après les résultats de l'enquête, le recyclage continue sa progression car 33,5 % de ces ordures sont recyclées. La collecte sélective (magazines, cartons et journaux) a permis de récolter la moitié de ce type de déchets pour le recyclage, l'autre moitié passe à travers les mailles du filet. L'étude dévoile qu'il reste encore 150 kg d'ordures, par an et par habitant, qui pourraient faire l'objet de gestes pour l'environnement, donc 150 kg de gaspillage. Les poubelles jaunes et bleues sont donc de plus en plus mises à la disposition des habitants et par conséquent de plus en plus utilisées.

Le tri est de plus en plus présent dans les habitudes françaises, pourtant les Français produisent toujours autant de déchets.

Ecogestes déchets domestiques & recyclage

J'achète des éco-recharges Quand il n'y a plus de détergent dans le bidon, vous avez besoin de détergent ou d'un nouveau bidon ? Utiliser les éco-recharges permet de diminuer la quantité d'emballages de 50 à 70% par rapport aux produits classiques et d'économiser ainsi les matières premières nécessaires à la fabrication des emballages. En achetant des éco-recharges on peut réduire ses déchets de 1 kg par personne et par an.

Je fais du compost Vos déchets de cuisine vous les préférez dans une poubelle ou comme engrais pour vos plantes ? Le compostage domestique s'effectue très facilement à même le sol ou en bac. Composter ses déchets de cuisine et de jardin, c'est produire un amendement de qualité pour les sols tout en réduisant le transport de déchets, le recours à la mise en décharge et à l'incinération. En faisant du compost pour ses plantes, on peut réduire ses déchets de 40 kg par personne et par an.

Je limite mes impressions Les documents qui traînent des semaines à l'imprimante, était-il si important de les imprimer ? L'utilisation du papier a non seulement un coût financier mais pèse aussi sur l'environnement. Imprimer recto-verso, utiliser le verso comme brouillon, n'imprimer que ce qui est nécessaire et privilégier l'envoi par mél, quelques bons réflexes à prendre. En limitant ses impressions papier, on peut réduire ses déchets de 6 kg par personne et par an. Je loue des outils Cet outil que vous utiliserez quatre fois dans votre vie, avez-vous vraiment besoin de l'acheter ? C'est une question récurrente que beaucoup de gens se posent. Alors, pourquoi ne pas envisager les solutions de location ou de partage ? Des sites dédiés à la location de biens en tout genre, de matériel de bricolage (scie électrique, décolleuse de papier peint...). sont en pleine expansion, ils pourront certainement répondre à vos besoins. En louant des outils que l'on utilise rarement, on peut réduire ses déchets

J'utilise des piles rechargeables Pourquoi utiliser des piles jetables quand il existe des piles rechargeables ? Ces dernières permettent de diminuer le rejet de produits polluants, d'éviter de consommer des ressources naturelles rares et de faire des économies. Lorsque c'est possible, il est préférable de brancher ses appareils directement sur le secteur. Déposer les piles usagées et les accumulateurs en panne dans les points de collecte disposés chez les commerçants ou en déchèterie permet de récupérer les métaux lourds qu'ils contiennent. En utilisant des piles rechargeables, on évite de rejeter des déchets polluants.

Je donne des livres Si les objets que vous n'utilisez plus pouvaient servir à quelqu'un d'autre ? Des associations collectent des vêtements, des livres, des jouets ou encore du mobilier afin de leur donner une nouvelle vie et de les redistribuer à ceux qui en ont besoin. Les vide-greniers, les brocantes, ou les dépôts-ventes sont également un moyen de transmettre à d'autres ce dont on n'a plus l'usage. En donnant par exemple des livres qu'on ne lit plus, on peut réduire ses déchets.


Je limite les emballages

Y a t'il plus de fromage blanc dans 8 pots de 125 grammes, ou dans un seul pot d'un kilo ?

C'est la même chose... Alors, si la quantité proposée est adaptée à votre consommation, il est préférable de choisir les produits grands formats qui ont moins d'emballage. Autre avantage, un produit qui comporte moins d'emballage est souvent plus économique.

En choisissant des produits avec moins d'emballage, on peut réduire ses déchets de 26 kg par personne et par an. Alors pensez-y.


A lire également au sujet des déchets domestiques

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4