consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Déchets nucléaires

Déchets nucléaires

Un article de Encyclo-ecolo.com.

déchets radioactifs

Les déchets radioactifs constituent l’un des aspects les plus délicats de la gestion de la filière de production d’énergie nucléaire.

Malgré des recherches poussées dans ce domaine, il n’existe toujours aucune technique permettant un stockage absoluement sécure des matières nucléaires, cad une manière de se garantir à 100% contre les rayonnements.

Des déchets radioactifs sont produits lors de chaque phase du cycle de production nucléaire, depuis l’extraction du minerai d’uranium jusqu’au démantèlement des centrales 30 à 40 ans plus tard.

La quantité de ces déchets que leur radioactivité n'est pas la mêem selon les étapes.

On distingue, selon la quantité de rayonnement libérée, trois types de déchets radioactifs: déchets de faible, moyenne ou haute radioactivité. Seule la phase de fission nucléaire produit des déchets hautement radioactifs.

Environ 200.000 m3 de déchets faiblement radioactifs et 10.000 m3 de déchets hautement radioactifs sont produits dans le monde chaque année.

Le plutonium qui sort des 59 centrales nucléaires françaises met 24 000 ans à perdre la moitié de sa radioactivité : il est recyclé à La Hague où uranium et plutonium sont mélangés pour former le MOX (145 tonnes par an).

La période radioactive est le temps que met un matériau ou un objet radioactif pour perdre la moitié de son activité radioactive, c’est-à-dire la période de temps pendant laquelle le nombre initial de noyaux radioactifs a diminué de moitié par suite de désintégrations.

Voici des exemples de période radioactive de quelques radio nucléides présents dans la nature :


- Radium 226 : 1600 ans

- Carbone 14 : 5730 ans

- Potassium 40 : 1,3 milliards d’années

- Uranium 238 : 4,5 milliards d’années


Les déchets hautement radioactifs sont extrêmement concentrés et toxiques. Si un stock d’une tonne se mettait à fuir après 1.000 ans, il contiendrait encore assez de radioactivité pour contaminer 100 km3 d’eau. Période radioactive de quelques radio nucléides au sein du combustible des centrales nucléaires :

- Iode 131 : 8 jours

- Césium 137 : 30 ans Iode 125 : 60 jours

- Plutonium 239 : 24.000 ans

A lire également

Le nucléaire, seule alternative au charbon ?

Risque de leucémie accru (?)

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4