consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Domotique

Domotique

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Domotique

La « domotique » est le terme générique pour désigner les techniques de pilotage des appareils fixes qui se trouvent dans les logements. Leur diffusion pourrait s’accélérer avec le développement très important du numérique et des réseaux de données.


De plus en plus d’appareils et objets de notre vie quotidienne deviennent plus « intelligents », connectables à des réseaux et pilotables avec notre smartphone ou grâce à des capteurs. Un rapport pour l’Agence Internationale de l’Énergie prévoit 50 milliards d’objets connectés dans le monde dès 2020, et à terme il pourrait y avoir plus de 200 objets connectés par personne.


Appareils connectés et domotique en France


Une enquête de 2016 montre que plus de 80% des Français pensent s’équiper en appareils connectés liés à la domotique dans les trois prochaines années.

On assiste ainsi à une multiplication d’offres technologiques et de services pour rendre nos maisons plus intelligentes, plus confortables et plus simples à utiliser : thermostats plus réactifs, éclairages pilotables, frigos intelligents, systèmes de surveillance plus sophistiqués, logements équipés pour la prise en charge des personnes âgées, etc. Et on nous promet que certaines d’entre elles nous permettront de mieux optimiser l’usage de nos appareils, donc de faire des économies d’énergie.

Mais il faut aussi tenir compte des à-côtés écologiques de ces technologies : les impacts environnementaux lors de la fabrication de tous ces objets connectés, et leur consommation d’électricité résiduelle pour rester constamment connectés. Un système domotique avec 20 objets nécessitant chacun 3 Watts pour rester connectés engloutit plus de 500 kWh d’électricité par an, c’est-à-dire autant que deux frigos. Il est donc indispensable de pousser les fabricants à réduire ces impacts.


[modifier] A lire également

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4