consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Electromenager

Electromenager

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

L' électroménager économique et écologique

L'électroménager écologiquement correct, ça existe. la plupart des grandes marques proposent des appareils économiques et écologiques, plus respectueux de l’environnement.


  • 2/3 de l'électricité consommée par un ménage français vont aux appareils électroménagers, selon l'Ademe. Soucieux de réduire leurs factures d'électricité, mais aussi d'eau, les consommateurs sont de plus en plus regardants sur les performances de leurs équipements ménagers. Les fabricants européens l'ont bien compris et encouragent cette démarche.

Elle leur permet de bénéficier d'une demande nouvelle, même en période de crise. Philips en fait même un objectif commercial, le groupe a pour objectif de réaliser 30 % de son chiffre d'affaires avec des «produits verts» d'ici à 2012. Electrolux réalise pour sa part 17 % de son chiffre d'affaires avec des produits «verts». Une notion qui inclut la consommation d'énergie des produits, mais aussi leur poids (important pour le transport), l'emballage, l'emploi de métaux toxiques… Et qui devrait permettre de séduire les 57 % de Français qui se disent aussi sensibles au respect de l'environnement qu'au prix du produit lors d'un achat. Les marques espèrent aussi parvenir à se différencier de concurrents offrant des produits à moindre prix mais moins performants.

  • 76 % de l'impact environnemental d'un appareil électroménager est lié à son utilisation, le reste, à sa fabrication et son recyclage, les fabricants veulent désormais sensibiliser les consommateurs au «coût d'utilisation global» de leurs appareils. Si cette pratique est courante dans les industries, elle l'est beaucoup moins à la maison !
  • Whirlpool estime que la facture d'électricité pour un réfrigérateur congélateur d'une dizaine d'années s'élève à 75 euros par an, soit un coût d'utilisation de 750 euros sur dix ans, contre 25 euros par an (250 sur dix ans) pour un combiné A ++ de sa nouvelle gamme.


Entrenir et prolonger son électroménager

Quelques gestes simples suffisent à prolonger la durée de vie de vos équipements electroménager tout en rendant préservant l'environnement.

Conseils pratiques pour les appareils de froid

Réduire dès l'achat le prix des appareils électroménagers et à les dépsesnes d'utilisation les dépenses des appareils de froid et augmenter leur durée de vie n'est pas bien compliqué.


En dix ans, la consommation d'électricité des appareils a été divisée par 2.

Les appareils producteurs de froid

Même s'il est tentant de placer les « garde-mangers » près des postes de cuisson pour plus de commodités, veillez à respecter une certaine distance. À eux seuls, ils représentent près de 30 % de la facture d'énergie. En éloignant les appareils de froid des sources de chaleurs, leurs capacités de réfrigération seront moins sollicitées et ils consommeront moins d'énergie.

Les avantages de l'électroménager de classe A

L'électroménager de classe A a plusieurs avantages :

  • meilleure durée de vie,
  • consomme 3 fois moins que l'électroménager de classe C (jusqu'à 100 € d'économie par an même si l'appareil est un peu plus cher à l'achat),
  • pollue beaucoup moins.


Le congélateur

Un congélateur coffre classique (200 litres) consomme environ 600 kWh par an, un appareil équivalent efficace (classe A, bien entretenu) ne consommera qu'environ 200 kWh soit une économie annuelle possible de 400 kWh (un peu plus de 40€). Un congélateur modèle coffre consomme moins qu'un congélateur armoire de volume équivalent et dans tous les cas, un congélateur plein consomme moins que s'il est à moitié vide. Des bouteilles d'eau à moitié remplies peuvent servir à combler les trous, elles s'avéreront bien utiles en été quand vous voudrez de la glace.

Le réfrigérateur

Un frigo efficace de 200 litres consomme environ 140 kWh par an s'il est bien utilisé et entretenu régulièrement.

Conseils pour l'entretien du réfrigérateur
  • Enlevez la poussière nichée dans le moteur : après 6 ou 7 ans de fonctionnement, la poussière a tendance à s'accumuler dans le moteur du réfrigérateur, ce qui peut fortement compromettre sa durée de vie. Dépoussiérer une fois par an, au minimum !
  • Examiner l'isolation de la porte : pour cela, faites le test de la pièce de monnaie. Essayez de la passer entre le cadre et le joint en plastique de la porte. Si vous pouvez passer la pièce librement d'un endroit à l'autre c'est qu'il a besoin d'être changé.
  • Attention aux objets pointus : n'utilisez pas d'objets tranchants ou pointus sur votre frigo. Vous pourriez fracturer l'intérieur, ce qui pourrait amener de l'eau à s'introduire dans le fréon. Si cela vous arrivait, faites rapidement appel à un professionnel.
  • Laisser de l'air à l'appareil : prévoyez une distance minimale de 5 cm avec le mur afin d'éviter toute surchauffe.
  • Ne placez jamais d'aliments encore chauds dans votre réfrigérateur ou congélateur : plus la différence de température entre l'intérieur du frigo et les aliments est grande, et plus le mécanisme sera sollicité.
  • Dégivrez régulièrement votre réfrigérateur.
  • Veillez à maintenir les portes bien fermées.
  • Evitez toute surconsommation : ne remplissez pas votre frigo complètement.


  • Les réfrigérateurs sans compartiment de congélation sont beaucoup plus économiques que ceux qui en ont un. Si vous avez besoin d'un grand espace de congélation, achetez de préférence un congélateur séparé, plutôt qu'un combiné frigo/congélateur.
  • Selon l'ADEME, un vieil appareil peut consommer jusqu'à 6 fois plus qu'un neuf.

Des classes A+ (lave-linge, réfrigérateurs et congélateurs) et A++ (réfrigérateurs et congélateurs) sont récemment apparues pour les appareils les plus performants : ils consomment de 30 à 50% de moins que les appareils de classe A.

Renouveler ses appareils producteurs de froid

  • choisssez l'appareil le plus adapté à vos besoins : un grand frigo (réfrigérateur) très peu rempli consommera toujours plus qu'un petit, même si les deux sont très performants.
  • opter pour le frigo le plus économe de sa gamme grâce à l'étiquette énergie (la catégorie A est à privilégier).
  • vérifier que le réfrigérateur ne contient ni HFC, ni HCFC qui sont de puissants gaz à effet de serre.
  • évitez les modèles peu coûteux, les modèles bas de gamme contiennent parfois des HCFC.


L'électroménager "vert" est-il rentable ?

«En vingt-cinq ans, la consommation moyenne d'eau d'un lave-linge est passée de 120 à 40 li­tres», explique-t-on chez Electrolux. Un autre argument de poids, mais qui n'apparaît pas toujours chez les distributeurs. Le suédois milite désormais pour que soient mises en place des étiquettes plus complètes, comme celles qu'il a développées et qui indiquent les consommations d'eau et d'électricité, le degré de recyclabilité du produit, le pays de production, la classification de l'usine à la norme ISO 14 001

L'électroménager "classe A " est-il "rentable" ? Les économies sur la facture d'électricité permettent -elles de compenser le surcoût de l'achat de l'équipement?


Une enquête publiée en mai 2010 par UFC-Que Choisir montre plutôt le contraire. > lire ici

[modifier] A lire au sujet de l'électroménager

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4