consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Entraide entre particuliers

Entraide entre particuliers

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

L'entraide entre particuliers ou l'échange de services entre voisins


  • Dans la mouvance de la nouvelle consommation, la consommation collaborative se manifeste par de nombreux échanges non marchands entre les gens :
  • troc de produits culturels, de jouets, de vêtements,
  • dons d'objets entre particuliers
  • location de biens qui ne servent pas souvent (articles de jardin, de bricolage, de mode, ...)
  • le prêt d'objets entre personnes proches,

et bien sûr l'entraide entre particuliers, l'aide bénévole à des voisins, le coup de pouce à des proches ou l'échanges de savoir faire et de services dans un village, un quartier, etc.

entraide.JPG
L'entraide et l'échange de compétences entre voisins


Échange : les services et le compétences aussi

  • Mais les biens physiques (DVD, meubles, ....) ne sont pas les seuls à faire l'objet de transactions entre les gens : les compétences, le savoir faire, les services, le coup de main, bref l'assistance et la solidarité se donne ou s'échange également.

Dans notre économie moderne, le service, l'intervention humaine devient plus précieuse, plus chère, plus recherchée que les biens matériels dont les prix ont, sur le long terme, décru.

L'aide à la personne, l'aide à domicile, le service sur place, ... le soutien aux personnes âgées sont de plus en plus importantes, y compris et surtout en période de difficultés économiques.

Baby sitting, gardiennage, bricolage, jardinage, cuisine, .... beaucoup de Français sont prêts à proposer leur savoir faire dans un cadre généreux. C'est d'ailleurs ce qui explique les 2 millions d'associations actives dans notre pays

Rendre service et échanger des coups de main, c'est aussi faire des économies. Tous les écologistes qui se respectent n'ont pas beaucoup de temps à consacrer aux tâches ménagères, à leur hobby et encore moins à eux-mêmes!

Devoir faire sa lessive, son repassage, acheter le cadeau du petit neveu ou réparer la porte qui grince, après le boulot, non merci ! Pour pouvoir gagner du temps au quotidien à petit prix, il existe des sites de recrutement entre particulier, comme consoLidaire.com ou youpijob qui mettent en relation les particuliers pour tout type de prestations de services (bricolage, babysitting, ménage, etc.).

Faire appel à un particulier coute trois fois moins cher qu'un professionnel!

L'apprentissage et le savoir faire se transmettent

  • De nombreuses personnes ont un savoir faire professionnel ou issu d'un hobby qui intéresse des néophytes.

Ainsi par exemple, un étudiant ou un professeur va proposer une assistance en langue (anglais, espagnol, ...).

Le échanges de compétences en matière de loisirs créatifs sont très appréciés : cours de cuisine, transmission d'un savoir faire de couture, de dessins, de magie, ....

On a tous quelque chose à donner, on a tous quelque chose à échanger

Que vous soyez commerçant, étudiant, informaticien, maçon, avocat, cadre, en recherche d'emploi, retraité, maman au foyer ... vous savez forcément faire quelque chose d'utile pour vos voisins.


Échangeons nos différences ! tout le monde peut aider


En proposant de rendre service aux personnes près de chez vous, vous pouvez, vous aussi à votre tour, demander une aide ou un coup de main.

Vous proposez un service ou vous rechercher une aide ponctuelle ? dans n'importe quel domaine, les compétences des gens qui vous entourent peuvent répondre à votre demande.

Une compétence anodine pour vous rend un fier service à votre voisin : régler un téléviseur, réparer un évier qui fuit, donner un cours d'anglais, de piano, tailler les arbres fruitiers ou les rosiers...

Pour vous c'est facile ? Échangez cette compétence contre une autre.


Entraide = économies + générosité + lien social

L'entraide et l'échange de services via internet montre qu'il n'y a pas toujours besoin d'argent pour se faire aider. L'aide à la personne peut prendre des voies d'échange non monétaire, non marchandes, qui sont simples et économiques et qui se déroulent au plus près de chez soi, voire chez soi.

La solidarité et la consommation collaborative de quartier

Une des caractéristiques majeures de cette nouvelle consommation est son "tropisme local" qui s'était déjà manifestée timidement dans les années 70 sous la forme de les RERS (Réseau d'échanges réciproques de savoirs). Ces réseaux d'entraid utilisaient parfois une monnaie fictive pour faciliter les échanges, comme le fait digitroc avec son système de points.

Ces réseaux d’échange et d'entraide n'ont jamais réussi à atteindre le grand public et la formule retrouve notoriété et popularité via des services d'entraide sur internet.

Les réseaux historiques n’ont pas modernisé leurs outils d’échange de points et de recherche de

La solidarité active se manifeste fortement au niveau local dans une forme d'économie du troc de clocher, dans laquelle toutes sortes de service sont rendus entre les gens dans le cadre de leur vie quotidienne.


L'entraide bénévole entre les gens sur consoGlobe démontre qu'il n'y a pas toujours besoin d'argent pour réaliser un service ou pour se faire aider.


Le service d'entraide consoLidaire de consoGlobe


  • Dernier né de la panoplie des services spécialisés de consoGlobe, après le don, le troc, l'occasion, la location, l'entraide consoLidaire est un service disponible sur le portail de la Nouvelle consommation dont la vocation est de permettre à ses membres de bénéficier d'un système d'échange et de créer des liens de solidarité dans le cadre de leurs recherches de compétences ou de services.

Ainsi consoGlobe met en relation des internautes désirant d'une part trouver des compétences ou des coups de main , et d'autre part des internautes désirant partager eux aussi leurs compétences en contrepartie d'un sourire ou d'un autre service.


Exclusivement réservé aux particuliers, consoLidaire permet aux membres de consoGlobe de se rendre des services en mutualisant compétences et disponibilités pour ainsi, constituer un réseau d'entraide de proximité.


En résumé, consoGlobe propose un réseau d'échanges de services, d'échange de compétence et d'entraide entre particuliers sur toute la France, au niveau de chaque ville, village ou quartier. Entièrement gratuit, ce service d'entraide permet de se faire aider et donc de se faciliter la vie en utilisant les compétences et savoir-faire de chacun.

Le principe de l'entraide est très simple : vos compétences, votre disponibilité, votre bonne volonté ou votre savoir faire peuvent aussi être utiles à des personnes de votre entourage ou dans votre quartier. A leur tour, ces personnes pourront grâce à leurs compétences, vous rendre service en échange.

Les associations et les professionnels des services aux particuliers peuvent évidemment proposer leur aide en échange d'un service ou gracieusement.

Au choix, les échanges de services ou les aides peuvent se faire contre un autre service de même valeur "contre un sourire" ou bien contre un autre service en retour.



Témoignages sur l'entraide et l'échange de compétences

Voici des exemples de situation d'entraide entre personnes :

. "Je suis un expert comptable à la retraite, je peux aider des jeunes entrepreneurs"

. " Je suis un gros nul en bricolage mais je touche en informatique, alors si quelqu'un est intéressé par un échange de bons procédés ...."

. " Je suis expérimentée en baby sitting et garde d'enfants. Disponible toutes les fin d'après midi pour chercher des enfants à l'école puis les garder jusqu'à votre arrivée"

  • "Adressez-moi vos textes : cv, courrier ou lien hypertexte vers un site, JE VOUS LES CORRIGE ET LES RENVOIE AU PLUS VITE. C'est totalement gratuit, pur bénévolat".
  • "Je cherche quelqu'un qui pourrait m'aider et m'apprendre pour travailler le bois : mon but est d'arriver à fabriquer ma propre biliothèque. Suis bien sûr prêt à aider en retour."

. "Je n'arrive pas à connecter ma nouvelle télé à internet, je cherche un coup de main, car je n'ai pas les moyens de faire venir un professionnel"

  • " Je cherche cours de piano jazz le week end"
  • " A la recherche de traduction français/anglais pour une plaquette commerciale 2 pages. je propose 1 séance pour vous aider à être plus efficace dans votre vie: entretien recrutement, examens, concours, réunions professionnelles, compétition sportive, gestion de conflit,, parler en public"
  • " J'ai acheté une nouvelle batterie pour ma voiture sur yakarouler mais je ne suis pas sûr de moi pour l'installer. Je cherche une aide dans le quartier"
  • "Bonjour, je recherche de l'aide pour poser un parquet flottant dans 3 chambres et pour peindre les murs. Je fournis évidemment tout le matériel (et les repas :) car je ne peux participer du fait d'un handicap physique. En contrepartie, je peux vous aider de bien des manières (travaux administratifs, ...)"


L'Entraide, consoLidaire, puisqu'on aura toujours besoin de ses voisins

Article paru dans la Voix du nord, le mercredi 23.02.2011

Jean-Marie Boucher, fondateur à Roubaix du leader national de la consommation durable sur Internet. PHOTO PIERRE LE MASSON On ne pourrait pas se prêter la tondeuse ? Ou le taille-haie ? Et si j'allais chercher leurs enfants à l'école ? En échange, des euros, des points ou surtout un service, une compétence, un savoir-faire que je n'ai pas. Le leader français des sites de consommation durable innove encore depuis hier à Roubaix...

Ici, on ne parle pas d'argent, mais d'entraide et tout est gratuit pour de nouveaux rapports de voisinage. Quoi de neuf ? « Il n'y a pas de planète de rechange, alors changez votre consommation », scande le slogan. N'achetons donc plus. Échangeons. Après le troc, l'occasion, la location et le don, la petite entreprise de Jean-Marie Boucher a lancé ConsoLidaire hier une « première mondiale » en direct de Roubaix, avec cet accès inédit « à toutes les formes de consommation depuis la même plateforme multi-transaction ».

Solidarité collaborative

Consoglobe est le premier site de transactions non marchandes entre particuliers en France. « Pour la première fois (nous avons vérifié), le don, le troc, l'occasion, le prêt et l'entraide fonctionnent de manière distincte, dans des parties différentes de notre site, tout en étant intégrés dans ce même site », est-il expliqué. C'est en clair, une seule annonce (gratuite) pour tous les services. Mon coffret DVD peut ainsi être vendu, loué, échangé, prêté ou donné.

« L'idée de l'entraide est une étape supplémentaire sur la voie de la solidarité collaborative, puisque les objets ne doivent plus être les seuls concernés par l'envie de consommer directement entre particuliers ». C'est dit, la bonne volonté a aussi de la valeur, comme les services qu'on se rend, les coups de main, l'assistance ou les échanges de bons procédés.

« Beaucoup de sites proposent ce type de services, mais pas à point », plaide le créateur historique du site Internet de La Redoute, aujourd'hui premier site marchand français. « Contrairement à des sites comme Le bon coin ou Price Minister, on n'a pas une simple liste d'annonces, mais une base dynamique et des criblages bien plus précis » : on pourra chercher son taille-haie dans sa rue, son quartier, sa ville, son département ou son pays. Si on connaît (parfois) ses voisins de palier, on ignore (souvent) ceux qui peuplent nos rues au-delà de nos mitoyennetés strictement envisagées. Et si logeait là un retraité amateur de jardin ? Ou un pro de l'informatique ?

Une nounou qui s'ignore ? ConsoGlobe proposera bientôt l'entraide entre associations. Toujours gratuitement. C'est ce qu'on appelle la « nouvelle consommation » et c'est sans euro.



[modifier] au sujet de l'entraide et l'échange de compétences entre particuliers

Thèmes abordés par cet article : service entre particulier, services entre particuliers, echange de service entre particulier, service entre particuliers, bien service, echange service entre particulier, échanges de services entre particuliers, particulier aide à domicile, particulier service plus, services entre particulier, soutien mutuel, aide informatique, aide solidaire, Echange de compétences, entraide entre voisins, services à domicile, aider entre voisins, échange de savoir faire, coup de main,

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4