consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Helium

Helium

Un article de Encyclo-ecolo.com.

déforestation

L'hélium


Sur Terre, l'hélium est presque exclusivement extrait à partir du gaz naturel qui en contient de faible trace.

Après l'hydrogène, l'hélium est l'élément le plus abondant dans l'univers. Mais il est beaucoup plus rare sur la surface de la Terre. On le capte dans les lieux de production de gaz naturel.

On extrait de l'hélium des gisements de gaz naturel qui en contiennent plus de 0,3%.

Ce qui est, en fait, le seul moyen de production économiquement réalisable.


Il existe une demi-douzaine d'usines d'hélium sur la planète. L'une d'entre elles approche la fin de sa vie utile, et sa production baisse d'année en année. D'autres doivent parfois fermer temporairement pour des raisons de maintenance, comme l'a récemment fait un établissement d'Exxon au Wyoming. Les américains ont constitués les plus grosses réserves mondiales

Pendant ce temps, la demande mondiale croît sans cesse. L'hélium sert à fabriquer des sacs gonflables dans les voitures, à faire fonctionner des appareils d'imagerie par résonance magnétique et à fabriquer des téléviseurs à écran plat.


L'Air Liquide, l'un des principaux distributeurs de gaz du monde. Au cours des dernières années, Air Liquide a mis au point de nouveaux produits pour remplacer l'hélium dans les procédés industriels. Puisqu'elle a diversifié ses sources d'approvisionnement, la société affirme qu'elle n'est plus en situation de pénurie depuis la semaine dernière.


En 2009, Air Liquide a mis en chantier une nouvelle usine de production d'hélium au Qatar. Cet établissement devrait ouvrir ses portes en 2013, et augmenter la production mondiale du gaz de 25%.

On ne sait pas fabriquer de l'hélium chimiquement. En Février 2012, le prix Nobel Robert Richardson a estimé que compte tenu de l'augmentation de la consommation d'hélium, le monde risque de manquer d'hélium dans 40 ans (http:// blogs.discovermagazine.com/80beats/2010/08/25/nobel-prize-winner-warns-world-were-running-out-of-helium/) Richardson s'insurge conter le fait que l'hélium soit vendu à un prix qui ne reflète pas sa rareté et qu'il soit gaspillé dans des usages aussi futiles que les ballons de fête : "une fois que les ballons d'hélium sont finis, l'hélium qu'ils contiennent est perdu pour toujours pour les hommes et pour la Terre".

"Il n'y a pas de moyens chimiques pour fabriquer de l'hélium. Les stocks d'hélium dont nous disposons sur Terre proviennent de la désintégration alpha radioactifs dans les roches. À l'heure actuelle, il n'est commercialement pas viable de récupérer l'hélium présent dans l'atmosphère. Nous devons donc compter sur son extraction à partir de roches.Ce qui coûtera 10 000 fois plus cher qu'aujourd'hui"


>> La disparition du gaz naturel


La pénurie d'hélium vue par Air Products


Paris, le 5 février 2013 – « A l’instar des carburants fossiles, l’hélium est une ressource limitée. Même si les sources d’approvisionnement connues sont suffisantes pour satisfaire la demande pendant plus de 100 ans, et bien qu’il y ait des chances que l’on en trouve encore plus avec les progrès réalisés en exploration et forage, cette ressource limitée doit être intelligemment gérée ». Voilà le message délivré par Walter Nelson- Directeur de l’approvisionnement en Hélium d’Air Products – durant le Symposium de l’EIGA (Association Européenne des Gaz Industriels), à Bruxelles (Belgique).

Air Products est l’un des plus importants raffineurs d’hélium aux Etats-Unis et un fournisseur de premier plan à l’échelle mondiale. Il y a eu beaucoup de discussions récemment sur l’étroitesse du marché et la disponibilité de l’hélium. La présentation de Nelson a couvert tous les aspects de l’activité hélium : sa provenance, ses applications et la demande du marché, sa disponibilité et sa distribution, la pénurie et les efforts de conservation et de recyclage. Plus important, Nelson a également listé les actions clés nécessaires au maintien et à l’augmentation de la fourniture d’Hélium aujourd’hui et demain.

L’importance de pouvoir disposer d’une fourniture d’hélium dans notre société est facile à démontrer; il suffit d’énumérer ses différents usages. Les débouchés les plus importants pour ce gaz sont l’industrie de la santé avec l’imagerie par résonnance magnétique (IRM) et les producteurs d’IRM ainsi que l’industrie des semi-conducteurs. La recherche scientifique et des utilisations classiques comme le coupage et le soudage, les ballons et les applications d’élévation, les mélanges gazeux pour la plongée et l’analyse comme la détection de fuite comptent parmi les autres utilisations finales de ce noble gaz.

Evoquant l’étroitesse du marché de l’hélium, Nelson a déclaré que la pénurie observée résultait d’une production limitée de gaz naturel et de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) ainsi que des arrêts de production de certaines usines actuellement en service dans le monde. Il n’existe pas de réservoirs souterrains d’hélium pur d’origine naturelle. L’hélium est un sous-produit de la production de gaz naturel.

« La pénurie actuelle sur le marché de l’hélium est sans précédent. Des investissements par le secteur de l’énergie sont nécessaires pour développer et récupérer de l’hélium dans le cadre de la production de gaz naturel quand cela est possible », a-t-il ajouté. « Aucun champs de gaz naturel n’est similaire. Une partie du déclin de la production d’hélium est imputable aux sociétés qui concentrent leurs efforts de forage sur du gaz naturel riche en liquides plutôt que sur du « gaz sec » qui contient typiquement plus d’hélium ».

Un autre facteur clé menaçant la production d’hélium est la législation même, notamment américaine. Aux Etats-Unis, les réserves d’hélium sont gérées par le Bureau of Land Management (BLM), qui fournit aujourd’hui 30% de l’hélium mondial.. « Les législateurs américains ont incontestablement besoin de faire passer rapidement une réglementation étendant les opérations du BLM afin de préserver la disponibilité de cette importance source d’approvisionnement. Si la loi n’est pas votée et que le BLM ne voit pas son autorisation renouvelée pour continuer à gérer le réservoir fédéral, l’hélium encore en réserve deviendra inaccessible. L’impact sur les Etats-Unis, et le monde en termes de disponibilité d’hélium serait chaotique. Une nouvelle législation autorisant le BLM a continuer à fournir de l’hélium permettrait d’assurer les livraisons jusqu’à ce que les nouvelles usines de production d’hélium et de gaz naturel annoncées entrent en service», conclut Nelson.

Par “nouvelles usines de production”, on entend une nouvelle usine de gaz naturel pour approvisionner une nouvelle usine d’hélium dans le Wyoming (et dans laquelle Air Products détient des parts) ; un projet Gaz Naturel et Hélium au Qatar et un autre site de production de GNL et d’hélium en Algérie. Tous ces sites devraient être opérationnels en 2013.

« L’approvisionnement mondial d’hélium ne commencera à se stabiliser réellement que lorsque ces trois nouvelles sources d’hélium seront opérationnelles et fonctionneront à plein régime. C’est pourquoi il est crucial pour tant d’industries que la réglementation américaine maintienne la fourniture par le BLM », complète Nelson.

Nelson a également évoqué le fait que les utilisateurs finaux et les industriels doivent contribuer à conserver l’hélium à son point d’utilisation et il les encourage à faire les investissements nécessaires pour récupérer et recycler l’hélium dès que cela est possible. « Sous réserve que nous prenions toutes ces mesures, et c’est faisable, nous devrions avoir des quantités plus que suffisantes d’hélium disponibles pour les consommateurs finaux et les industriels pour les années à venir ».



[modifier] Helium


Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.