consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Huile de noix de coco

Huile de noix de coco

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

L'huile de noix de coco

La haute teneur en acides gras saturés de l'huile de noix de coco lui a valu une réputation peu flatteuse mais le produit est maintenant à la mode et largement commercialisée. Les Tokelauans, du sud du Pacifique sont les les plus gros mangeurs de graisse au monde du fait de leur régime à base de coco : les calories qu'ils consomment proviennent à 56 % sous forme de graisse, 90 % issu de l'huile de noix de coco. Malgré cela leur santé est impeccable avec un taux de lipides sanguins modéré et quasiment pas de maladies cardiaques [source : Cholesterol, coconuts, and diet on Polynesian atolls: a natural experiment: the Pukapuka and Tokelau island studies].


> 13,6 grammes d'huile de coco (1 grande cuillère) contient 117 calories.

Huile de noix de coco : composition nutritionnelle

L'huile de noix de coco ne contient aucune glucide, aucune protéine, pas de minéraux et seulement de la vitamine E. La noix de coco est considérée chez nous comme un produit exotique de complément alors qu'elle est à la base de l'alimentation de nombreux peuples vivant sous les tropiques.

La graisse de noix de coco est presque uniquement composée d'acides gras saturés avec une proportion élevée d'acides gras à chaîne moyenne, ou triglycérides à chaîne moyenne (TCM. C'est ce qui la distingue des graisses animales qui sont également fort riches en acides gras saturés.

Une fois consommés, les TCM sont directement absorbés par le foie et métabolisés afin de produire de l'énergie, ou sont transformés en cétones qui peuvent avoir un effet thérapeutique sur le cerveau (maladie d'Alzheimer, épilepsie). Il faut savoir que les TCM sont très difficiles à stocker dans les réserves de gras de l'organisme (ventre, bras, cuisses, seins).

Il est tout à fait possible de perdre du poids en remplaçant le beurre ou les autres graisses saturées par de l'huile de noix de coco. Une étude a conclu que 15 à 30 grammes de TCM par jour augmentent la consommation d'énergie de 5 %, ce qui représente 120 calories par jour [source : Twenty-four-hour energy expenditure and urinary catecholamines of humans consuming low-to-moderate amounts of medium-chain triglycerides: a dose-response study in a human respiratory chamber ].

Pas la peine d'avoir peur : de vastes études ont démontré qu'il n'y a pas de lien entre la consommation de graisses saturées et le risque d'infarctus ou d'accident vasculaire cérébral [source : Meta-analysis of prospective cohort studies evaluating the association of saturated fat with cardiovascular disease ].

D'autres chercheurs ont constaté le même phénomène (absence d'infarctus et d'AVC) chez un autre peuple gros consommateur de noix de coco : les Kitavien (en Mélanésie) [Apparent absence of stroke and ischaemic heart disease in a traditional Melanesian island: a clinical study in Kitava ].

l'huile de noix de coco vierge

Seule la véritable huile de coco vierge, non raffinée, c'est à dire extraite à froid de noix de coco mûres et fraîches, sans chauffage ni produits chimiques, peut délivrer les bienfaits santé.

Comment la reconnaître ? contrairement à l'huile blanchie ou à l'huile hydrogénée (bien moins chères mains moins saines) l'huile de coco vierge a une odeur de noix de coco douce bien reconnaissable.

huiles.jpg

Les huiles végétales sources de beauté et de santé

Les avantages santé possibles de l'huile de coco vierge pour la santé

Un régime riche en TCM (qui représentent 65 % de l'huile de coco vierge) augmente la tolérance au glucose et améliore la sensibilité à l'insuline dans les études faites sur les rats [Medium-chain fatty acids: Functional lipids for the prevention and treatment ofthe metabolic syndrome, Koji Nagao, Teruyoshi Yanagita. Laboratory of Nutrition Biochemistry, Department of Applied Biochemistry and Food Science, Saga University, Honjo-1, Saga 840-8502, Japan, accessed 12 September 2014< ].

Une étude de 2009 a montré que remplacer l'huile de soja par une quantité égale d'huile de noix de coco permettait une légère baisse de poids aux femmes souffrant d'obésité abdominale [ Effects of dietary coconut oil on the biochemical and anthropometric profiles of women presenting abdominal obesity ].

Récemment, une étude réalisée sur des cellules de souris et publiée dans le Journal of Alzheimer a trouvé que le traitement à l'huile de noix de coco protège les neurones du cortex cérébral en laboratoire [Nafar F, Mearow KM, « Coconut oil attenuates the effects of amyloid-β on cortical neurons in vitro », J Alzheimers Dis. 2014;39(2):233-7. doi: 10.3233/JAD-131436].

Dans une étude réalisée en 2006, la consommation de triglycérides à chaîne moyenne a conduit à des améliorations immédiates des fonctions cérébrales chez les patients souffrant de formes modérées de la maladie d'Alzheimer [source : Effects of beta-hydroxybutyrate on cognition in memory-impaired adults ].

L'huile de noix de coco est constituée à 50 % d'acide laurique, qui peut tuer les microbes pathogènes (sources de maladie) comme les bactéries, les virus et les levures [atty Acids and Derivatives as Antimicrobial Agents ], par exemple le staphylocoque doré et le candida albicans.


Plus sujet à controverse, son impact sur le poids : certaines études indiquent qu'il serait possible de maigrir en rajoutant de la graisse de noix de coco vierge à son régime quotidien[An Open-Label Pilot Study to Assess the Efficacy and Safety of Virgin Coconut Oil in Reducing Visceral Adiposity]. Conseils ; utilisez la en remplacement d'une autre graisse.

L'huile de coco vierge au quotidien

L'huile de coco vierge est bonne à utiliser pour cuisiner : en effet, quand on la chauffe elle ne produit pas de composés toxique. Comme elle ne fond pas à température ambiante mais reste solide, elle est plus facile à utiliser que le beurre (sans parler de l'huile de palme) pour faire de la pâtisserie : elle donne un coté particulièrement onctueux.

L'huile de noix de coco est bonne pour la peau [source :A randomized double-blind controlled trial comparing extra virgin coconut oil with mineral oil as a moisturizer for mild to moderate xerosis ]. En bloquant 20 % des ultravioletsn elle limite les dommages provoqués par les rayons du soleil, [Potential of herbs in skin protection from ultraviolet radiation ], ce qui en fait une sorte de crème solaire naturelle pour exposition modérée.


Grâce à ses effets antibactériens., elle est bonne pour les dents et les cheveux [Effect of mineral oil, sunflower oil, and coconut oil on prevention of hair damage ]


[modifier] en savoir plus sur l'huile de noix de coco

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4