consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Huiles essentielles

Huiles essentielles

Un article de Encyclo-ecolo.com.

plantes

Sommaire

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des extraits liquides, concentrés obtenu par distillation par entraînement à la vapeur d’eau de plantes aromatiques ou d’organe de cette plante (fleur, feuille, bois, racine, écorce, fruit,…) de plantes dites aromatiques.

  • Les huiles essentielles, appelées « essences » d'agrumes, sont extraites par la pression à froid du zeste. Elles servent à de multiples usages : bains aromatiques, brûle-parfums, huiles corporelles, parfums, comme aromates en cuisine, etc. Elles sont appréciées pour le parfum qu'elles dégagent et à contribuent au bien-être. L’huile essentielle est le principe actif, c'est-à-dire l'ensemble des composants possédant un effet thérapeutique, qui est récolté par distillation à la vapeur de la plante fraîche. Elle a donc l'odeur de la plante, mais en beaucoup plus puissant. Les fabricants distillent parfois plusieurs tonnes de plantes pour obtenir un seul litre d'huile essentielle (3), ce qui explique le prix exorbitant de certaines huiles. Ainsi, un litre d'huile essentielle d'une plante aussi bête que l'estragon peut coûter 820 euros ! évitez le discount : une huile essentielle trop bon marché est forcément de faible qualité, voire " frauduleuse ", c'est à dire mélangée ou coupée à d'autres substances naturelles (huiles végétales, alcools…) ou chimiques (solvants, colorants, parfums de synthèses…).

    Les caractéristiques des huiles essentielles

    Les huiles essentielles (huile essentielle de camomille romaine, huile essentielle de lavande vraie, de menthe poivrée…) :

    • ont des propriétés très variées (digestive, tonique, apaisante, relaxante, cicatrisante…),
    • n’ont pas de texture huileuse, on parle d’ « huile » essentielle, qui est en fait le résultat de l’extraction de l’essence contenue dans les différents organes des plantes,
    • sont extraites de plantes aromatiques par distillation à la vapeur d’eau de différents parties de plantes (écorce, feuilles, fleurs, semences…) ou par expression à froid pour les zestes frais d’agrumes,
    • sont définies par leur chémotype (molécules biochimiquement actives classées en familles chimiques : monoterpénols, phénols, sesquiterpènes…),
    • les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau. Les huiles essentielles restent à sa surface. Il est important de dissoudre les huiles essenteilles dans une base neutre ou du lait en poudre avant de les disperser dans l’eau du bain.

    La composition des huiles essentielles

    Les huiles essentielles sont composées d’une centaine de molécules terpéniques et aromatiques :

    • Les terpènes - Les terpènes sont des hydrocarbures produit notamment par les conifères. Les terpènes sont des composants importants des huiles essentielles.
    • Les Aldéhydes : les aldéhydes sont des composés organiques. Le plus connu des aldéhydes est le formolaldéhyde qui est le formol en solution aqueuse.
    • Les phénols : les phénols sont des dérivés hydroxylés du benzène et des hydrocarbures aromatiques.
    • Les cétones : les cétones sont de structure très proche des aldéhydes. Le plus célèbre cétone est l'acétone qui sert de de dissolvant pour vernis.
    • Les esters : les esters ont une odeur très agréable ; ce sont les esters qui donnent aux fruits leur bonne odeur naturelle.
    • Les acides
    • Les lactones dont l'odeur est souvent fruitée.

    Les vertus des huiles essentielles

    Toutes ces molécules, très variées, qui composent les huiles essentielles sont très actives et expliquent que ces huiles essentielles soient réputées pour leurs vertus pour la santé.

    • Les huiles essentielles ont des vertus bactéricides
    • Les huiles essentielles ont des vertus antiseptiques si efficaces qu'on sert parfois pour aseptiser des locaux, dans les cliniques et hôpitaux par exemple
    • Les huiles essentielles ont des vertus anti-inflammatoires
    • Les huiles essentielles ont des vertus analgésiques
    • Les huiles essentielles ont des vertus décongestionnantes
    • Les huiles essentielles ont des vertus antispasmodiques
    • Les huiles essentielles ont des vertus calmantes.


    Les 3 manières d'utiliser les huiles esssentielles

    Il existe trois manières d'administrer les huiles essentielles, variables selon les huiles, et selon les doses d'utilisation.

    1. Par ingestion : sur du pain complet, par exemple, ou tout autre aliment solide. On utilise ici du pain comme intermédiaire pour diminuer la concentration de l’huile (sans diminuer la quantité ingérée) et ainsi éviter tout risque de brûlure interne si l’ingestion est faite directement. Les huiles essentielles peuvent aussi être diluées dans d'autres huiles, mais pas dans un liquide aqueux, puisque l'huile n'est pas soluble dans l'eau.


    2. Par massage : sur le corps mais jamais sur une zone trop étendue, par l’intermédiaire d’une huile végétale (dilution à 20 %, soit 2 gouttes d'huile essentielle pour 10 gouttes d'huile végétale). Le massage est nécessaire car il va permettre au principe actif de pénétrer directement dans la peau et d'aller ensuite dans la circulation sanguine pour produire son effet. L'action est moindre quand l'huile est utilisée dans le bain.


    3. Par diffusion : cette méthode ne concerne pas ou peu la menthe poivrée, dont nous parlons plus loin, mais il est possible de diffuser les huiles dans les pièces de la maison grâce à un diffuseur qui mettra en suspension des micro-gouttelettes. Ne pas utiliser de diffuseur chauffant, car la chaleur peut dénaturer les huiles.


    Les précautions d'utilisation des huiles essentielles

    Les huiles essentielles obtenues par distillation à la vapeur d'eau (sans pression) sont extraites de différentes parties de la plante : feuille, semence, sommités fleuries, racines, etc. Une huile essentielle est donc l’essence concentrée et distillée d'une plante aromatique.

    Le procédé de distillation permet d'obtenir une huile essentielle d'une concentration si forte qu'on ne peut l'obtenir naturellement. Cela explique pourquoi il faut prendre des précautions d'usage.

    Les huiles essentielles contiennent des principes actifs utiles </span>dans le traitement de certains maux physiques ou psychiques on parle « d’ aromathérapie »,.

    Pas d'huiles essentielles pour bébé et futures mamans

    Attention, l’aromathérapie ne peut pas remplacer la médecine traditionnelle. Les huiles essentielles ne sont pas conseillées pour les enfants de - de 3 ans ni pour les femmes enceintes ou allaitantes. Il vaut mieux ne pas les appliquer directement sur la peau et bien entendu pas sur les muqueuses, les yeux ou la bouche.

    Il ne faut pas ingérer d'huiles essentielles ; même pas sur un sucre ou dilué avec du miel...

    Diluer les huiles essentielles: diluées ou pures ?

    Diluer les huiles essentielles pour le massage

    • Les huiles essentielles sont solubles dans l'huile. Si vous utilisez une essentielle pour masser quelqu'un, il faut bien diluer l'huile essentielle dans une huile d'argane, une huile d'amade douce ou n'importe quelle huile neutre. Sinon, vous risquez de créer des irritations ou d'accentuer d'éventuelles brûlures. En effet, certains composés des huiles essentielles sont particulièrement caustiques.

    Les huiles essentielles à diluer

    • En règle générale, on il ne faut PAS mettre d'huile essentielle pure dans l’eau du bain. Les huiles essentielles ne sont pas soluble dans l’eau, il faut toujours utiliser un dispersant, un support, huile ou gel lavant neutre, sinon les huiles essentielles peuvent provoquer des brûlures sur la peau
    • Les huiles essentielles photosensibilisantes comme les huiles essentiellesde zeste d’agrumes, citrus limon (zestes de citron), citrus aurantium (Oranger bigaradier), citrus hystrix (zestes de combava), citrus latifolia (zestes de lime de Perse), citrus limetta (zestes de lime douce), citrus medica (zestes de cédrat), citrus paradisii (zestes de pamplemousse), citrus reticula (zestes de mandarine), citrus sinensis (zestes d’orange douce), seront utilisées diluées et jamais avant une exposition au soleil.
    • De même les huiles essentielles contenant du phénol sont dermocaustiques donc à ne jamais utiliser pures.
    • Huile essentielle de Menthe poivrée : peut s’utiliser pure ou diluée pour diffusion, inhalation, massage. En gel douche toujours coupler avec une autre HE
    • Huile essentielle Ravintsara : peut s’utiliser pure ou diluée pour bain, diffusion, inhalation, massage.
    • Huile essentielle de Lavande vraie : peut s’utiliser pure ou diluée pour bain, diffusion, inhalation, massage. Si je devais en avoir qu’une ou deux, c’est celle que je choisirais en priorité
    • Huile essentielle de Petit grain Bigaradier ou orange amère : peut s’utiliser pure ou diluée pour bain, diffusion, massage.
    • Huile essentielle de Marjolaine coquilles : Toujours effectuer un test d’innocuité avant de l’utiliser, par exemple dans le pli du coude ou derrière le genou. Eviter de l’employer pure sur les peaux sensibles ! diluée pour bain, massage
    • Huile essentielle Litsée citronnée (verveine exotique) : Ne pas employer pure ! diluée pour bain, diffusion, massage.

    Pour les HE données dans les formules :

    • Huile essentielle Ylang Ylang : Toujours effectuer un test d’innocuité avant de l’utiliser, par exemple dans le pli du coude ou derrière le genou. Eviter de l’employer pure sur les peaux sensibles ! diluée pour bain, diffusion, massage.
    • Huile essentielle de Camomille noble ou romaine : Toujours effectuer un test d’innocuité avant de l’utiliser, par exemple dans le pli du coude ou derrière le genou. Eviter de l’employer pure sur les peaux sensibles ! diluée pour bain, diffusion, massage.

    Utiliser les huiles essentielles par voie cutanée ?

    • ’Appliquer les huiles essentielles sur la peau est la voie d’utilisation la meilleure. Les huiles essentielles ont ainsi une action localisée ou plus profonde et généralisée dans l’organisme grâce à leur pénétration rapide par la peau. L’avantage de ce mode d’utilisation des huiles essentielles est de profiter également à l’odorat ; ce qui est important en matière d'aromathérapie

    Tester les huiles essentielles avant de les utiliser

    Il vaut mieux tester la réaction cutanée aux huiles essentielles avant leur utilisation : chez certaines personnes allergiques ou à la peau très délicate peuvent avoir une réaction cutanée en appliquant quelques gouttes d'huile essentielle sur le pli du coude. Si votre peau ne tolère pas cette huile essentielle une réaction apparaît et il faut trouver un autre traitement ou une autre huile.

    Exemple - L'huile essentielle de sauge officinale, même à toute petite dose, peut provoquer des convulsions ressemblant à l'épilepsie alors que la sauge officinale en tisane ne présente aucun danger.


    Choisir des huiles essentielles de qualité

    Choisir des huiles essentielles certifiées

    Il vaut mieux choisir des huiles essentielles provenant de plantes certifiées d'un point de vue botanique, c’est-à-dire identifiées par deux noms latins, langue scientifique. C'est un gage de qualité.

    Choisir des huiles essentielles bio

    Il est essentiel de choisir une huile essentielle bio car sinon, vous retrouverez en concentré dans votre huile essentielle et en concentré (!) les éventuels résidus de pesticides, d'insecticides, de nitrates, d'engrais, présents dans les plantes utilisées.

    Choisir des huiles essentielles à la composition détaillée

    D'ailleurs, il faut savoir de quelle plante et de quelle partie de plante est extraite une huile essentielle. Chaque plante donne une huile différente. Les étiquettes doivent faire mention du chémotype de l'huile essentielle, c'est à dire son profil biochimique exact.

    Choisir des huiles essentielles sans solvant

    Il est moins coûteux de distiller des huiles essentielles avec un solvant Pourtant, il vaut mieux choisir une huile essentielle dont l'extraction a été faite sans solvant avec la mention "100% pure et naturelle": on retrouve des traces de solvants dans certaines huiles essentielles de bas de gamme.


    L'acétone

    L'acétone qui sert de de dissolvant pour vernis peut être si forte et caustique que certains dissolvants se targuent d'être "sans acétone".

    Limiter la durée d'usage des huiles essentielles

    Il faut limiter la durée d'utilisation d'une huile essentielle car les composants d'une huile essentielle se diffusent dans le corps et il faut beaucoup de temps pour les évacuer. ... Pour éviter toute saturation ou toute ulcération des muqueuses, mieux vaut solliciter un avis médical.

    Les huiles essentielles contre le froid


    Les diffuseurs d'huiles essentielles

    Il existe différentes sortes de diffuseurs d'huiles essentielles : leur rôle est de diffuser les huiles essentielles dans l'air ambiant dans une discrète vapeur invisible.

    • Les diffuseurs d'huiles essentielles multifonctions

    Par Le diffuseur Heavenly Scent est un diffuseur polyvalent pour un air 100% pur !


    1-La diffusion d'huiles essentielles ultrasonique à froid

    2-Le système de diffusion d'huiles essentielles Ioniseur

    3-Le système humidificateur d'air

    Pour plus de détail voir l'article Diffuseur d'huiles essentielles


    guide-achat-huile-news-bandeau1-300x100.jpg
    Le Guide des huiles essentielles bio

    Les huiles essentielles ... essentielles

    Les huiles essentielles nécessaires pour démarrer en aromathérapie

    Il y a beaucoup d'huiles essentielles et il est souvent de s'y retrouver et encore moins de savoir lesquelles acheter pour se constituer un kit familiale de base.

    Les 5 huiles essentielles incontournables

    • L'huile essentielle d'arbre à thé (Melaleuca alternifolia), aussi appelée teatree,
    • l'huile essentielle de citron (Citrus limonum),
    • l'huile essentielle de palmarosa (Cymbopogon martinii),
    • 'l' huile essentielle de lavande fine (Lavandula angustifolia)
    • l'huile essentielle de ravintsara (Cinnamomum camphora L.) :

    Huile essentielle d'arbre à thé

    elle est anti-fatigue, calmante, anti-infectieuse, antibactérienne à large spectre d'action, antifongique, anti-parasitaire, antiseptique, cicatrisante, tonique, décongestionnante veineuse. L'huile essentielle d'arbre à thé est indiquée dans les cas d'abcès, d'affection cutanée, de carie, de confort respiratoire, de coup de froid avec écoulement nasal, d'imperfections peaux jeunes (type boutons), d'infection de la muqueuse buccale (type aphte), d'infection cutanée (type impétigo), d'infections respiratoires, de maux de gorge, de pellicules, de plaies et de poux.

    Huile essentielle de citron

    elle est antibactérienne, antiseptique, fluidifiante sanguin, digestive, tonique, protectrice hépatique, anti-nauséeux. Elle est indiquées dans les cas de ballonements / excès de gaz, coup de froid, digestion difficile, état grippal, fatigue, surpoids, mal de mer / mal des transports et verrues.

    Huile essentielle de palmarosa

    elle est antibactérienne et anti-infectieuse majeure à large spectre d'action, antifongique, antivirale. Neurotonique, cardiotonique. Positivante. Régénératrice cutanée et capillaire. Régulatrice de la production du sébum, cicatrisante, astringente, hydratante.

    Huile essentielle de lavande fine

    c'est l'huile des 1001 vertus ! Elle est, entre autres, anti-inflammatoire, antalgique, anti-infectieuse, anticoagulante légère, fluidifiante, décongestionnante, antispasmodique puissante, décontractante musculaire, anti-dépressive, calmante, réequilibrante, sédative, hypotensive, cardio-tonique, cicatrisante, régénératrice cutanée, insecticide et vermifuge. Voir sa fiche pour connaitre ses diverses utilisations.

    Huile essentielle de ravintsara

    elle est antivirale, anti-infectieuse, antibactérienne, anti-douleur, antispasmodique, décontractante musculaire, expectorante, fortifiante du système immunitaire, neurotonique, équilibrante et positivante. Elle est indiquée dans les cas d'affections nez-gorge, de couton de fièvre, confort respiratoire, et renforcement des défenses immunitaires.

    L'huile essentielle de mandarine

    • La prise d’essence de mandarine (citrus reticulata) a un effet coupe-faim garanti. Comment l'utiliser : poser une goutte de l’huile essentielle sur un comprimé neutre et laisser fondre en bouche 3 à 6 fois par jour, jusqu'à l'obtention des résultats escomptés. Attention: Il ne faut pas appliquer l’essence de citron pure sur la peau.


    L'huile essentielle de cyprès

    L’huile essentielle de cyprès de Provence (cupressus sempervirens) est recommandée pour lutter contre les kilos en trop! L'huile essentielle de cyprès aide au destockage des graisses'. L'huile essentielle de cyprès facilite le drainage. L'huile essentielle de cyprès améliore la circulation veineuse et lymphatique… pour des jambes légères! Comment utiliser l'huile essentielle de cyprès : En massage, mélanger 3 gouttes d’HE de cyprès dans 10 gouttes d’huile végétale de calophylle, 2 à 3 fois par jour sur les zones à affiner (pour le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre, pour le reste du corps toujours en remontant vers le coeur), pendant 10 jours par mois. L'huile essentielle de cyprès est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement, et en cas de firbrome hormonodépendant et de mastose (seins gonflés, tendus, douloureux).


    L'huile essentielle de genévrier

    L’huile essentielle de genévrier (juniperus communis) est diurétique et efficace contre la rétention d’eau. L'huile essentielle de genévrier facilite le drainage et la lutte anticellulite' répond Danièle Festy, pharmacienne. Comment utiliser l'huile essentielle de genévrier : Demander au pharmacien de préparer cettet huile de massage ; 1 ml de genévrier + 1 ml d’HE de cyprès vert (cupressus sempervirens) + 1ml de romarin à camphre (rosmarinus officinalis camphoriferum) + 1ml de cèdre de l’Atlas (cedrus atlantica) + 11 ml d’huile végétale de calophylle. Appliquer sur le ventre, le bas du dos et les cuisses, 2 fois par jour, 10 jours par mois.

    Attention: Les huiles essentielles sont déconseillées pendant la grossesse l’allaitement. Celle de genévrier est contre-indiquée en cas de maladie rénale. Celle de cyprès vert en cas de fibrome hormonodépendant et en cas de mastose (seins gonflés, tendus, douloureux). Celle de romarin à camphre en cas de cancer hormonal (sein, utérus…) et d’épilepsie.

    L'huile essentielle de cèdre de l'Atlas

    • L’huile essentielle de cèdre de l’Atlas (cedrus atlantica) est parfaite pour combattre la graisse installée en profondeur ! 'L'huile essentielle de cèdre de l'Atlas est lypolytique c'est-à-dire qu’elle chasse les cellules graisseuses'.

    L'huile essentielle de cèdre de l'Atlas favorise le drainage et représente un anticellulite majeur il faut l’utiliser en massage uniquement :Mélanger 5 gouttes de cèdre dans une cuillère à soupe d’huile végétale (ex: macadamia). Appliquez chaque matin avant la douche sur les zones à affiner, en cure de 20 jours puis éventuellement 10 jours par mois.

    L'huile essentielle de citron

    L’essence de citron (citrus limonum) aide au déstockage des graisses, facilite le drainage, est diurétique et lutte contre la cellulite' . Impossible donc de faire l’impasse sur l'huile essentielle de citron quand on veut maigrir! Comment l’utiliser l'huile essentielle de citron : Poser 1 goutte pure sur un comprimé neutre et laisser fondre en bouche 3 fois par jour, en fin de repas. Ne pas s'exposer au soleil après avoir appliqué de l'essence de citron pure sur la peau.


    L'huile essentielle de menthe poivrée

    L’huile essentielle de menthe poivrée (mentha piperita) est un bon complément en cas de régimes amaigrissants. En effet, l'huile essentielle de menthe poivrée draine les organes d’élimination (foie, reins, intestins) et aide à digérer. Comment utiliser l'huile essentielle de menthe poivrée : Poser 1 à 2 gouttes directement sous la langue sur un comprimé neutre ou dans une cuillère à café de miel que vous plongez dans une infusion (de menthe par exemple). 2 à 3 prises par jour pendant 10 jours. L’huile essentielle de menthe poivrée est contre-indiquée chez les femmes enceintes pendant les 9 mois de grossesse ainsi qu’en cas d’allaitement


    L'huile essentielle de cèdre de carotte

    L’huile essentielle de carotte (daucus carota) a une action anticellulitique et raffermit la peau.

    L’huile essentielle de carotte est indiquée quand on veut maigrir sans se ramollir! Comment utiliser l'huile essentielle de carotte : Mélanger 10 gouttes d’HE de carotte à 10 gouttes d’huile de jojoba et masser les zones à affiner, jusqu'à l'obtention des résultats escomptés. Ou Demander en pharmacie la réalisation de gélules: 15 mg d’HE de livèche (levisticum officinale) + 15mg d’HE de céleri (apium graveolens) + 15 mg d’HE de carotte + 15 mg d’HE de basilic (ocimum basilicum) + 15 mg d’HE de cannelier de Chine (cinnamomum cassia) + 15 mg d’essence de citron (citrus limonum). Avaler 1 gélule 3 fois par jour pendant 20 jours. Cesser pendant 1 semaine.

    L’huile essentielle de carotte est contre-indiquée en cas d’hypertension, de grossesse (surtout les 3 premiers mois) et d’allaitement.


    L'huile essentielle de géranium rosat

    Si vous êtes affecté à la fois par un surpoids, de la cellulite et de la rétention d’eau Optez vite pour l’huile essentielle de géranium rosat (pelargonium asperum) car le géranium rosat a des vertus 'tonifiantes et raffermissantes' Comment utiliser l'huile essentielle de géranium rosat : Mélanger 5 gouttes d’HE de geranium pour 50 gouttes d’huile végétale de macadamia. Masser les zones à affiner, jusqu'à l'obtention des résultats escomptés



    L'huile essentielle d'ylang-ylang


    Pour les femmes de s'appliquer 4 gouttes du mélange suivant dans le bas de la colonne vertébrale 2 fois par jour pendant 1 semaine, en cas de fatigue sexuelle :

    HE Camomille romaine : 2 ml HE Ylang-Ylang : 2 ml HE Sauge officinale : 1 ml


    Le Dr Telphon, spécialiste de l'aromathérapie, recommande aux hommes comme aux femmes, dans la même situation, d'appliquer matin et soir en massage doux au niveau des membres et du dos :

    HE Menthe poivrée : 2 ml HE Ylang-Ylang : 2 ml HE Gingembre : 2 ml Huile végétale Amande douce : 30 ml Huile végétale Noyaux d'Abricot : 30 ml


    Autres usages de l'HE d'ylang-ylang

    L'HE d'ylang-ylang est un stimulant sexuel, mais également intellectuel, avec effet antidépresseur.

    Par contre, c'est un calmant respiratoire et cardiaque, et un hypotenseur.

    Elle est donc indiquée en cas de tachycardie, d'hypertension artérielle (appliquer 3 gouttes sur le plexus solaire). Elle agit efficacement contre le stress, l'agitation, et l'insomnie. Dans votre bain (5 gouttes dans de la poudre de lait, à verser ensuite dans la baignoire) ou en diffusion, avec un diffuseur d'huiles essentielles à froid, elle contribuera à votre paix intérieure, et à créer une ambiance de détente et de confiance dans votre intérieur (ce qui renforce, soit dit en passant, l'effet de ses intéressantes vertus aphrodisiaques).

    Enfin, vous trouvez sur Internet d'innombrables préparations à réaliser pour les cheveux et pour la peau, à base d'HE d'ylang-ylang. Cette huile est en effet un tonique pour la peau et les cheveux. C'est là d'ailleurs un de ses principaux usages traditionnels, les Comoriens réalisant un mélange d'huile de coco et d'ylang-ylang qu'ils s'appliquaient sur les cheveux, une mode qui s'implanta très largement en Angleterre, sous le règne de la Reine Victoria. Les Anglais appelaient cette préparation « huile de macassar », et en mettaient tant sur leurs cheveux qu'il fallut poser sur l'appui-tête des fauteuils des « anti-macassar », pièces de tissu protectrices analogues à celles que la SNCF mettait encore récemment sur les sièges de première classe, par mesure d'hygiène.


    Précautions à prendre

    L'HE d'ylang-ylang est, comme toutes les huiles essentielles, déconseillée aux femmes enceintes, aux petits enfants, et vous ne devez jamais vous en mettre dans les yeux.

    Certains composés naturels contenus dans cette huile essentielle peuvent provoquer des allergies, et il est recommandé de faire un test d’application de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 48h avant de l’utiliser.

    Voilà : posséder un petit flacon d'ylang-ylang peut ajouter une dimension nouvelle et étonnante dans votre univers sensoriel. Si vous décidez d'essayer, je vous encourage vivement à faire des recherches sur Internet pour découvrir les innombrables autres utilisations de cette huile merveilleuse.

    L'huile essentielle de céléri

    L’huile essentielle de céleri (apium graveolens) est digetive. L’huile essentielle de céleri est efficace contre le surpoids. L’huile essentielle de céleri agit aussi sur le drainage et l’élimination des toxines. Comment utiliser l’huile essentielle de céleri: Demander en pharmacie la réalisation de gélules: 15 mg d’HE de livèche (levisticum officinale) + 15 mg d’HE de céleri + 15 mg d’HE de carotte (daucus carota) + 15 mg d’HE de basilic (ocimum basilicum) + 15 mg d’HE de cannelier de Chine (cinnamomum cassia) + 15 mg d’essence de citron (citrus limonum). Avaler 1 gélule 3 fois par jour pendant 20 jours. Cesser pendant 1 semaine. L’HE de céleri est interdite aux femmes enceintes pendant toute la grossesse et aux enfants de moins de 6 ans.


    L'huile essentielle de romarin

    L'huile essentielle de romarin sert pour soulager une fatigue musculaire, mélangez 4 gouttes d’huile essentielle de romarin à 125 ml d’huile d’amande douce. Massez à l’aide de cette préparation les muscles douleurs.

    L'huile essentielle de romarin soulager notamment les voies respiratoires, les troubles hépatiques et digestifs ainsi que la fatigue musculaire

    L'huile essentielle de romarin sert pour les cheveux, elle peut les stimuler. Fabriquez une huile de massage en mélangeant deux gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café d’huile végétale, de sésame de préférence. Après avoir délicatement massé votre cuir chevelu, rincez abondamment et lavez-vous les cheveux.

    L'huile essentielle de romarin sert à stimuler votre foie, vous pouvez l’utiliser sous forme de cure, pendant trois semaines, au printemps ou à l’automne, en avalant deux gouttes de romarin à jeun. Si le goût de l’huile vous déplaît, faites-le passer en versant les deux gouttes sur un morceau de sucre.

    L'huile essentielle de romarin sert pour libérer vos voies respiratoires, l’huile essentielle de romarin peut être utilisée en friction (de la poitrine et du dos, associée avec de l’huile essentielle de Ravensare, qui en renforce l’effet), mais également en diffusion – placez une dizaine de gouttes dans un diffuseur) ou en inhalation. Dans ce cas, remplissez un bol d'eau chaude dans lequel vous verserez une dizaine de gouttes d’huile essentielle. Penchez-vous au-dessus du bol, la tête recouverte d’une serviette et inhalez pendant environ un quart d’heure.


    L'huile essentielle de thym

    Le thym est généralement utilisé en cosmétique sous 3 formes :

    • L'extrait de feuille : Thymus vulgaris leaf extract. Il intervient surtout dans les produits anti-âge, mais on le trouve aussi dans quelques contours des yeux ou des produits amincissants.
    • L'huile essentielle : Thymus vulgaris flower oil - Déodorants, soins des peaux grasses et démaquillants sont ses produits fétiches. Mais quelques shampooings ne la dédaignent pas non plus. L'huile essentielle tirée des feuilles est, elle, surtout utilisée en parfumerie.
    • L'hydrolat de thym : Thymus vulgaris leaf water - Il n'est pas si rare de la rencontrer dans les shampooings et soins des cheveux, ou encore dans les produits d'hygiène buccale, où l'eau de thym vient alors avantageusement remplacer l'eau toute simple.

    Quelle que soit la forme utilisée, ce sont toujours pour les mêmes propriétés, qui se retrouvent dans chacun de ces ingrédients.

    Au sujet des huiles essentielles

    - Slow cosmétique, Julien kaibeck, ed. Leduc 2012 - Les huiles essentielles ça marche, Danièle Festy, ed.Leduc,2009 - Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, ed.Leduc, 2007 - 100 réflexes aromathérapie, Danièle Festy, ed.Leduc, 2005 - Aroma Minceur, Dr Jean-Pierre Willem, ed.Albin Michel, 2004

    - Vertus et bienfaits des huiles essentielles, Christine Probst et Hélène Barbier du Vimon, ed.Tredaniel, 2011

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.