consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Lait

Lait

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

Le lait

Le lait : impact environnemental

Problème : l’impact principal du lait sur l’environnement découle de sa production et de son transport. Néanmoins, selon que vous choisissez tel ou tel emballage, cela peut faire une grosse différence. Les bouteilles remplissables plusieurs fois peuvent consommer jusqu’à 8 fois moins d’énergie que les bouteilles jetables. Le lait bio, comme souvent les produits biologiques, nécessite moins d’énergie mais une plus grande utilisation de surface agricole et d’eau.

  • Résolution : achetons du lait produit localement.
milk.jpg

Production de lait et environnement

Les vaches sont nourries par des fèves de soja (56,5 millions de tonnes consommées par le bétail européen en 2003), qui viennent principalement du Brésil et d'Argentine. Or dans ces pays, la culture intensive du soja se traduit par la déforestation, un usage conséquent de pesticides, d’OGM, la monoculture qui affaiblit les sols et appauvrit les populations locales qui ne sont plus en mesure de se consacrer aux cultures vivrières.

  • Pour produire 27 litres de lait, une vache doit boire plus de 170 litres d’eau.

Cependant, en 1999, Eco-emballages, qui organise le tri, la collecte sélective et le recyclage des emballages en France, initiait un partenariat avec Syndifrais et ses 14 sociétés adhérentes, qui pèsent 90% du secteur des produits laitiers.

De plus, on trouve aujourd'hui des produits laitiers bio dans toute la grande distribution. Ce lait bio est de meilleure qualité nutritionnelle que le conventionnel. Une étude initiée par l’Union Européenne depuis 2004, à laquelle participent 31 instituts de recherche, entreprises et universités, a montré que le lait bio est plus riche en vitamine E, en beta-carotène, en oméga 3 et qu’il contient 60% d’antioxydants en plus.

PICT3007.jpg

Le lait et l'alimentation

La flatteuse réputation du lait de vache n'est plus à faire mais elle est depuis peu remise en cause par de nombreux médecins, hygiénistes et chercheurs par le biais de recherches approfondies, et ce, partout dans le monde.

En effet, de plus en plus d’études scientifiques montrent que consommer beaucoup de calcium laitier n’améliore absolument pas la santé des os! pourtant on nous a toujours dit que le lait permettait de lutter contre l’ostéoporose...

Mais alors, comment expliquer le fait que les pays les plus consommateurs de lait sont aussi les plus touchés par cette maladie, tandis que, dans certaines régions de Chine, où l’on ne consomme aucun produit laitier, l’ostéoporose est inexistante ?

Par ailleurs, notons que pour 70% de la population mondiale, intolérants ou allergiques au lactose, consommer du lait provoque entre autres douleurs articulaires, diarrhées, crampes… Voyez le fameux régime Seignalet qui proscrit le lait.

Les vaches et la production de lait

Croire que la production de lait n'implique aucune souffrance à nos chères ruminantes serait une bêtise. En effet, pour produire le lait, il est nécessaire qu'une vache mette bas, comme tout mammifère...Seulement, pour que la vache puisse donner son lait, on lui retire aussitôt son petit, âgé de trois jours maximum.

Sa première grossesse aura lieu à 2 ans; elle sera à nouveau fécondée 3 mois après chaque vêlage (par insémination artificielle dans 65 à 75 % des cas); elle sera maintenue en lactation 7 mois minimum par an et l'éleveur continuera à la traire même pendant sa grossesse...

540x360_cows_dairy1_usda.jpg
  • Les vaches produisent actuellement environ 10 fois plus de lait (jusqu’à 10 000 litres par an), que ce dont leur petit aurait besoin, ce qui est exténuant pour l’organisme. Les vaches développent alors des malformations et souffrent aussi d'une forme d'arthrite due aux hormones qu'elles doivent absorber pour une plus grande production de lait.

Ainsi, non seulement elles doivent supporter des grossesses répétées et se faire traire à longueur de journée, mais elles doivent aussi endurer la gêne de leur poids excessif. Avec un tel traitement, pas étonnant qu'elles en deviennent folles!

De plus, en hiver, elles sont confinées dans de petits espaces. Leur vie s'achève ainsi beaucoup plus tôt que prévu, vers l'âge de 5 ans.

  • Près de 225 millions de vaches ont produit 551 millions de tonnes de lait en 2007 (contre 470 millions il y a dix ans).
  • La France est le deuxième producteur de l'Union Européenne, après l'Allemagne, avec 110 000 exploitations agricoles et 4,2 millions de vaches laitières.
  • Les Français boivent moins de lait liquide (-20%) et consomment moins de beurre (-8%), en revanche pas question de négliger le fromage avec 23 kg par an...


Le lait et la santé

Le lait est un aliment très nutritif et une excellente source d’énergie, de protéines, de vitamines et de minéraux. Il constitue également toutefois un milieu idéal pour la croissance microbienne. Le lait frais cru se dégrade facilement et devient impropre à la transformation et à la consommation humaine.


Il existe de nombreuses méthodes pour prolonger la durée de conservation du lait et des produits laitiers et une gamme sans cesse plus étendue de technologies permet d’améliorer la sécurité sanitaire et la qualité, dont la réfrigération, la pasteurisation, la microfiltration et des traitements sous haute pression.

Les recherches scientifiques montrent que la lactoperoxidase, qui est une enzyme naturellement contenue dans le lait cru, a la capacité d’oxyder l’ion thiocyanate en présence de peroxyde d’hydrogène. Le composant qui en résulte a une action bactériostatique sur la plupart des bactéries, et même un effet bactéricide sur certaines bactéries, comme l’Escherichia coli.

Le système lactoperoxidase (LP-S) fait partie de la famille de plus en plus importante de la biostatique et est susceptible d’être bénéfique à la transformation du lait. Elle permet en effet de prolonger la durée de conservation et d’améliorer la qualité du lait collecté ou en conserve.

Régime lacté

  • Boire beaucoup de lait (ou manger des produits laitiers) aide à faire perdre du poids. Selon l'étude menée par l'université Ben-Gourion, les obèses qui ont complété leur régime avec une absorption quotidienne d'un tiers de litre de lait durant deux ans ont perdu 6 kilos, contre 3,5 pour les autres (" American Journal of Clinical Nutrition ")


[modifier] à lire également au sujet du lait et du lait bio

Récupérée de « https://www.encyclo-ecolo.com/Lait »

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4