consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Perchloroéthylène

Perchloroéthylène

Un article de Encyclo-ecolo.com.

(Redirigé depuis Le Perchloroéthylène)


Sommaire

Le Perchloroéthylène

Le Perchloroéthylène, utile mais toxique

Le Perchloroéthylène est le solvant utilisé par les pressings pour le "lavage à sec".  Il fait partie de la famille des COV, composés organiques volatils

  • Le perchloroéthylène est parfois appelé simplement perchlo. Ce solvant est utilisé pour le nettoyage à sec de tissus et pour dégraisser des métaux dans l'industrie automobile et en métallurgie.

À température ambiante, c'est un liquide ininflammable et inexplosible. Il s'évapore facilement dans l'air et a une odeur âcre

  • Le perchloroéthylène ou tetrachloréthylène est utilisé dans plus de 90% des pressings de nettoyage à sec en France. Or il est qualifié de « cancérogène probable » par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) !


Le Perchloroéthylène est un liquide volatil ininflammable, incolore et lourd, à l'odeur caractéristique d'éther. Il possède un fort pouvoir de solubilisation, de bonnes propriétés de recyclage, une grande stabilité et une haute pureté qui en font un produit intéressant pour l'industrie et notamment pour :

  • le Nettoyage à sec pour 90% des quantités utilisées.
  • le Nettoyage/dégraissage de pièces métalliques (en  remplacement du 1,1,1-trichloroéthane, interdit d’utilisation depuis 2000).
  • le Traitement des films
  • le Traitement des textiles
  • des Tests sur l’asphate

On le trouve aussi dans quelques produits de consommation courante comme des solvants pour la peinture ou pour enlever les taches. Le Perchloroéthylène figure sur la liste des tests in vitro pour l'évaluation de la tolérance cutanée aux substances chimiques" substances chimiques produites ou importées à plus de 1.000 tonnes par an par au moins un pays membre de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

XiIrritant.jpg
Il a été consommé à plus de 100 000 tonnes en Europe en 2001.

Selon l'INRS, l'Institut National de Recherche et de Sécurité, le Perchloroéthylène est un produit fortement toxique pour l'environnement et notamment les milieux aquatiques. En effet, rejeté dans l'eau ou l'air, il se dégrade très lentement.

Le Perchloroéthylène dangereux pour l'homme

Un cancérogène probable encore dans l’air

Le tétrachloréthylène, ou perchloroéthylène, ou perchlo est un solvant très volatil utilisé principalement dans le processus de nettoyage à sec par les pressings ou comme dégraissant de métaux. On le retrouve dans les locaux professionnels en faisant usage, dans les espaces et habitations à proximité ou stockant des vêtements nettoyés à sec. Enfin, on trouve aussi sa trace dans les sols pollués par d’anciennes installations artisanales ou industrielles.

Ce solvant, plutôt ignoré jusque là, pose de sérieux problèmes de santé publique et figure sur la liste des cancérogènes probable (2B) du Centre International de Recherche contre le Cancer (CIRC). Il peut être à l’origine de pathologies allant de simples maux de têtes aux troubles neurologiques. Il est aussi un polluant des milieux.


Le Perchloroéthylène est très probablement une menace pour la santé car cancérigène probable pour l'homme (CIRC, 1995). Il serait un irritant des voies respiratoires et un neurotoxique.


Vers l'interdiction du Perchloroéthylène

La secrétaire d'état à l'écologie Nathalie Kosciusko-Morizet a banni son utilisation en France en 2008 tout en annonçant que des contrôles allaient être menés sur le terrain pour vérifier que ce produit n'est plus employé dans les pressing.

  • C'est la Californie en Janvier 2007 qui a la première décidé de retirer du marché les machines de nettoyage à sec au perchloroéthylène.

    XnNocif.jpg "produit toxique"


Un arrêté du 5 décembre 2012 constitue un premier pas dans la prise en compte des effets néfastes du « perchlo » sur la santé et l’environnement. Le texte prévoit en effet leur interdiction progressive dans les pressings en organisant son remplacement par d’autres solvants moins dangereux. Ainsi, à compter du 1er mars 2013, toute nouvelle machine de nettoyage à sec contigüe à des locaux occupés par des tiers ne pourra plus utiliser du perchlo et les machines existantes seront progressivement interdites pour un remplacement total à terme.


On ne peut attendre 2017 ou 2021 pour se protéger

Ce nouveau décret va dans le bon sens en faisant de la France un pays pionnier en la matière, mais les délais accordés jusqu’en2017 ou 2021 pour certaines installations existantes, nous paraissent bien longs eu égard aux enjeux sanitaires.

Pour José Cambou, pilote du réseau santé environnement de FNE « ce nouveau texte a le mérite de prendre en compte l’exposition des travailleurs et riverains des pressings mais seulement une partie d’entre eux ! Il faut le plus tôt possible prendre en compte dans le dispositif toutes les installations l’utilisant afin d’intégrer la pollution de l’air intérieur et extérieur et la pollution des milieux de manière plus réaliste et globale ».


h-3-1094619-1202228913.jpg


  • Si des cancers du foie et des reins ont été prouvés chez les animaux de laboratoire, les données épidémiologiques confirment cet effet cancérogène sur ces deux mêmes organes chez l’homme, ainsi que sur l’œsophage, la vessie ou le col de l’utérus.

Dans l’Union européenne, le perchlorétyhlène est classé comme « nuisible à la santé » et « dangereux pour l’environnement ».


Contrairement aux États-Unis, la France continue d’autoriser son utilisation et quelque 5 000 entreprises de nettoyage à sec émettent 8 200 tonnes de perchlo chaque année dans l’air, surtout dans les zones résidentielles.

L’utilisation de ce solvant peut également entraîner, en cas d’équipement déficient ou de mauvaise pratique, une pollution des eaux.

Planetoscope : Utilisation de perchloroethylene par les pressings français

Les effets du perchloroéthylène sur l'Homme

  • Dans l'Union européenne, le perchloréthylène est classé comme « nuisible à la santé » et « dangereux pour l'environnement » Il figure sur la liste des cancérogènes du groupe 2A du CIRC, qui inclut les substances probablement cancérigènes pour l'homme.

Le perchloroéthylène est absorbé par inhalation et par la peau . Il est toxique et a des répercussions sur le système nerveux et les reins. L'exposition au perchlo peut causer :

  • une irritation des voies respiratoires et des yeux
  • des vertiges
  • des nausées
  • des maux de tête
  • des pertes de mémoire
  • une somnolence et peut-même aller jusqu'à la perte de connaissance
  • la mort
    XnNocif.jpg
    • Selon les recherches d'une psychiatre américaine, le perchlo serait aussi un facteur schizophrénique: selon elle, les enfants exposés à du perchloroéthylène (du fait du travail de leurs parents dans des centres de nettoyage à sec par exemple) auraient 3,5 fois plus de risque de développer des symptômes de schizophrénie.

    Le Danemark et les États-Unis ont interdit l'installation de nouveaux pressings utilisant le perchloroéthylène, produit qui devrait être totalement retiré aux États-Unis en 2020. L'UE a engagé une politique de réduction du risque et des émissions de perchloroéthylène avec la directive 1999/13/CE relative à la réduction des émissions de COV dues à l’utilisation de solvants organiques dans certaines activités et installation.
    En France, 15 000 personnes seraient exposés, dans le cadre de leur travail, au perchloroéthylène.
    Les professionnels du nettoyage conscients du danger pour leur propre santé, celle des clients et pour l'environnement se tournent donc vers des solutions écologiques.

    'Les trois principales alternatives au perchloréthylène

  • le nettoyage au mouillé, c'est à dire l'utilisation de détergents biodégradables additionnés à de l'eau
  • le siloxane qui est un composé de silicone, sans odeur. Le problème et que ce produit est un dérivé du pétrole.
  • l’utilisation de dioxyde de carbone, Co2, comme développé aux Etats-Unis
    Le perchlo étant un COV, les particules s'introduisent dans les organismes des personnes travaillant ou habitant au-dessus d'un pressing et qui sont exposées à leurs vapeurs. Les vapeurs de perchloroéthylène peuvent traverser le béton et les planchers jusqu'à trois étages au-dessus du rez de chaussée. Il est recommandé de bien aérer les textiles qui ont été nettoyés à sec dès que l'on les ramène chez soi. En cas de contact du perchloréthylène avec la peau ou les yeux, rincer à grande eau et consulter un médecin d'urgence.

    Les Français et le pressing écologique

    • 75% des clients de pressings privilégient les pressings écologiques

    A l'occasion de la semaine du Développement Durable2012, Electrolux a mené un sondage sur la perception des Français face à la question du pressing et de sa toxicité. Dans ce contexte de méfiance face au perchloréthylène, l'aquanettoyage est il la solution écologique des pressings ? Témoignage de Jean Perret, Responsable du Produit Lagoon™ chez Electrolux ?


    CONSTAT : 75% des utilisateurs de pressings préféreraient confier leur linge à un professionnel utilisant des solutions écologiques*.

    Avec le système Lagoon®, Electrolux a trouvé la solution pour répondre aux consommateurs qui veulent agir concrètement en faveur de l’environnement avec des choix écologiques y compris pour l’entretien de leurs vêtements (même les plus délicats) grâce à des lessives et adoucissants biodégradables. Choisir le procédé Lagoon® est donc une vraie démarche citoyenne afin d’être au quotidien en harmonie avec des valeurs écologiques.


    POURQUOI : Pour quelles raisons les consommateurs privilégient les pressings sans solvant?

    Le principal critère d'attractivité des pressings écologiques est la notion de protection de l'environnement (87%), mais pas uniquement… en effet, 34% des personnes interrogées citent également la qualité du travail effectué, et 22% mettent en avant le critère de confiance accrue pour ce type d'établissements.

    TEMOIGNAGES : Il a choisi de convertir son pressing en établissement écologique sans solvant ni perchlo !

    Avec la polémique qui secoue, depuis quelques semaines, les pressings de nettoyage à sec utilisant le perchloréthylène jugé dangereux pour la santé et polluant pour la planète, les chiffres de l'enquête réalisée par Electrolux reflètent un véritable engouement des "éco-consommateurs" pour les solutions de pressings écologiques. Face à cette tendance, les alternatives "vertes" se développent et les propriétaires de pressings n'hésitent plus à convertir leur établissement pour protéger leur santé, celle de leurs clients et l'environnement.

    SANTE : Un environnement de travail sain, la santé des professionnels et riverains protégée. Lagoon® n'utilise aucun solvant mais uniquement de l'eau associéeà une quantité mesurée de lessives biodégradables. Ainsi Lagoon® met fin à tous les risques d'allergies, maladies et odeurs indélicates. ENVIRONNEMENT : le nettoyage à sec consomme une grande quantité d’eau (jusqu’à 300 litres par cycle) pour refroidir le distillateur à perchlo. De son côté, Lagoon® ne pollue ni les sols, ni l’air, ni l’eau et ne génère aucun déchet.

    Lagoon® d'Electrolux



    Révision de l'arrêté ministériel du 31 août 2009

    Le plan d'actions de la DGPR portant sur la substitution du perchloroéthylène se concrétise par la révision de l'arrêté ministériel du 31 août 2009 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées soumises à déclaration sous la rubrique 2345. Les grandes lignes du texte ont été présentées en avril dernier par les ministères chargés de l'écologie et de la santé. Le Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques (CSPRT) a émis le 26 juin un avis favorable sur le projet en formulant toutefois un certain nombre de réserves. Parmi celles-ci, le souhait de voir réduit le délai de 15 ans après mise en service de la machine pour se mettre en conformité avec l'interdiction d'utilisation du perchloéthylène.


    sur les pressings et les polluants


    >> Pressing écolo : nettoyage à sec et au vert

  • Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

    ______________________ws4