consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Lycopène

Lycopène

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Sommaire

Le Lycopène

chem_structure.gif

Le lycopène est un pigment de la famille des caroténoides de couleur rouge, il se retrouve dans de nombreux fruits présentant cette couleur : pastèque, goyave, tomate, pamplemousse, papaye…

Propriétés et Utilisation

Le lycopène est un pigment très liposoluble (soluble dans les « graisses »), il ne peut donc pas être lavé à l’eau et est donc très tâchant, de même cette propriété fait qu’il se diffuse facilement dans les matières plastiques (toile cirée, tableau de bord…) Il a aussi un grand pouvoir antioxydant, il est même considéré comme le plus efficace, de par sa grande capacité à diffuser au sein des lipides, il s’intègre facilement aux membranes des cellules et permet d’éliminer les radicaux libres présents. La consommation d’aliments contenant ces pigments auraient un effet préventif contre de nombreuses pathologies telles que les maladies cardiovasculaires, les cancers du tractus digestif (bouche, œsophage, côlon)... On l’utilise enfin comme colorant alimentaire pour donner une couleur rouge à certains aliments (E160)

Nanoparticules et lycopène

Extrait d'un rapport de l'Afssa sur le lycopène : http://www.nanonorma.org/ressources/documentation-nanonorma/RCCP-Ra-NanoAlimentation.pdf


  • Le lycopène (E 160d) extrait de tomates est autorisé en tant que colorant alimentaire à la dose maximale de 100 mg/kg. Le lycopène obtenu de sources naturelles a été évalué au niveau européen par le Scientific Committee on Food (SCF, 1989) et au niveau international par le Joint FAO/WHO expert committee on food additives (JECFA) (WHO, 1978). Aucun de ces deux comités n’avaient alors pu établir de dose journalière admissible (DJA) pour le lycopène. Toutefois l’emploi de ce lycopène extrait de tomates en tant que colorant alimentaire avait été considéré comme acceptable à condition que l’exposition liée à cet emploi ne diffère pas significativement de celle liée à la consommation des aliments en contenant naturellement.
  • Par la suite, d’autres usages du lycopène ont été développés pour ses propriétés anti-oxydantes et ont fait l’objet d’évaluations successives en Europe en tant que nouvel ingrédient (selon la procédure réglementaire « Novel food ») : lycopène obtenu par fermentation à partir de Blakeslea trispora sous forme de suspension huileuse contenant de l’α-tocopherol, lycopène issu l’oléorésine concentrée extraite de tomates, lycopène obtenu sous forme cristalline par synthèse chimique et intégré dans 3 formulations (deux poudres et une dispersion).

Les avis de l'afssa sur le lycopène

  • Plusieurs avis ont été rendus sur ces produits à la fois par l’Afssa (notamment avis du 8 janvier 2007, avis du 30 avril 2008) et l’AESA (« opnion on safety of synthetic lycopene » 10 avril 2008).

L’AESA a ainsi établi en 2008, sur la base des dernières études toxicologiques, une DJA de 0,5 mg/kg pc/jour applicable en principe au lycopène de toutes sources, cohérente avec la DJA établie par le JECFA en 2006 pour certaines sources.


Les préoccupations/interrogations exprimées jusqu’alors par l’Afssa sur ces diverses sources de lycopène concernent essentiellement les biodisponiblités comparées de ces diverses sources en lien notamment avec leur composition isomérique et les effets matrices de leurs formulations, les usages allégués et les risques liés à une exposition excessive du consommateur, ainsi que les questionnements sur un possible effet promoteur du lycopène à niveau d’apport élevé dans un contexte d’exposition à des cancérigènes environnementaux.

Concernant l’évocation de la nature nanoparticulaire du lycopène, régulièrement recensée comme telle sur divers sites Internet, les précisions suivantes peuvent être apportées :

  • Dès 2005, le lycopène issu de la synthèse chimique par BASF a fait l’objet d’une notification GRAS (Statut « Generally Recognized As Safe ») par la FDA 21 comme ingrédients de diverses denrées alimentaires commercialisées aux USA. Les documents accessibles évoquent une microencapsulation de particules de lycopène, sans qu’il puisse être clairement établi si le lycopène en question est sous forme «conventionnelle» ou nanoparticulaire.
  • Une publication de BASF (Wegmann et al., 2002)22 présente une méthode analytique pour caractériser le lycopène nanoparticulaire ; sur son site, BASF23, a indiqué que le lycopène synthétique dispersible sous forme de nanoparticules augmentait sa biodisponibilité, mais les études correspondantes ne sont cependant pas accessibles.
  • Dans son dernier avis du 10 avril 2008 sur la sécurité du lycopène synthétique (Nouvel ingrédient déposé par BASF pour trois formulations) l’AESA rappelle les observations formulées par les Etats membres sur le fait que le lycopène synthétique est souvent considéré comme le premier ingrédient commercialisé sous forme nanoparticulaire. L’avis de l’AESA souligne cependant que, les formulations présentées ne tombent pas sous la terminologie de nanoparticules. Le Lycopène 10 % et le Lycopène 10 CWD dispersible dans l’eau froide et le Lycopène en dispersion dans l’huile sont constitués de poudres de granulométrie supérieure à 100 micromètres, à base de particules de lycopène de 300 nanomètres environ, recouvertes d’une matrice de gélatine et sucrose.

L 'exemple du lycopène, ingrédient classiquement associé au développement des nanotechnologies en agroalimentaire, illustre parfaitement les difficultés rencontrées pour identifier précisément la présence d’ingrédients sous forme nanoparticulaire dans les denrées alimentaires et pour en faire l’évaluation.


[modifier] sur le lycopène voir aussi

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4