consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Montée des eaux

Montée des eaux

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

La montée des eaux

Le réchauffement climatique a pour effet de faire monter le niveau des eaux.


montee-eau-20-ans.Une_.jpg

Quel niveau d'élévation des eaux ?


Dans une étude publiée le 22 juin, le Conseil National de la Recherche (NRC), organisme public chargé de réaliser les études commandées à l'Académie des Sciences, revoit à la hausse les précédentes estimations de la montée du niveau des mers au cours du 21ème siècle [1]. D'après ses résultats, le niveau moyen des eaux à l'échelle mondiale devrait augmenter de 8 à 23 centimètres d'ici 2030 (par rapport au niveau de 2000), de 18 à 48 cm d'ici 2050, et de 50 à 140 cm d'ici 2100.

La hausse du niveau de la mer est estimée à plus de 3 millimètres par an selon les satellites Topex-Poseidon, Jason-1 et Jason-2. Mais, selon le CNRS : les scientifiques du Laboratoire d'études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS) disposent d'outils d'observations et de modélisations du réchauffement climatique. Le récent rapport de l'Intergovernmental Panel on Climate Changes (IPCC) sur l'état de notre planète souligne que les estimations issues des modèles sont généralement plus faibles que celles fondées sur les observations. Cette contradiction proviendrait d'une répartition géographique des marégraphes inadaptée à une estimation globale. Ainsi, l'élévation du niveau de la mer de 1,5 à 2 mm/an, traditionnellement proposée pour le XXe siècle à partir des enregistrements marégraphiques, pourrait effectivement être surestimée.


L'élévation possible, la plus probable, à la fin du siècle, est d'environ 70 cm, soit un peu plus que ce qu'avait dit le 4ème rapport du Giec, dont les projections maximales étaient de l'ordre de 60 cm.

Quand on parle de projection d'élévation du niveau de la mer à la fin du XXIe siècle, on doit tenir compte de deux éléments. Cette augmentation de la température fait fondre les calottes glaciaires mais dilate aussi l’eau des océans qui prennent donc de plus en plus de volume.

1 - D'abord, la dilatation thermique de l'océan qui résulte directement de la dilatation des eaux océaniques à mesure que leur température augmente, très légèrement, de quelques dixièmes de degrés, mais suffisamment pour participer à l'élévation du niveau de la mer, à peu près pour un bon tiers. En effet, l'eau chaude est plus volumineuse que l'eau froide). Autre phénomène explicatif : les changements du contenu en eau des océans causés par les échanges avec les autres réservoirs de surface (atmosphère, réservoirs d'eau continentale, glaciers et calottes polaires). Actuellement, chaque année cette élévation "thermique" est de l'ordre de 3 mm.

2 Puis la fonte des glaciers : tous les glaciers de cette planète hors Groënland et Antarctique, contribuent à la montée des eaux pour un autre tiers.

3 - On a longtemps pensé que le Groënland et l'Antarctique étaient à l'équilibre, qu'ils ne contribuaient pas à l'élévation du niveau de la mer. Mais, à cause du réchauffement climatique surtout, en ce qui concerne l'Antarctique et le Groenland de l'Ouest surtout, on constate que ces régions contribuent clairement à l'élévation du niveau de la mer, peut-être pour un bon tiers, voire 40%, soit largement 1 mm par an.

Tout le débat qui a eu lieu entre le 4ème et le 5ème rapport du GIEC c'porte sur cette contribution du Groënland et de l'Antarctique qui a tendance à s'accélérer. Nous n'avions pas tenu compte de cette accélération dans le 4ème rapport du Giec, alors que ces résultats plus récents en tiennent compte.

4 - Les aquifères - Le réchauffement climatique ne serait donc pas le seul responsable de l’augmentation de 30 à 100 cm du niveau des mers prévue d’ici à 2100. La fonte des glaces ne suffit donc pas à expliquer la montée des océans

  • [La hausse du niveau des mers enfin expliquée par les aquifères]


antarctique-fonte-glace-01.jpg


La montée des eaux des océans

D’ici la seconde partie du XXIe siècle, tout l’Arctique sera libre de glace de mer au moins 2 mois par an. Aujourd’hui, dans les périodes naturelles de fonte, il en reste au minimum 3 à 4 millions de km2 soit 6 à 7 fois la superficie de la France.

Source : Jean Jouzel, Institut Pierre Simon Laplace / Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, CEA-CNRS-UVSQ CE Saclay. Planetoscope : litres d’eau perdus par la calotte antarctique

La montée des eaux dans le monde


La Floride menacée : selon l’ONG World Resources Institute, la Floride a perdu 30 cm de côtes depuis 1870. Et d’ici à 2060, la mer devrait avoir encore gagné de 23 à 61 cm... Plus inquiétant : la ville de Miami ne se trouve seulement qu'à 1,22 m d’altitude par rapport au niveau de l'océan. A Miami, les biens immobiliers menacés ont une valeur totale de 14,7 milliards de dollars.

Il n'y a pas que les îles Tuvalu, dans le Pacifique, qui soient menacées aujourd'hui de submersion. 136 grandes villes côtières sont dans le même cas partout sur la planète, y compris aux Etats-Unis.

Selon une étude financée par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), parue le 18 août 2013 dans la revue Nature Climate Change, en 2050, le coût des inondations pour les 136 plus grandes villes côtières de la planète pourrait être de 1.000 milliards de dollars - environ 750 milliards d'euros- si elles ne se protègent pas mieux.

’est la vision que propose cette carte interactive conçue à partir de Google Maps, qui vous permet de simuler les conséquences de la montée des eaux de 1 à 14 mètres dans votre région.

A part quelques régions côtières, forcément, on constate – à condition que ceci soit exact – que même en poussant le curseur au taquet, soit une élévation du niveau des eaux de 14 mètres, ce qui a tout de même peu de chances de se produire en vrai[1], l’impact sur le paysage serait finalement assez limité, voire marginal. Mais terrible pour les populations de grandes villes côtières comme Amsterdam Barcelone ou Miami, qui seraient englouties et donc rayées de la carte pour le coup.

Comme quoi il vaut mieux habiter sur une colline à Lyon que sur un polder en Hollande


La montée des eaux en France



Une carte interactive de la montée des eaux : http://flood.firetree.net/?ll=44.5905,-40.0781&z=14&m=14

Calais encerclée par la mer, Dunkerque et le nord de la Belgique victimes de fortes inondations, la Camargue sous les eaux : certaines régions côtières pourraient être modifiées d’ici un siècle.

S’il est impossible de prévoir avec exactitude la montée du niveau des mers à l’horizon 2100, une hausse 1 m semble crédible, selon un nombre croissant d’études.

Dans ce scénario, le nord de la France sera fortement touché, tout comme la Belgique, estime le CReSIS (Center for Remote Sensing of Ice Sheets), un organisme américain chargé de mesurer et prévoir les variations du niveau des mers.

Les habitants de Calais assisteraient à l’encerclement de leur ville par des inondations multiples, tout comme ceux de la région de Dunkerque. En Normandie, les alentours de Carentan seraient subermergés. Des points d’eau apparaîtraient au sud de Cabourg et au nord-est de Caen, ainsi que dans des villes comme Lorient ou Saint-Nazaire. Les deux tiers de l’île de Ré pourraient se retrouver sous les vagues.

La Belgique pâtirait aussi de cette montée des mers. Dix-neuf stations balnéaires devront être protégées contre les risques de submersion, estime le Lépac, un laboratoire privé de recherche appliquée en géopolitique et prospective. Le littoral belge, par son exposition et sa configuration naturelle, est des plus vulnérables à l’érosion marine. Les 66 km de côtes sont parsemés de dunes de sable, ainsi que de polders. Or ces étendues de terre gagnées sur l’eau ont un niveau inférieur à celui de la mer (des zones similaires existent dans le nord de la France, comme le littoral de Dunkerque).

Ostende, Bruges et neuf autres stations balnéaires sont les points les plus sensibles. Dans la perspective de 2100, un plan de sécurité est déjà planifié : le littoral sera réaménagé à l’aide de digues afin de protéger le centre et les ports. (source : .nationalgeographic.fr/6715-montee-des-mers-le-nord-de-la-france-menace/)

[modifier] sur la montée des eaux

Sea-Level Rise for the Coasts of California, Oregon, and Washington: Past, Present, and Future" - National Research Council - Washington DC - 22/06/2012 - 260 pp. - nap.edu/catalog.php?record_id=13389 (gratuit, enregistrement requis) - "Hotspot of accelerated sea-level rise on the Atlantic coast of North America" - Nature Climate Change - SALLENGER Jr., Asbury, DORAN Kara, HOWD Peter - 24/06/2012 - 5 pp. - "Relative outcomes of climate change mitigation related to global temperature versus sea-level rise" - Nature Climate Change - MEEHL Gerald, HU Aixue, TEBALDI Claudia, ARBLASTER Julie, WASHINGTON Warren, TENG Haiyan, SANDERSON Benjamin, AULT Toby, STRAND Warren, WHITE James - 01/07/2012 - 5 pp.

- "California Sea Level Projected to Rise at Higher Rate Than Global Average; Slower Rate for Oregon, Washington, But Major Earthquake Could Cause Sudden Rise" - National Research Council News Release - Washington DC - 22/06/2012 - - "U.S. East Coast a "hot spot" for sea level rise: study" - Reuters - ZABARENKO Deborah - Washington DC - 25/06/2012 - - "East Coast faces faster sea level rise" - ScienceNews - POWELL Devin - 24/06/2012 - - "Sea Level Rise Accelerating in U.S. Atlantic Coast" - US Geological Survey Press Release - 24/06/2012 - ID=3256#.T_dqRZE6zwU - "Rise in sea level can't be stopped: scientists" - NewsDaily Science News - CHESTNEY Nina - London - 01/07/2012 - - newsdaily.com/stories/bre8600eg-us-climate-sealevel/

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4