consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Ouate de cellulose

Ouate de cellulose

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

La ouate de cellulose

La Ouate de cellulose est un des matériaux les plus prisés pour la construction écologique. La ouate de cellulose, comme son nom l’indique, est fabriquée avec du papier recyclé. Le papier est recyclé et on lui ajoute du sel de bore la plupart du temps comme adjuvants pour améliorer la résistance au feu de la ouate ainsi que sa capacité à repousser les rongeurs et les insectes.

En soi cette fabrication consomme un peu d'énergie mais beaucoup moins que celle du polystyrène. (6 kWh/m³ contre 850). Sa fabrication ne nécessite pas de brûlage à haute température (contrairement à la production des des fibres minérales).


La ouate de cellulose, isolant naturel

L'isolation à base de ouate de cellulose s'est développée depuis des décennies à travers le monde. Elle est devenue un procédé très largement mis en ouvre partout en Europe et aux Etats Unis.

sac_ouate_de_cellulose.jpg
Pour l’isolation, optez pour la ouate de cellulose

Les qualités intrinsèques de cette isolation en font une vraie solution pour répondre aux préoccupations internationales et nationales liées au Développement Durable et aux plans GRENELLE.

  • La ouate de cellulose qui peut être trouvée en plaque ou en vrac, est idéale pour une pose en toiture entre chevrons. Elle offre une excellente protection hiver et contre les chaleurs d’été (très bon déphasage thermique).
    • La ouate de cellulose qui peut être trouvée en plaque ou en vrac, est idéale pour une pose en toiture entre chevrons.
    • Excellente protection hiver et contre les chaleurs d’été (très bon déphasage thermique).
    • Excellente isolation acoustique dans les cloisons, notamment utilisé avec des plaques de parement Fermacell.
    • Facile à utiliser grâce à une découpe facile. Bonne rigidité et tenue verticale. Bonne protection au feu.
    cellulose781.jpg

    Le traitement de la ouate de cellulose

    On ajoute du sel de bore la plupart du temps au papier recyclé, comme additif pour améliorer la résistance au feu de la ouate de cellulose ainsi que sa capacité à être un répulsif anti-rongeurs et anti-insectes ou anti-termites.

    Il existe 2 types de traitement pour rendre la ouate de cellulose ininflammable et en faire un répulsif pour la moisissure et la vermine, : avec ou sans borate.

    • Sans borate, les additifs utilisés sont biodégradables ce qui permet le recyclage des produits isolants en fin de vie. En cas de démolition, on peut aspirer la ouate de cellulose et la réutiliser sur un autre chantier.


Isoler son logement permet de réduire sa facture énergétique et les émissions de gaz à effet de serre. La ouate de cellulose est à la fois un très bon isolant thermique et un isolant sans adjuvants toxiques qui peut être recyclé lors de rénovations ou de démolitions de bâtiments.

On a utilisé la ouate de cellulose

  • Je devais isoler sous ma charpente une petite surface de combles rampants en utilisant un isolant naturel entre 2 "couches" avec des solives écartées 25 centimètres. J'ai décidé de tester la ouate de cellulose sur 3 m2 .
  • Acheter de la ouate de cellulose : son prix est plutôt bon marché : en général de 5 à 10 € en vrac et de 20 à 25 € en panneaux. J'ai trouvé à 21 € les 2 m2 en panneaux dans une grande surface. Le sac et les panneaux sont légers, faciles à manipuler.

Cela parait un meilleur rapport qualité / prix qu'avec de la laine de verre : celle-ci est certes moins coûteuse mais , la durée de vie de la ouate de cellulose est bien plus grande que celle de la laine de verre.


  • Comment appliquer la ouate de celllulse : Un des nombreux avantages de la ouate de cellulose est qu'elle peut s'appliquer manuellement ou à l’aide d’une souffleuse et d’une cardeuse pour une application "industrielle", qui permet à un artisan de gagner du temps et ainsi réduire le coût de main d’œuvre.


Pour une petite surface, la meilleure technique d'application est celle de l'épandage manuel qui consiste à préalablement effriter très finement la ouate pour l'aérer et la "fluidifier".

La ouate est un matériau très agréable à manipuler, facile à utiliser, très doux au toucher, très léger, aspect neigeux, mousseux. La ouate en vrac insufflée a plusieurs avantages : pas de découpe, pas "de trou ou fente", peu de tassement. La Ouate de cellulose en épandage manuel est d'une mise en oeuvre aisée. Il suffit d'ouvrir le sac, de verser et d'aérer la ouate, de la répandre. Son aspect floconneux permet de la diffuser dans les endroits difficilement accessibles pour une isolation optimale. Une fois bien fine et bien aérée la ouate délivre tout son potentiel de d'isolation phonique et thermique.

L'épandage manuel de la ouate est une technique fastidieuse et assez longue qui ne serait pas envisageable pour une grande surface à isoler (tou un grenier par exemple).


Pour appliquer de la ouate de cellulose sur une grande surface, il faut utiliser une souffleuse : une machine qui souffle le la ouate et la répand uniformément. C'est mieux quand on veut isoler 100 m2. Mais bon, c'était vraiment pour tester le truc ;-)


Précautions : la ouate dégage beaucoup de particules et de poussière, aussi il faut utiliser gants et masque .

Les Particules de ouate sont inoffensives pour la santé contrairement aux particules de laine de verre nocives pour l'appareil respiratoire et les poumons.


L'isolation phonique est excellent : plus de son qui passe d'un étage à l'autre. Eviemment, plus la couche de ouate est épaisse, plus l'isolation est bonne, moins on s'entend/

Questions sur la ouate de cellulose

  • " Je voudrais isoler des combles 120m2;. J'aimerais utiliser de la ouate de cellulose à déverser tout seul. Est ce difficile à faire? A combien ça me reviendrait environ sachant qu’il m’en faudrait 20 cm je pense ? Merci d’avance pour vos réponses .

Réponse de Yann sur : Quel matériau isolant choisir" :

"Bonjour, J’ai isolé mes combles avec de la ouatte, la mise en oeuvre nécessite de louer une machine à insuffler (~100€ la journée). Par contre c’est très simple à utiliser, facile à mettre en oeuvre s’il s’agit d’un simple épandage (je ne me serais pas risqué à remplir des caissons muraux par exemple, ça me semble complexe d’avoir la certitude que la densité de l’isolant est la bonne dans ce cas de figure…) – par contre, masque obligatoire, ça fait énormément de poussière!!. Pour le coût, faites faire le calcul par la personne à qui vous allez acheter la ouatte, car il saura vous donner le volume à déverser en fonction de l’épaisseur voulue en tenant compte du tassement qui aura lieu après la mise en oeuvre. Pour ma part, j’ai mis 30 cm d’épaisseur pour les combles, car c’est une partie de la maison où les déperditions sont les plus importantes. Pour le coût, je ne sais plus, car j’en ai mis ailleurs aussi…. mais pour un isolant écologique, cela reste sans doute le meilleur rapport qualité/prix"


[modifier] Sur la ouate de cellulose

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4