consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Peintures écologiques

Peintures écologiques

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Sommaire

Les peintures naturelles

Le terme peinture "naturelle" ne peut être utilisé que pour une peinture peu transformée et contenant au moins 95 % de composants naturels.

Une peinture naturelle, c’est quoi ?

  • Une peinture naturelle est une peinture fabriquée avec 95% de matières premières naturelles ou d’origine naturelle au minimum (ex : huiles végétales lin, tournesol), silicates de potassium, craie, talc, poudre de marbre, cires (abeilles, carnauba) etc....).

Il ne faut pas confondre peintures "naturelles" et peintures dites "écolos"(ou "bio") (labellisées ou non), qui contiennent très peu de composés organiques volatils (COV), mais ne contiennent pas de composants d'origine naturelle, puisqu'elles sont en phase acrylique.

Les peintures écologiques, ou biologiques ou peintures naturelles sont composées de pigments naturels (et non chimiques), soit minéraux, soit végétaux, d’huile de lin. Les solvants de ces peintures écologiques ont des solvants faits d’eau, d’essences minérales et de terpènes d’agrumes. Ceux-ci s’obtiennent par distillation de peaux d’agrumes pressés à froid.

D’une texture très agréable, ces peintures micro-poreuses sont très faciles à utiliser. Une peinture micro-poreuse a pour caractéristique de laisser le mur respirer en ne bloquant pas la vapeur d’eau ou l’humidité, ce qui permet de diminuer la condensation.

Certaines peintures acryliques bénéficient du label européen Eco-Label à la condition qu’elles ne contiennent pas de métaux lourds (cadnium, plomb, mercure, arsenic) et une quantité très encadrée d’hydrocarbures solvants. Les peintures glycérophtaliques, dites « glycéro », sont pour la plupart interdites car elles contiennent des composants organiques volatils, nuisibles à la santé humaine. Le marché Français évolue vers des produits plus sains en général, conséquence des dernières directives nationales sur les émissions de polluants. Encore faudrait-il que les consommateurs puissent faire la part des choses entre les produits classiques issus de la pétrochimie et les peintures naturelles. Aujourd’hui beaucoup les fabricants conventionnels se revendiquent « écologiques », ce qui engendre des confusions car cela ne met pas clairement en lumière la question de la naturalité des composants

Peinture naturelle et l'écolabel européen

  • En matière de peinture naturelle, il s'agit surtout del l'ecolabel européen, du label NF environnement, et aussi de l’étiquette ‘respirez mieux’.

Tous ces labels concernant les peintures n’ont en fait aucun rapport avec la composition des produits. En effet, une peinture type écolabel ou NF Environnement reste dans la plupart des cas une peinture élaborée avec des composants issus de la chimie de synthèse.

Idem l’étiquette des émissions dans l’air intérieur : uniquement certaines nuisances ou émanations qui sont prises en compte mais pas toutes. Certains composants sont donc interdits, mais d’autres sont tolérés dans des pourcentages d’émanations définis et limités. Cela n’a aucun rapport direct avec la naturalité des peintures.

> Le label européen impose moins de 30g /l de COV depuis 2010 : la limite à 30 gr/l de Composés organiques volatils (COV) (Composant Organiques Volatils concerne uniquement la famille des peintures mates pour murs et plafonds en intérieur (Cat. A/a).

Pour les autres catégories de peintures les seuils ne sont pas les mêmes : pour les vitrificateurs ou huiles (catégorie A/i), la tolérance est de 500 gr/l pour les produits solvantés.

Il ne faut donc pas se focaliser sur les COV car il y a différents types de COV, dont la dangerosité ou la nocivité dépend du solvant ou du co-solvant à l’origine de ces COV.

Exemple, les peintures BIOFA : le solvant utilisé dans les produits dits « solvantés » ne contient que 0,03% maximum d’aromatiques. Dans leurs peintures en phase aqueuse ou dans les produits sans solvants, il n’y a pas de COV alors qu’on en trouve dans des produits conventionnels à l’eau.


> il faut préférer les peintures « respirantes » et « microporeuses ». : elles laissent les supports sur lesquels elles sont appliquées « respirer ». > Les peintures aux propriétés antistatiques ne permettent pas l’accumulation de charges électrostatiques aux frottements et permettent de diminuer l’attraction des poussières et des bactéries sur les surfaces peintes.

IL vaut mieux choisir les peintures qui indiquent tous leurs composants et ingrédients : cela permet aux personnes allergiques de vérifier la présence ou non de substances auxquelles elles sont allergiques. Dans les peintures conventionnelles on n'a pas toujours accès à la composition complète du produit.


Que contiennes les peintures naturelles et les autres ?


Que contient une peinture BIO ?


Les peintures bio ne contiennent pas - ou très peu - de résines pétrochimiques. Ces dernièresi sont remplacées par des ingrédients d'origine végétale ou minérale : silicate, argile, chaux, protéine de lait (caséine), huiles de lin, de ricin, de soja, etc. Ces ingrédients sont dilués avec de l'eau ou, parfois, avec des huiles essentielles d'agrumes ou de pin (térébenthine). Les teintes sont élaborées à partir de pigments minéraux extraits de terres colorées, d'ocres, d'oxydes métalliques, d'argiles, d'ultramarines ou de spinelles. Pour leur apporter résistance et épaisseur, des charges minérales, comme la craie ou la poudre de marbre, sont ajoutées à la formulation.

Ce sont en général des peintures haut de gamme (Farrow & Ball, Little Greene, etc.).


Composition des peintures naturelles

Elles sont composées d’huile végétale, de caséine, de cellulose, d’eau et incorporent aussi des charges minérales, des adjuvants et des additifs issus de produits naturels comme les huiles végétales modifiées (agent anti-bulle), agent naturel à base de sodium (bactéricide), agent naturel à base d’acide acétique (anti oxydant).

La peinture polyuréthane

Cette peinture à l’huile est à base de résine polyuréthane et s’utilise sur tout support. Elle assure une bonne résistance à l’humiditié et une bonne résistance physique. Toutefois, le séchage est long, l’odeur forte à la pose, et les solvants sont polluants et toxiques.

La peinture vinyle

Cette peinture à l’eau est à base de résine contenant de l’acétate de vinyle, et s’utilise sur le mur et le plafond. Cette peinture au bon pouvoir couvrant a la particularité de sécher rapidement, et d’offrir un aspect brillant. Toutefois, elle peut contenir des produits toxiques

La peinture époxyde

Cette peinture à l’huile à base de résine époxyde s’utilise sur tout support à l’intérieur comme à l’extérieur. Elle offre une très grande résistance aux chocs physiques, bon un pouvoir couvrant, un nettoyage rapide et une résistance aux produits décapants.

Cependant, cette peinture est difficile à décaper, son odeur est forte à la pose, son séchage est long et peut se révéler toxique.

La peinture Acrylique

Cette peinture à l’eau à base de résine d’acrylique s’utilise sur tout support sur mur comme sur plafond. Elle permet une grande vitesse de séchage, une large gamme de couleurs, une facilité d’application, un bon pouvoir couvrant sans odeur désagréable à la pose. Toutefois, cette peinture peut contenir de l’ammoniac et des cosolvants.

Les peintures à base d'huiles végétales subissent forcément une transformation chimique.

La peinture écologique Algo de Feflor primée en 2014

La société rennaise FELOR a reçu des mains de la Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie,, le Grand Prix Entreprises et Environnement dans la catégorie "Ecoproduit pour le développement Durable". Cette distinction a été remise sur le salon Pollutec de Lyon le 2 décembre 2014.

La Ministre a salué l’engagement et la créativité de l’entreprise. Ce prix récompense les efforts et les valeurs portés par ce projet innovant en matière d’environnement, de biodiversité et de développement durable.

Algo est une gamme de peintures fabriquées à l’aide d’une matière première d’origine locale et renouvelable : l’algue bretonne. Onctueuse, couvrante et facile à utiliser grâce aux propriétés des algues.

Elle contribue à la qualité de l’air intérieur des logements et répond aux normes environnementales les plus sévères : classification européenne A+ qui mesure l’incidence de la peinture sur l’air ambiant (émet moins d’1 gramme de Composé Organique Volatil (COV) par litre et norme Ecolabel).

Une formulation Algo s’adresse spécifiquement aux particuliers via les grandes surfaces de bricolage, et une seconde aux professionnels du bâtiment à travers un produit spécifiquement développé pour les applicateurs à destination des collectivités, promoteurs immobiliers, architectes, syndicats professionnels, distributeurs bio et professionnels de l’écoconstruction.

Algo s’affranchit des produits dérivés du pétrole à la différence des peintures classiques du marché qui, en phase aqueuse, contiennent jusqu’à 65% de substances d’origine pétrolière.

[modifier] sur les peintures naturelles

[ Composés organiques volatils (COV) ]

[modifier] A lire également sur les peintures

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4