consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Plomb

Plomb

Un article de Encyclo-ecolo.com.

crayons de bois


Sommaire

Le plomb

Les principales utilisations du plomb

Accumulateurs 71.00 % Laminés et munitions 13.00  % Chimie, pigments 12.00 % Divers 4.00 % Le taux mondial de recyclage du plomb est de 72 %. Planetoscope : la production mondiale de plomb en direct Sur le plomb : Santé. Du plomb dans nos tuyaux


Le marché du plomb

Les plus importantes réserves minières de plomb se trouvent en Australie, en Chine, en Russie et aux Etats-Unis. En Chine, premier producteur mondial, la quantité de plomb extraite et raffinée a augmenté des deux tiers entre 2007 et 2011. Le plomb a la particularité d’avoir une filière recyclage très développée : plus de la moitié de la consommation de métal raffiné en est issue, un taux qui dépasse les trois quarts dans les pays occidentaux.

La demande de plomb

Si, pour des raisons environnementales ou de santé, on ne trouve aujourd’hui plus ou presque plus de plomb dans les canalisations ou les carburants, il reste un métal utile, grâce à ses qualités de densité et de flexibilité. Les batteries, toutes applications confondues, représentent 80% des débouchés du plomb, dont une majorité pour les batteries automobiles. La demande est, ces dernières années, principalement tirée par la Chine, dont la part dans la consommation mondiale augmente chaque année avec le développement de son parc automobile. Le plomb est par ailleurs, beaucoup plus marginalement, utilisé dans l’industrie chimique, des alliages, des revêtements de câbles…

L’évolution du plomb

Les stocks de reports sur le marché du plomb, en augmentation chaque année depuis 2007 en raison de productions légèrement excédentaires, ont atteint 622.000 tonnes fin 2011. La consommation mondiale, qui a très légèrement reculé en 2009 à cause de la crise économique et de ses effets sur l’industrie automobile, est repartie à la hausse en 2010 et 2011. En Chine, moteur de la croissance des besoins, la demande a encore progressé de 10% entre 2010 et 2011, malgré des fermetures d’usines de batteries pour des raisons environnementales. L’Europe n’a de son côté toujours pas retrouvé sa consommation d’avant-crise.

La production minière a augmenté de 10% dans le monde en 2011, elle aussi alimentée par la production chinoise (+27%) qui a plus que largement compensé les replis de production dans les mines australiennes, péruviennes et américaines. (source : zonebourse.com)


fin du plomb : les gisements de plomb exploitables à un coût acceptable, qui représentent 79 millions de tonnes, seront épuisés en 2030. 71% de la production de plomb sont utilisés pour les batteries et accumulateurs.

A savoir : toutes les canalisations en plomb transportant de l’eau potable doivent être remplacées avant la fin 2013. Jusqu’à cette date c’est la directive européenne du 5 décembre 1998, qui fixe la norme à respecter est de 25 µg/l et qu sera de 10 µg/l fin 2013.


Les dangers du plomb

Le plomb est très dangereux car très toxique pour le système nerveux (saturnisme). Le plomb est utilisé depuis plus de 7000 ans et très apprécié car non seulement il est facile à extraire mais surtout il est très malléable et possède un bas point de fusion. Les peintures aux pigments à base de plomb ont été interdites du fait du risque pour la santé :

le saturnisme survient lorsque le plomb ou certains de ses composés sont inhalés ou ingérés, sous forme de vapeur ou de poussière, et qu’ils sont assimilés par l'organisme. Dans la plupart des pays développés, les usages du plomb ont été fortement réglementés, voire interdits (le plomb a été interdit pour les tuyaux en Suisse dès 1914[1], mais plus tardivement dans de nombreux autres pays).

  • En 2013, selon une directive européenne, le taux maximum de plomb que doit comporter l'eau potable à la sortie du robinet sera de 10 microgrammes par litre (µg/l).
  • plomb64.jpg


    Le plomb et l'alimentation

    Le plomb menace plus de 20 millions de personnes dans le monde, selon un rapport de la fondation Green Cross Suisse et l'institut Blacksmith.

[modifier] A lire également sur le plomb

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4