consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Pompe à chaleur air air

Pompe à chaleur air air

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Sommaire

A quoi sert une pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur permettent de chauffer un logement grâce aux calories contenues dans la terre, l'eau, l'air qui nous entoure. Il existe donc de multiples combinaisons différentes de pompes à chaleur : air/air, air/eau, eau/eau, sol/eau, sol/sol...

Le principe d’une pompe à chaleur est relativement simple : une pompe à chaleur permet de capter l’énergie de l’extérieur et évite de dépenser du mazout ou du fioul pendant 90% de la saison de chauffage. Son installation est généralement amortie est 3 ou 5 ans selon les régions et l’installation choisie.

Elle permet d’économiser jusqu’à 75% de la facture de chauffage sur 1 an. Une pompe à chaleur, composée d’un évaporateur, d’un générateur à compresseur et d’un condensateur, remplace la chaudière à fioul ou gaz traditionnelle.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

La pompe fonctionne un peu comme un réfrigérateur, mais à l’envers :

  • Une pompe permet de compresser et décompresser un « fluide calorigène » qui sert à extraire la chaleur du fluide géothermique et à la transmettre au fluide du chauffage central.
  • Un fluide frigorifique capte les calories ambiantes à l’extérieur du logement et passe d’un état liquide à un état d’ébullition (son point d’évaporation est à -5°C).
  • La vapeur ainsi créée est aspirée, compressée et chauffée par le compresseur qui l’expédie à haute pression vers le condenseur.
  • Le liquide réfrigérant va alors céder ses calories au condenseur, soit directement, soit via via un circuit d’échange d’eau. A son tour le condenseur restitue les calories – et donc la chaleur – aux radiateurs du logement.


pompe-a-chaleur.jpg

La pompe à chaleur : comment ça marche ?


Quels sont les avantages fiscaux d'une pompe à chaleur ?

  • Rappel : L’installation d’une pompe à chaleur donne droit à un crédit d’impôt de 50%. Les Régions et les départements subventionnent souvent également ce dispositif.

  • L’installation d’une pompe à chaleur donnait droit à un crédit d’impôt de 50%. Cependant, la liste des dépenses éligibles s'est recentrée en excluant certains équipements dont les pompes à chaleur air-air payées à partir du 1er janvier 2009. De même, le taux du crédit d'impôt applicable aux pompes à chaleur sera réduit de 50 % à 40 % en 2009, puis à 25 % à partir de 2010.
  • Vous pouvez aussi bénéficier d’un taux réduit de TVA à 5,5 % pour la fourniture et l’installation d’une pompe à chaleur dans votre résidence principale ou secondaire achevée depuis plus de deux ans.
  • Toutefois, vous n'avez plus de temps à perdre pour concrétiser ce projet car en 2010, le crédit d'impôt pour ce type de matériel pourrait bien baisser de 40 à 25 % !

En effet, depuis la loi de finances 2009 seront exclues du crédit d'impôt en 2009 les pompes à chaleur air/air et le taux de 50% ramené pour les autres pompes à chaleur à 40% en 2009 , puis 25% en 2010 sauf pour des installations sur des logements anciens ( achèvement avant 1977) récemment acquis (travaux dans les 2 ans suivant l'acquisition).


Les Régions, les départements et l'ANAH subventionnent souvent également ce dispositif .

Qu'est ce qu'une pompe à chaleur air / air ?

Les pompes air / air sont des climatiseurs réversibles qui prélèvent la chaleur extérieure pour la renvoyer à l’intérieur via des unités murales ou des consoles. Elles font l’inverse l’hiver. Ces pompes utilisent la technologie « inverter » qui régule la puissance selon les besoins réels.

Quels sont les avantages des pompes à chaleur air / air ?

Elles permettent une économie d’énergie jusqu’à 70%. Les pompes air / eau récupèrent des calories de l’air extérieur et les injectent dans un circuit d’eau de chauffage, le liquide caloporteur, via un échangeur et jusqu’à des radiateurs, un plancher chauffant ou des ventilo-convecteurs. Notons que la pompe à chaleur fonctionne également avec des capteurs solaires : le principe est alors identique. La chaleur captée par un liquide caloporteur dans le panneau solaire s’accumule sous l’effet du soleil et est transmise au ballon de stockage d’eau chaude.

Combien il y a-til de pompes à chaleur en France ?

L'Association Française pour les Pompes à Chaleur (AFPAC) a publié le 9 février dernier les chiffres du secteur français des pompes à chaleur et ils se révèlent étonnants...

  • Les objectifs de l'AFPAC pour l'année 2008 étaient de 100 000 pompes à chaleur (PAC) vendues et installées. En réalité, ce sont 152 510 pompes à chaleur qui ont été installées en 2008, soit une progression de 120 % par rapport à l'année 2007 !
  • Le premier semestre de l'année 2008 a vu quelques 50 000 foyers s'équiper de pompes à chaleur.
  • Sur ces pompes à chaleur, 133 080 (+161%) sont des pompes à chaleur de type « aérothermique » (elles utilisent l'air pour capter les calories nécessaires au chauffage de l'habitat) et 19 430 (+3.3%) sont des pompes à chaleur de type « géothermique » (elles puisent les calories nécessaires au chauffage de l'habitat dans le sol).

Pompes à chaleur ; gare aux arnaques!

Les pompes à chaleur s’inscrivent complètement dans la politique actuelle de développement des énergies renouvelables. L’engouement des Français pour ce mode de chauffage économique et écologique a donc provoqué une montée foudroyante des ventes de pompes à chaleur.

Evidemment, ce marché émergeant a vu apparaître un bon nombre de sociétés d’installation et de commercialisation de pompes à chaleur (aérothermie ou géothermie) qui n’ont pas toutes les compétences requises pour assurer la satisfaction du client.

Choisir sa pompe à chaleur doit être un acte réfléchi sans précipitation. De plus, il aura fallu près de trente ans pour effacer le souvenir des contre-références liées à l’installation des premières pompes à chaleur à usage individuel.

Le terme de "pompe à chaleur" avait disparu, remplacé par les appellations de chauffage thermodynamique ou climatisation réversible.

Aujourd’hui, la majorité des pompes à chaleur individuelles sont fiables et performantes.

Cependant, il s’agit toujours d’un investissement non négligeable qu’il convient d’étudier rigoureusement.

Comme pour toutes réalisations techniques, le manque de réflexion et de concertation risque fort de conduire à de grandes déceptions.


L’appât du gain et la vente facile ont incité des sociétés peu scrupuleuses à venir surfer sur la vague écologique que connait l’Europe aujourd'hui.

L’installation d’une pompe à chaleur ne peut donc être confiée qu’à un professionnel compétent et reconnu.

Pompe à chaleur : qu'est-ce que le COP

Le COP est un rapport de puissance : le COP mesure, le rapport entre la puissance thermique fournie (kWth) , à un instant T, par la pompe à chaleur et la puissance électrique (kWél) consommée.

Pompe à chaleur : qu'est-ce que le COPA

  • Le COPA est un rapport d’énergie.

Le COPA mesure le rapport entre la quantité de chaleur (Energie thermique kWhth) fournie par la pompe à chaleur et l’énergie électrique consommée (kWhél) sur un an. Le COPA permet d'évaluer la performance d’une pompe à chaleur.

La performance d’une pompe à chaleur est grandement dépendante de la différence de température entre la source de chaleur et le niveau du chauffage. L’efficacité de la PAC est meilleure quand la source de chaleur est à une température élevée et que le chauffage est à une température basse.


[modifier] A lire également pompe à chaleur

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4