consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Produits toxiques

Produits toxiques

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

Produits et substances toxiques

Combien de substances toxiques existent en Europe ? 30 000 substances chimiques, parmi les quelque 100 000 sur le marché, sont dites CMR (Cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques). Sur les 30 000 substances concernées, on estime qu’environ 15 à 30 substances pourraient être interdites et que 300 sont préoccupantes.

  • Une étude menée par un groupe de travail sur l'environnement, une association à but non lucratif américaine, a montré qu'il y avait en moyenne 200 produits chimiques dans le sang ombilical de nouveaux-nés.

Reach en Europe

  • On peut regretter que 60% des 30 000 substances ne sont pas concrètement concernées par Reach car inférieures à la limite de 1 tonne produite ou importée par an en Europe.
  • Rappelons qu’une étude menée en 2006 par l’Institut français de l’environnement a montré que 61% des eaux souterraines et 96% des cours d’eau français sont contaminés par au moins une des molécules chimiques suspectées dE favoriser les maladies neurologiques ou d’être parfois cancérigènes.

Produits et substances toxiques dans les cosmétiques

Lisez notre article "Cosmétiques bio : comment choisir ?". Vous pouvez aussi vous procurez l’ouvrage « Le guide des cosmétiques bio » que nous recommandons car il fait l’inventaire de 3000 produits cosmétiques bio proposés par 40 marques allemandes et françaises qui ont été testés par 4000 clientes. De quoi vous guider dans votre choix ? Le guide des cosmétiques bio. Le site Le flacon est très utile pour connaître la composition des produits cosmétiques.


  • Les parabens : réputés pour leur pouvoir allergisant, certains de ces conservateurs sont soupçonnés d'être cancérogènes et dangereux pour le développement du foetus.

Les éthers de glycol : on sait depuis les années 80 qu'ils attaquent les cellules du sang, les gènes, la fertilité et sont même cancérigènes.

  • Les phtalates : ces agents fixateurs ou vecteurs dans les produits cosmétiques sont classés toxiques pour la reproduction (le DEHP et le DBP sont les plus dangereux). Le DEHP provoque des troubles du développement des testicules et perturbe les hormones du foie. Le DEP, réputé pour présenter de très faibles risques, n’en possède pas moins des propriétés assez identiques du fait de molécules de la même famille (atteintes à l’ADN du sperme). Il est fréquemment utilisé comme dénaturant de l’alcool contenu dans les parfums (pour le distinguer de l’alcool alimentaire, d'un point de vue fiscal).
  • Les composés de muscs artificiels contribuent à la fragrance des parfums. Les muscs nitrés sont de moins en moins produits à cause de toxicité pour l’environnement et la santé. Les muscs polycycliques, controversés quant à leurs impacts, sont fortement déconseillés par les experts.

Les alkylphénols et éthoxylates d’alkylphénol sont incorporés comme agents émulsifiants dans les cosmétiques. Le plus controversé est le nonylphénol à l’activité hormonale (oestrogène) avérée :pouvant dégrader la qualité du sperme et provoquer des atteintes à l’ADN.

Liste des produtis dangereux parfois présents dans les articles cosmétiques ou de parfumerie


  • Dibenzodioxines Polychlorées (PCDD)
  • Dibenzofuranes Polychlorés (PCDF)
  • Biphénylés Polychlorés (PCB)
  • Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP)
  • Pentachlorophénol (PCP)
  • Parafines chlorées à chaîne courte (SCCP)
  • Isomères de l’Hexachlorocyclohexane (HCH)
  • Mercure et composés organiques mercuriels
  • Cadmium
  • Plomb et composés organiques du plomb
  • Composés organoétains
  • Nonylphénol / Ethoxylates de nonylphénol (NP/NPE) et substances assimilées
  • Musk xylène
  • Retardateurs de flamme au brome
  • Les phtalates - Dibutylphtalate (DBP) et Diethylhexylphtalate (DEHP)
  • Les autres muscs synthétiques nitrés et les muscs polycycliques
  • Les autres phtalates
  • Les autres éthoxylates d’alkylphénol
  • Le bisphénol A
  • Le PVC

Les Etats-Unis et les substances chimiques toxiques

Le 30 décembre 2009, l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a annoncé une série d’actions ciblées sur 4 produits chimiques «préoccupants» dont les phtalates, substances toxiques pour la reproduction.

Cette décision s’inscrit dans la volonté de réforme des Etats-Unis de leur gestion des produits chimiques, sur le modèle de la réglementation européenne Reach. Pour la première fois, l’EPA a l’intention d’établir une liste de substances chimiques préoccupantes et initie un processus qui pourrait conduire à des mesures de réduction des risques pour la santé et l’environnement, indique l’EPA dans son communiqué.

Outre les phtalates, les substances concernées regroupent les poly-bromo-diphényle-éthers (PBDE) et des composés perfluorés dont l’acide perfluorooctanoïque (PFOA) (1).

L’EPA rappelle que trois entreprises se sont récemment engagées à cesser de produire le déca-BDE, un retardateur de flamme très utilisé et potentiellement toxique (2), et elle s’engage à renforcer cette dynamique pour les trois ans à venir. Depuis l’entrée en vigueur en 1976 de la réglementation sur les substances toxiques (Toxic Substances Control Act), l’EPA n’est parvenu à interdire ou restreindre que 5 substances et à exiger des tests pour seulement 200 autres parmi les 80.000 produits chimiques existants. (source JFLE)


[modifier] au sujet des produits toxiques


Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4