consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
RT 2012

RT 2012

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

La règlementation thermique de l'habitat

Pour en savoir plus sur la Règlementation thermique en général, voir l'article : [ Règlementation thermique ]


RT2012, règlementation thermique 2012

La RT2012 est la règlementation thermique qui s'applique en 2012 en France depuis octobre 2011. La RT (réglementation thermique) 2012 est une véritable révolution dans le monde de la construction.


housewoodhou.jpg
  • La RT 2012 définit une exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti (isolation et conception bioclimatique) ainsi qu’une exigence « de confort en été » (sur la température atteinte au cours d’une séquence de 5 jours chauds).

La perméabilité à l'air Mesure de perméabilité à l'air obligatoire + exigence de résultats 0,6 m3/h.m² de surface déperditive hors plancher bas dans le cas des maisons individuelles, l'exigence est de 1 m3/h.m² en logement collectif



Tous les propriétaires ont l’obligation de respecter la RT 2012 en cas de construction et la RT Existant en cas de rénovation. Dimitri Molle et Pierre-Manuel Patry ajoutent « par ailleurs, même les professionnels se sentent perdus. Voilà qui a suscité notre attention ». Si les consommations entre la première réglementation thermique de 1974 et celle de 2005 ont pu être réduites de près de moitié, la RT 2012 a pour ambition de diviser encore par trois le niveau de consommation des constructions neuves.

  • L’exigence de 50 kWh/m2/an est modulée en fonction des émissions de gaz à effet de serre des bâtiments, de la zone géographique (65 kWh/m2/an dans le Nord-Est contre 40 kWh/m2/an dans le Sud-Est pour le résidentiel) et de la taille des logements.
  • Les logements collectifs bénéficient d’un seuil légèrement plus haut de 57,5 kWh/m2/an jusqu’au 1er janvier 2015.
  • La RT impose des exigences de moyens : exemple, l’obligation du traitement de l’étanchéité à l’air (test de la « porte soufflante ») obligatoire dans le collectif ou la généralisation des énergies renouvelables en maison individuelle.

Mais liberté est laissée aux professionnels dans le choix des moyens pour atteindre les exigences de la RT.

« On passe d’une régulation thermique de normes (RT 2005) à une régulation par objectifs, c’est une évolution essentielle pour ne pas brider la construction»,selon Benoist Apparu, le secrétaire d’Etat au logement et à l’urbanisme. L’objectif du gouvernement est en effet de ne pas pénaliser une filière par rapport à une autre (chaudières à gaz, réseaux de chaleur, solaire, pompes à chaleur, poêle à bois etc.).

La RT 2012 devra être appliquée dès le 1er juillet 2011 au secteur tertiaire, aux bâtiments publics et aux zones Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) et en 2013 dans l’ensemble des bâtiments neufs résidentiels.


cible : 50 kWh/m2/an niveau : Objectif BBC, bâtiment basse consommation pour tous

BLOC_debatsKbane.jpg



RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 en résumé

La RT2012 est la règlementation thermique depuis le 28 octobre 2011 pour réduire les consommations.

Le label BBC est la référence de la nouvelle réglementation thermique RT 2012 en terme de consommation énergétique. Il faut que cette consommation soit inférieur ) 50 kWhep/m²/an avec une modulation suivant la zone climatique (voir carte ci-dessous), la localisation géographique, l'altitude, les émissions de GES des énergies utilisées et la surface du logement.


>H3> La RT 2012 et les appareils de chauffage </H3>


BLICATION AUJOURD’HUI DE LA FICHE D’APPLICATION DE LA RT 2012 PRÉCISANT LA PRISE EN COMPTE DES APPAREILS INDÉPENDANTS DE CHAUFFAGE AU BOIS : LA FILIÈRE SOULAGÉE ET SATISFAITE.

Alors que l’interprétation de l’arrêté du 26 octobre 2010, relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments, pouvait laisser entendre que seuls les appareils de chauffage au bois disposant d’un système de régulation étaient conformes à la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) dans l’habitat neuf, la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages (DHUP), à la demande du Syndicat des énergies renouvelables, vient de publier une fiche d'application* qui précise que tous les appareils de chauffage au bois peuvent franchir le seuil des maisons individuelles.

Ce document, destiné aux bureaux d’études thermiques, mais également aux prescripteurs immobiliers, précise les usages du chauffage au bois dans les constructions neuves.

  • Pour les appareils de chauffage non pourvus d’une régulation automatique : ces derniers retrouvent leur prescription, qui figurait dans la RT 2005, si le logement est équipé d’un système principal de chauffage doté d’un dispositif d’arrêt manuel et d’un réglage automatique de la température intérieure. Les appareils fonctionnant au bois interviennent alors comme un complément de chauffage permettant de réduire la consommation de gaz ou d’électricité.
  • Pour les appareils de chauffage pourvus d’une régulation automatique : ces derniers sont considérés comme énergie principale si la surface totale de l’habitation ne dépasse pas 100 m2. Ils bénéficient d’un « bonus thermique »** s’il n’existe pas d’émetteur ni de réservation permettant d’installer d’autres sources de chauffage dans les pièces de jour et si, dans les pièces de nuit, le chauffage est assuré pour partie par l’appareil indépendant de chauffage au bois et, pour partie, par un autre système de chauffage d’appoint ou avec les réservations permettant d’en installer.


La fiche d’application clarifie le statut du bois énergie dans les constructions neuves et lève toute ambigüité, qu’aurait pu générer l’interprétation de l’arrêté du 26 octobre : tous les appareils de chauffage au bois permettent de répondre à l’exigence de la RT2012, qui impose d’avoir recours à, au moins, une source d’énergie renouvelable.


« Cette publication, qui précise les usages des appareils de chauffage au bois domestique dans l’habitat neuf, est une excellente nouvelle. Nous disposons désormais d’un important levier pour prescrire cette énergie renouvelable dans l’habitat individuel. Rappelons que, face à la montée des prix de l’énergie, le chauffage au bois s’affirme de plus en plus comme une énergie compétitive, au prix stable et bon marché, en particulier quand il est utilisé dans des appareils labellisés Flamme Verte, » rappelle Olivier GRELIER, Président de la commission « Chauffage au bois domestique » du Syndicat des énergies renouvelables.

La fiche d’application « Prise en compte des appareils indépendants de chauffage à bois dans les maisons individuelles ou accolées » est téléchargeable en cliquant sur le lien suivant  : bit.ly/1f7pWTN


  • Une fiche d’application permet d’apporter des éclairages dans l’objectif de faciliter l’application de la RT 2012 sur un point précis.
    • Le bonus thermique réduit l’impact environnemental du bâtiment en termes d’émissions de gaz à effet de serre, grâce à l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable.



au sujet de la RT2012 et de la règlementation thermique

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4