consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Recyclage

Recyclage

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

Le recyclage des déchets

Pour lutter contre le gaspillage des ressources, le recyclage est certainement le geste le plus sensé et le plus connu du grand public. Le recyclage est aussi une industrie qui s’est développée parallèlement à la croissance de la consommation. Aujourd’hui le traitement des déchets est d’une importance cruciale : un département sur deux risque d’être débordé par les ordures et la gestion des déchets coûte de plus en plus cher : globalement 10 milliards d’euros (contre 3,5 Mds € en 1990) dont près de la moitié directement payée par les ménages sous la forme de taxes d’enlèvement.</p>

Les déchets sont en constante augmentation de 1 à 2%</strong> par an avec 360 kg par habitant par an à comparer avec les États-Unis qui en sont à 700 kg . Le coût de traitement d’une tonne de déchets a doublé en 10 ans (de 75 € en 1994 à 150 € en 2004). En gros chaque Français paie 120 euros par an pour faire traiter ses poubelles. Que contiennent nos poubelles ? Comme chaque personne produit 350 kilos de poubelle par an, dont 70 kilos de déchets organiques qui pourraient finir dans un compost individuel, 50 kilos de papier magazines ou journaux. 

<img alt="" src="CompositionDechets2008.png" />


  • Grâce à leur geste de tri, 63 millions de Français ont permis en 2009 le recyclage de 2.973 millions de tonnes d’emballages ménagers. Cela représente l’équivalent de 1.87 millions de tonne de CO₂ évitées.

Les déchets d’emballages représentent moins de 1% de la production totale de déchets en France (déchets municipaux, agricoles, du BTP et des entreprises) et moins de 15 % des ordures ménagères.

Que deviennent nos déchets ?

  • 20% seulement des 30 millions de tonnes d’ordures sont recyclés.</li>
  • Les Français trient en moyenne 47,5 kg de déchets d’emballages ménagers par an et par habitant. Il existe de fortes différences selon le lieu d’habitation : de 27 kilos/an/hab en milieu urbain à 57 kilos/an/hab en milieu rural.
  • Les Français sont aujourd’hui en 2011 près de 63 millions à pouvoir trier, soit 98,7% de la population française. 98 % des Français considèrent que le tri est un geste important pour l’environnement* .


  • En 2003, le taux de recyclage des emballages ménagers du programme Eco emballages était de 63%. En comptant les emballages industriels, on arrive à un taux de recyclage de 44% en France. Mais attention : recyclable ne veut pas dire recyclé. Ce n’est pas parce qu’un produit porte le logo Recyclable (la boucle ou anneau de Moëbius) que le produit sera forcément recyclé en fin de vie.

    • Les 80% de déchets restants sont jetés en décharge ou incinérés.

Recyclage - Le saviez vous ?

* Selon un sondage ifop commandé par la société Batribox qui collecte et recycle des matériaux, l’évolution des mentalités ne se reflète pas tout à fait complètement dans le comportement de nos concitoyens : alors que 87% des personnes déclarent rapporter leurs piles usagées dans des points de collecte, les chiffres officiels montrent que seuls 30% des personnes le font. Recyclage Dans une entreprise, la consommation annuelle de papier est de 75kg par personne, soit l'équivalent du volume de 2 arbres entiers.

Recyclage : il paraît que recycler une tonne de cannettes en aluminium permet d’économiser l’équivalent de ce que consomme en énergie une famille de 3 personnes sur une année.

A quoi servent les canettes ? à n’importe quoi pourvu que ce soit en aluminium : un vélo (670 cannettes), une voiture, un avion, … Recyclage Selon l'étude publiée par Tetra Pak France, choisir une brique de lait plutôt qu'une bouteille plastique, c'est économiser l'équivalent d'1/2 kilomètre en voiture

Déchets et emballages ?

La modernisation rapide de la France, à partir des années 1960, connaît un corollaire moins plaisant : l’augmentation continue de la production de ses déchets ménagers. Entre 1960 et 2003, le tonnage des ordures ménagères a doublé pour atteindre près de 360 kg par an et par habitant. Pourtant, depuis 1997 le tonnage des emballages ménagers n’a cessé de baisser et a même décru en volume ces dernières années, représentant seulement 21,5% du volume des déchets ménagers en 2005. Entre 2003 et 2006, et pour la première fois, le nombre d’emballages ménagers a diminué de près d’un demi-milliard d’unités.


Le recyclage des emballages

  • Selon l’association européenne Petcore, 1,4 million de tonnes la quantité de bouteilles PET collectée en Europe en 2009, un chiffre en augmentation de 8% par rapport à 2008, ce qui porte à 48,4% le taux de collecte de ces bouteilles. Petcore estime que l’Europe devrait pouvoir porter à 1,6 million de tonnes/an sa capacité de collecte et de recyclage des bouteilles PET ce qui devrait contribuer à accroitre le taux moyen de recyclage des plastiques pour lequel l’objectif européen est d’atteindre 22,5 %. Sources : Omnexus.com


Le recyclage du verre


  • Les pays européens sont de plus en plus impliqués dans le recyclage du verre. Selon une étude de la FEVE (Fédération Européenne du verre emballage) pour l'année 2009, ils recyclent environ 67% de leur verre. Les Belges sont les plus recycleurs avec 96% du verre réutilisé en 2009.


Que deviennent les matériaux recyclés ?

À quoi sert le recyclage?

Les produits que nous recyclons connaissent maintenant une seconde vie. Voici un bref aperçu des utilisations des produits récupérés:

Papier & carton

Le papier récupéré est utilisé pour fabriquer:

du carton du papier à usage domestique (pour écrire et imprimer) du papier hygiénique des mouchoirs des essiue-touts des enveloppes;

Le papier journal récupéré est utilisé pour produire:

des boîtes à oeufs des isolants à fruits  de la litière des boîtes pour les chaussures ou les céréales des endos de tablettes à écrire  du papier journal  des annuaires téléphoniques;

Le rembourrage des enveloppes "matelassées" servent à produire des matériaux de construction;

Le carton récupéré est utilisé pour produire:

des boîtes de carton ondulé du papier kraft des matériaux de construction du compost    

Plastique & caoutchouc

Les plastiques récupérés sont utilisés pour produire:

des sacs à magasinage et à rebuts des récipients et des couvercles pour produits non alimentaires  des meubles de jardin et des planches de patio des vêtements  des jouets  des boîtes à fleurs  du mobilier urbain des clôtures et des tuyaux des épingles à linge  des malettes et des porte-documents  des pièces d'automobiles (pare-chocs, batteries, etc.)  de la corde  des peignes et des cintres  des bases de panneaux de signalisation routière et des cônes de voirie  des matériaux de construction et des constituants d'appareils électroménagers  des cassettes audio et vidéo  des manches d'objets divers des moquettes et des renforts de moquettes  des rideaux de douche  des tampons à récurer  des tuiles à plancher  des palettes d'expédition  des toiles agricoles  des cages pour animaux

Le caoutchouc récupéré est utilisé pour produire :

des agendas  des étuis, porte-documents et porte-folios   

Verre

Le verre récupéré est utilisé pour produire:

des contenants (bouteilles, pots, verres) des matériaux isolants de fibre de verre  des agrégats pour le béton et l'asphalte des carreaux de céramique  du sablage au jet    

Métaux

L'acier récupéré est utilisé pour produire :

des pièces de moteur  des outils et des clous  des boîtes de conserve  des cadres  du laminé plat pour faire des appareils électroménagers  des structures d'acier divers (par exemple des poutrelles) des ronds à béton (tiges d'armature)  du fil    

L'aluminium récupéré est utilisé pour produire:

des canettes  du papier d'emballage  des meubles de jardin  des contenants divers  des matériaux de construction  des constituants d'automobile (culasses, jantes, boîtes de vitesses, etc.) 

   Pneus

Les pneus hors d'usage sont utilisés pour produire :

des tapis divers (tapis protecteurs pour les commerces et les industries, pour les étables, les arénas, etc.)  des anneaux et têtes pour regards et puisards  des bacs à fleurs  des tréteaux  des anneaux de nivellement  des membranes et panneaux d'insonorisation  des pare-éclats pour dynamitage  des roues de bacs roulants  des garde-boue  des tuiles de revêtement de sol  des briques  des semelles  des dos d'âne  des butoirs  des barricades  des raccords flexibles  des bases de balises  de l'asphalte caoutchoutée 

Source: Recyc-Québec



L'impact du recyclage sur l'environnement

Recyclage et Protection des richesses naturelles

  • Les bénéfices économiques et environnementaux du recyclage sont considérables : il permet de protéger les ressources, de réduire les déchets, de créer des emplois, de protéger la nature et d'économiser les matières premières.

Le recyclage permet de réduire l'extraction de matières premières :

  • l'acier recyclé permet d'économiser du minerai de fer ;
  • chaque tonne de plastique recyclé permet d'économiser 700 kg de pétrole brut ;
  • le recyclage de 1 kg d'aluminium peut économiser environ 8 kg de bauxite, 4 kg de produits chimiques et 14 kWh d'électricité ;
  • l'aluminium est recyclable à 100% ; 1 kg d'alu donne 1 kg d'aluminium (après avoir été fondu).
  • chaque tonne de carton recyclé fait économiser 2,5 tonnes de bois ;
  • chaque feuille de papier recyclé fait économiser 1 L d'eau et 2,5 W d'électricité en plus de 15 g de bois.

Le cadre réglementaire du recyclage

Le point vert du recyclage

  • Le point vert, présent sur 95 % des emballages, indique que l’entreprise cotise au programme Eco-Emballages mais ne signifie pas que le produit est recyclé. Loin de là.

  • Le Point Vert est un symbole international qui témoigne partout de l’engagement en faveur du recyclage. Ces deux flèches entremêlées sont ainsi utilisées dans toute l’Europe.

Attention pourtant le Point Vert ne signifie pas que l’emballage est recyclable. Avant de les déposer dans le bac de tri, il faut donc vérifier qu’il figure bien dans le guide pratique qui indique les consignes localement.


La législation française du recyclage

  • La loi du 15 juillet 1975, modifiée par celle du 13 juillet 1992 et complétée par la loi de 1995, est le texte de référence. Elle énonce les grands principes de la politique française en matière de déchets : réduction des déchets à la source, organisation du transport et valorisation des déchets par recyclage, réemploi ou récupération de l’énergie. Ainsi, depuis le 1er juillet 2002, ne doivent être normalement admis en centre d’enfouissement technique que les déchets ultimes, qui ne peuvent plus faire l’objet d’un compostage, d’un recyclage ou d’une valorisation.
  • Le décret n° 92-377 du 1er avril 1992 confie au conditionneur, à l'importateur ou au premier responsable de la mise sur le marché, la responsabilité de contribuer ou pourvoir à l'élimination des déchets d'emballages qui résultent de la consommation de ses produits par les ménages. Ces entreprises peuvent, soit organiser leur propre système de reprise, soit contribuer à un système collectif qui favorise la mise en place de la collecte sélective d'emballages ménagers par les collectivités territoriales, en adhérant à une société agréée par les pouvoirs publics (actuellement Eco-Emballages ou Adelphe).

Le droit communautaire

Le droit communautaire du recyclage

  • Le droit communautaire repose sur cinq grands principes :
  • Priorité à la prévention et à la valorisation des déchets ;
  • Gestion des déchets sous contrôle et sans danger pour la santé ni préjudice pour l’environnement ;
  • Planification en matière de déchets et implications ;
  • Elimination des déchets dangereux ;
  • Principe du pollueur payeur.

Selon ce dernier principe, toute personne qui met sur le marché un produit ou un emballage est responsable de son élimination. Des directives concernant certaines filières (véhicules usagés, pneumatiques, déchets électriques et électroniques…) précisent par ailleurs les conditions et les objectifs de recyclage et de valorisation des produits en fin de vie.

La directive de référence 94/62/CE du 20 décembre 1994 rappelle que la priorité est la réduction à la source des déchets d’emballages, puis leur réutilisation ou leur recyclage, avec un objectif global de valorisation. À charge pour chaque État et aux collectivités locales en France de mettre en place les moyens d’y parvenir.

La directive européenne 2004/12/CE du 11 février 2004 renforce les objectifs de prévention et de valorisation des déchets d'emballages, tout en harmonisant les initiatives afin d'éviter les distorsions de concurrence à l'intérieur de la Communauté.


[modifier] A lire également sur le recyclage


recycler, recyclage,

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4