consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Sel

Sel

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Sel

Sommaire

Le sel dans l'environnement

  • Le sel se trouve dans les océans. La teneur moyenne des océans est de 30 g/L (20 g/L en mer Baltique, 79 g/L en mer Morte), soit 40 millions de milliards de t. Si tous les océans de la terre étaient asséchés, 75 % de la surface du globe serait recouverte d'une couche de 75 m de sel.

Le sel est soit récupéré à partir de l'eau de mer dans des marais salants, soit exploité dans des gisements de sel gemme qui ont été formés par dépôts à partir d'eau de mer. Aux Etats-Unis, les réserves de sel gemme sont estimées à plus de 55.1012 t. Les lacs salés sont également exploités, industriellement aux Etats-Unis ou artisanalement dans de nombreux autres pays. Le plus grand lac salé du monde est celui d'Uyuni, en Bolivie, de 10 000 km2, situé à 2653 m d'altitude. Ces réserves sont de 63 milliards de t de NaCl, 9 millions de t de sels de lithium (2/3 des réserves mondiales), 200 millions de t de sels de magnésium, potassium…


Le sel (chlorure de sodium) est présent en très grande quantité dans la nature. Il peut être issu de l'eau de mer, mais on le trouve également sous forme de roche à l'intérieur des terres ou cristallisé dans la terre.

Le sel, pour l'équilibre de l'organisme

Le sel est nécessaire à notre organisme et son apport journalier recommandé est de 5 à 6 grammes. Le sel favorise l’absorption des sucres par notre organisme, pour assimiler les éléments nutritifs. Il est également indispensable à la transmission de l’influx nerveux, et fixe l'eau dans le corps pour assurer une bonne hydratation.

Le sel apporte à notre corps les éléments minéraux et des oligoéléments indispensables à notre santé. De plus, il régule la tension artérielle et assure le fonctionnement des cellules, des nerfs, des muscles et du cœur.

L'abus du sel est dangereux pour la santé

Toutefois, certains aliments à fort teneur en sel sont à consommer avec modération comme les chips, les fromages ou encore les charcuteries. En effet, l'excès de sel peut accroître la rétention des liquides et favoriser l'hypertension artérielle, certaines maladies cardiaques et rénales, le cancer de l'estomac, et l'aggravation de l'ostéoporose. Cependant, supprimer totalement le sel dans le cadre d'un régime classique n'a aucun intérêt car on perd de l'eau mais pas de graisse.

Les vertus du sel par voie externe

Le sel est à l'origine de bon nombre de remèdes et de secrets ancestraux pour la santé. Par exemple pour :

  • Apaiser et rendre plus mobiles les articulations douloureuses,
  • En finir avec les jambes lourdes,
  • Dégorger les capitons qui forment la peau d'orange,
  • Eliminer les boutons et les problèmes de peau qui résistaient à tous les traitements,
  • Soulager les maux de tête persistants et tenaces,
  • Blanchir les dents,
  • Décrasser les artères.

En Europe, on utilise depuis des siècles les effets thérapeutiques du sel sous la forme de bains de saumure.

La consommation de sel dans l'alimentation

  • Une pincée de sel à la maison ne pèse que 0,3g. En France, nous en consommons 8 à 10 grammes en moyenne.Un adulte a besoin, en moyenne pour son équilibre, de 2g de sel par jour. Les produits préparés que nous achetons sont de gros pourvoyeurs de sel. Idem pour les fromages et la charcuterie sont très riches en sel. Par exemple, une baguette peut contenir 6g de sel, une assiette de soupe en brick peut contenir 3g de sel, un plat préparé fournit 5g par personne, .

Il y a dans un bol de céréales autant de sel que dans un bol d’eau de mer.


  • Le goût du sel se développe dès l’enfance et explique notre goût et notre appétence par le sel.

Si le sel est très présent dans les aliments, c’est qu’il retient l’eau et alourdit les produits. Le sel, comme exhausteur de goût accentue le goût et peut masquer la mauvaise qualité de certains aliments.. Certaines marques de charcuterie notamment, commencent à proposer des produits qui ont des teneurs en sel réduite. Qu’ils proviennent de gisements, de la mer ou de l’Himalaya, tous les sels se valent.


Le marché du sel dasn le monde

PRODUCTIONS (sel cristallisé et de dissolution) : en 2006, en millers de t. Monde : 240 000, Union Européenne (2004) : 45 000.

  • Chine 48 000 Australie 12 400
  • Etats-Unis 46 000 Mexique 8 500
  • Allemagne 18 600 Brésil 7 300
  • Inde 16 000 France 7 000
  • Canada 15 000 Chili 6 100
  • Aux Etats-Unis, 46 % de la production est sous forme de saumures, 39 % de sel gemme, 8 % de sel ignigène, 7 % de sel de mer. Cette activé emploie 4 100 personnes.

Cas particulier du Japon : pour des raisons climatiques, la technique des marais salants n'y est pas efficace. Ce pays a développé la production de sel par électrodialyse : celle-ci couvre environ la moitié de la consommation de sel cristallisé. La production de sel est la 2ème utilisation de l'électrodialyse dans le monde, après le dessalement des eaux saumâtres. La production ne couvrant pas la consommation, des sociétés japonaises exploitent des marais salants à l'étranger, par exemple au Mexique, en Basse Californie, où Mitsubishi possède 49 % des plus grands marais salants au monde.


Commerce mondial du sel :

Les ressources en sel sont bien réparties et abondantes sauf au Japon (production : 1,4 million de t/an, consommation : 9,3 millions de t/an, sel importé surtout d'Australie et du Mexique) et en Scandinavie (pas de production, importations : 1,9 million de t/an). Les échanges mondiaux portent sur environ 15 % de la production de sel cristallisé.

Les Etats-Unis importent, en 2006, 10 millions de t (Canada : 36 %, Chili : 29 %, Bahamas : 9 %, Mexique : 9 %).

Principaux pays exportateurs : Australie, Mexique, Chine.


[modifier] Lire également sur le sel

Récupérée de « https://www.encyclo-ecolo.com/Sel »

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.