consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Solvants naturels

Solvants naturels

Un article de Encyclo-ecolo.com.

photo ADEME

Sommaire

Les solvants chimiques sont dangereux

Il y a environ 1000 solvants différents, dont une centaine d'usage courant, en particulier dans l'industrie et le bâtiment. Les solvants présentent un risque important pour la santé.

En se volatilisant, les solvants contaminent l’air et sont responsables d'intoxications (troubles neurologiques, digestifs et respiratoires) parfois très sévères. Les solvants sont également la cause de dermatoses et d’allergies.

Les 2 familles de solvants chimiques

On trouve des solvants dans la peintures, dans les colles (et donc dans le mobilier), et dans nombre d'objets quotidients.

On distingue 2 principales catégories de solvants :

les solvants halogénés : chlorés (trichloréthylène, perchloréthylène, chlorure de méthylène) ou fluorés (HCFC et HFC)

les solvants hydrocarbonés de type n-pentane, cyclohexane, essence de térébenthine, toluène, white spirit… De nombreux solvants, qui contiennent des composés organiques volatils cancérigènes, L’acétone, le white spirit ou l’éther sont parmi les plus nocifs. Neuf types d’éthers de glycol ont par exemple été classés reprotoxiques, c’est-à-dire dangereux pour le fœtus de la femme enceinte.

Choisir des solvants bio naturels

Les solvants “bio”naturels, issus d'huiles végétales, ont été sous les feux de l'actualité lors de la marée noire de l'Erika il y a 20 ans. Les solvants “bio”naturels sont de plus en plus utilisés dans l’industrie. Les nouveaux usages concernent les solvants, les lubrifiants et les tensioactifs.

Les solvants bio au secours de l'environnement

La marée noire provoquée par l'Erika aurait pu être encore plus catastrophique en matière de pollution si le fioul lourd restant dans les cuves ou recouvrant les rochers avait été retiré à l’aide de solvants d'origine chimique ou minérale. C’est au contraire de l'ester méthylique d'huile végétale (EMVH) qui a été utilisé pour nettoyer les plages et fluidifier le fioul afin de faciliter son pompage.

Un solvant efficace et biodégradable

"Des tests normalisés de biodégradabilité et d'écotoxicité (sur des bactéries, poissons, algues, crevettes) réalisés en 1999 et 2000 révèlent des résultats bien supérieurs aux produits classiques. Par exemple, les résultats de biodégradabilité sont de 87,4 % à 94,5 % pour ces solvants contre 38,7 % pour un gazole de référence.

Moins nocif pour l’atmosphère

Ces solvants ont également d'autres atouts. Ils sont moins volatils que les solvants habituels. Ils génèrent donc moins d'émissions de composés organiques volatils (COV) qui contribuent à la formation d'ozone troposphérique et présentent un danger pour la santé. Leurs applications industrielles se développent, notamment pour les encres d’imprimeries et la dilution du bitume dans le BTP. D’autres applications sont attendues: peintures industrielles, revêtements, cosmétiques… « Ces biosolvants permettent de respecter les exigences actuelles et à venir en matière d’hygiène, de sécurité et d’émissions de COV, ce qui constitue un avantage important pour les industriels », indique Hilaire Bewa, ingénieur à la Direction de l’agriculture et des bioénergies de l’ADEME. "
source Ademe

On peut remplacer les solvants chimiques par des solvants d’origine végétale, moins nocifs pour la santé et l’environnement. C’est le cas de la térébenthine et d’autres produits à base de terpènes.

L’air de nos habitations est souvent contaminé par des solvants issus des colles ou des peintures. Alors pensez à aérer chaque pièce de chez vous au moins 10 minutes par jour.

Les solvants, notamment ceux qui entrent dans la formulation des dissolvants pour vernis à ongles (acétone), ne sont pas si inoffensifs qu'il y paraît...Il est possible de les remplacer par des molécules moins nocives pour la santé comme le lactate d'éthyle

Solvants naturels : les trucs de grand mère

Il existe des produits naturels pour détacher les taches tels le vinaigre, l'essence d'eucalyptus, la glycérine et le citron. Le talc, la lessive et le shampooing à moquette servent à retirer les traces sur les meubles, les moquettes voire les vêtements.

Le lactate d'éthyle

  • Le lactate d'éthyle est un ester liquide, peu volatile, inflammable, soluble dans l'eau et les solvants organiquesL
  • Le lactate d'éthyle se trouve naturellement dans les pommes, agrumes, ananas et le cacao ainsi que dans le pain et plusieurs boissons alcoolisées.
  • Le lactate d'éthyle est fabriqué naturellement par fermentation à partir de l'acide lactique, lui même obtenu de sources naturelles comme l'amidon de maïs.
  • Le lactate d'éthyle est utilisé comme additif alimentaire,
  • Le lactate d'éthyle sert comme dissolvant pour les vernis et peintures, dans le décapage de pièces peintes, ainsi que le dégraissage de pièces métalliques.
  • "Il existe peu de données sur l'exposition professionnelle ou les effets toxiques chez l'humain, car il n'a pas été noté de réactions allergiques particulières. Diverses données chez l'animal, notamment la biotransformation du lactate d'éthyle en acide lactique ou en éthanol, permettent cependant de classer la substance comme ayant une faible toxicité, aisément dégradable, peu toxique pour les organismes aquatiques, préservant la couche d'ozone, le lactate d'éthyle peut être jugé comme ayant des effets peu prononcés sur l'environnement. (source cosmetic-bio.com)"

Les solvants naturels pour peintures

Les pigments pour peinture les plus toxiques sont ceux à base de métaux lourds comme le plomb, le zinc, le chrome, le cadmium,... qui sont des causes d’intoxications. Les solvants naturels de peinture en haute concentration peuvent également avoir un effet néfaste sur la santé. Les solvants naturels (essence de térébenthine balsamique, distillats d’agrumes,...) peuvent en effet entraîner des troubles dermatologiques.

  • Dans les peintures naturelles bio on utilise des pigments sont de nature végétale (valériane, thé, oignon,...) ou minérale (terre de Sienne, oxydes de fer,...).
  • Les additifs chimiques et les charges sont inexistants dans les peintures naturelles ; elles sont donc moins fragiles que les peintures synthétiques.
  • Les peintures naturelles sèchent plus lentement, c’est qu’elles imprègnent le support en profondeur.

Certaines marques de peintures, comme LIVOS, utilisent des isoaliphates lorsque dans un produit un solvant est nécessaire pour une peinture.

[modifier] A lire également

  • [Huiles végétales]]

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.