consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Transport routier

Transport routier

Un article de Encyclo-ecolo.com.

Transport routier


Sommaire

Le transport routier

Le transport routier et l'environnement

En France le transport routier représente :

  • La route représente 80% du transport de marchandises et le rail 12%
  • 27% des émissions de gaz à effet de serre
  • 32% de la consommation d'énergie finale
  • 5000 € de dépense par an (second poste de dépenses des ménages)
  • 70 % des distances parcourues le sont en voiture
  • 67.000 accidents
  • 3.500 morts
  • des millions d'animaux écrasés sur la route



Les polluants émis par le transport routier

Parmi ces polluants, il y a :

  • L’oxyde d’azote ou NOx (39,4%). L'oxyde d'azote constitue, avec les particules fines, la pollution majeure des transports routiers susceptibles de provoquer des troubles respiratoires, notamment chez les enfants, et d'aggraver les troubles des sujets asthmatiques. Les émissions de NOx ont reculé de 48% entre 1990 et 2010, malgré une croissance importante du trafic sur la même période (+31%). Une tendance qui s'explique par l'équipement des véhicules en pots catalytiques et le durcissement des normes européennes en la matière.

Les limites d'émission d'oxyde d'azote pour les voitures neuves ont été réduites de 50% entre 1993 et 2005 pour les moteurs à essence et de 69% pour les motorisations diesel.


  • Le [Mmonoxyde de carbone]] ou CO (36,4%)

Les émissions des voitures et des poids lourds constituent également la deuxième source d’émissions de particules fines en suspension PM10 (15,9%) et PM2,5 (17,8%) après le secteur du bâtiment et le secteur résidentiel.


Le secteur des transports routiers est le premier émetteur de CO2

En 2004, le secteur des transports était à l’origine de 26% des émissions de CO2 en France. Les 2/3 des émissions engendrées par le transport étaient imputables à la mobilité individuelle, contre 1/3 pour le trafic de marchandises.

  • Sa consommation énergétique des transports a pratiquement doublé de volume entre 1973 et 2006 (+96%) et a augmenté d’environ 20% depuis 1990. Le transport routier, voyageurs et marchandises, représente 80% de la consommation d’énergie de l’ensemble des transports en France.

Le transport routier représente plus de 131 millions de tonnes de CO2 émis en France en 2005, (+ 18% depuis 1990) sur un total Transports 141 millions de tonnes d'émissions de CO2 en France en 2005 devant le secteur résidentiel/tertiaire/agriculture (102 millions de tonnes).

Globalement, le transport c'est 34% des émissions de CO2.

Emissions de CO2 et transports selon l'Insee

  • L’INSEE a publié une étude intitulée « Évolutions récentes des émissions de CO2 liées à la mobilités des Français ». L’INSEE distingue la mobilité locale, qui comprend les trajets en voiture, en transport en commun collectifs, à pied, à vélo ou autres et qui ne vont pas à plus de 80km du domicile, de la mobilité sur longue distance qui inclut des déplacements de plus de 80km en voiture, en avion et en train. L'étude confirme que les émissions de CO2 du fait des déplacements des particuliers ont augmenté de 14% entre 1994 et 2008.

Les transports ont un impact croissant sur l’environnement : les émissions de CO2 résultant des déplacements des particuliers ont augmenté de 14% entre 1994 et 2008. Sur cette période, les émissions de CO2 résultant de la mobilité individuelle ont cru de 14%. Cette augmentation est beaucoup plus forte pour la mobilité locale que pour la mobilité sur longues distances. En ce qui concerne la mobilité longue distance, les émissions de CO2 n’ont cru que de 8%. En plus d’être une conséquence de l’augmentation de la population, elles sont principalement imputables aux « retraités qui renforcent leur usage de la voiture » même pour des trajets plus longs.

  • Les transports en commun connaissent une hausse plus forte de leur utilisation (+24%) que la voiture (+13%), l’automobile reste de loin le mode de transport le plus utilisé.
  • En 2008, la voiture représentait 71,8% du total des distances parcourues, alors que l’avion représentait 12,0% de l’ensemble des distances parcourues, les transports collectifs urbains 5,9%, et les modes doux (marche et vélo) 1,7%.


Les déplacements de courtes durées alimentent les émissions de CO2

Les émissions de CO2 augmentent de 17% entre 1994 et 2008 pour des déplacements de courtes distances. Alors qu’une hausse de seulement 8% est constatée pour les déplacements plus longs.

L’INSEE explique cette évolution par une augmentation de la mobilité locale. En 2008, la mobilité locale représentait 99% des déplacements pour 59% de la distance parcourue annuellement. « Ce sont bien, in fine, les dynamiques locales qui sont restées le principal déterminant de la progression des émissions de gaz à effet de serre liées aux mobilités individuelles au cours de ces dernières années ».

  • Des émissions nourries par des conducteurs plus nombreux  : Mbien la croissance des émissions de CO2 « reflète principalement la croissance [de 6%] de la population » sur la même période, certaines évolutions des comportements ont également alimenté cette croissance. L’augmentation des émissions est principalement causée par l’allongement des distances parcourues (des distances de 8% supérieures à celles de 1994), lui-même suscité par l’augmentation de la population urbaine et périphérique. En outre, l’augmentation du nombre de femmes actives a entraîné une hausse des déplacements entre 1994 et 2008, sachant que 90% des actifs étaient motorisés en 2008. « Alors qu’ils représentent 45% de la population en 2008, leurs émissions de CO2 correspondent à 65% du total cumulé » indique l’INSEE.

Avec la nouvelle génération de retraités, plus motorisée que la précédente, un autre public a renforcer les rangs des automobilistes. Seulement 50% des retraités avaient une voiture en 1994 contre 74% en 2008. A noter que les retraités sont également plus nombreux aujourd’hui que dans les années 1990.

En 2008, la voiture représentait 71,8% du total des distances parcourues, alors que l’avion représentait 12,0% de l’ensemble des distances parcourues, les transports collectifs urbains 5,9%, et les modes doux (marche et vélo) 1,7%.

  • Des émissions de CO2 en hausse à cause de la voiture : même si les transports en commun connaissent une hausse plus forte de leur utilisation (+24%) que la voiture (+13%), l’automobile reste de loin le mode de transport le plus utilisé.


Pour réaliser l'étude intitulée « Evolutions récentes des émissions de CO2 liées à la mobilités des Français », l’INSEE s'est basée sur les Enquêtes Nationales Transports de 1994 et 2008 qui donnent «  une image globale des mobilités » des personnes résidant sur le territoire français (pour réaliser cette enquête, 14.273 ménages ont interrogés en 1994 et 20.178 en 2008). insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ECO457I.pdf


Les chiffres de l'impact polluant du transport routier

Selon les chiffres du rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (EEA), juillet 2008, en Europe, le transport routier est la principale cause d’émissions de polluants considérés dangereux pour l’environnement et la santé.

Le Centre international de recherche sur le cancer, agence spécialisée de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a classé, le 12 juin, les gaz d'échappement des moteurs diesel (60% du par automobile en France en 2012) parmi les substances cancérogènes pour l’homme.

  • Selon l'inventaire d'émissions 2010 du Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique (Citepa)* publié le 13 juin 2012, le le transport routier était à l'origine de 55% des émissions d'oxyde d'azote (NOx) en France, issues en particulier des véhicules diesel, en 2010.

Alors qu'en 1990, les voitures particulières essence sans pot catalytique étaient avec les poids lourds diesel les plus gros émetteurs de NOx, 20 ans plus tard, les plus polluants dans cette catégorie sont devenus les poids lourds diesel et les voitures particulières diesel catalysées,

Le transport routier responsable de 55% des émissions de NOx

  • En 1990, les voitures particulières essence sans pot catalytique étaient du aux poids lourds diesel les plus gros émetteurs de NOx.
  • En 2010 les plus polluants dans cette catégorie sont devenus les poids lourds diesel et les voitures particulières diesel catalysées, selon l'inventaire d'émissions 2010 du Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique (Citepa)* réalisé pour le ministère de l'écologie et publié en juin 2012.
  • En 2010, le transport routier a été responsable de 55% des émissions d'oxyde d'azote (NOx) en France, issues en particulier des véhicules diesel.
  • les émissions de NOx ont baissé de 48% entre 1990 et 2010, malgré la forte croissance du trafic routier sur la période (+31%). Une tendance qui s'explique par l'équipement des véhicules en pots catalytiques et le durcissement des normes européennes en la matière.
  • Les émissions de NOx du parc automobile ont diminué, il n'en est pas de meme des émissions de NO2 qui sont passées de 30.000 tonnes en 1990 à plus de 80.000 tonnes en 2012.
  • Le parc automobile essence émettait 45.000 tonnes de NO2 en 1992 et n'en émet plus que 2000 tonnes en 2012
  • Le parc diesel il émettait 10.000 tonnes de NO2 en 1992 et 80.000 tonnes en 2012.

Certes les NOx sont réglementés à l'émission, mais le NO2 est le polluant qui pose le plus gros problème de santé publique. La fraction de la population d'Ile de France surexposée au NO2 est passée de 1 million en 2002 à plus de 3 millions en 2012..


L'affichage obligatoire des émissions CO2 des transports

  • A partir du 1er octobre 2013, l'obligation est faite à tous les prestataires de transport d'afficher leurs émissions de CO2 entrera en vigueur. Cette obligation s’impose à toutes les personnes publiques ou privées organisant ou commercialisant une prestation de transport quels que soient le mode de transport et la taille de l’entreprise…

L'Affichage CO2 est obligatoire pour toutes les opérations de transport à partir du 1er octobre 2013, respectant l’obligation imposée par la Loi Grenelle II : les transporteurs (et leurs clients) peuvent ainsi démontrer leur engagement sociétal de diminution de leur empreinte environnementale auprès de l’ensemble parties prenantes (salariés, actionnaires, clients, fournisseurs, collectivités, investisseurs).


Cet affichage concerne tous les modes de transport (route, fer, maritime, fluvial, aérien).

Les normes de pollution

Des normes plus contraignantes sont attendues en 2014 pour les poids lourds et, à partir de 2015/2016, pour les voitures particulières et véhicules utilitaires. Les limites d'émission d'oxyde d'azote pour les voitures neuves ont été réduites de 50% entre 1993 et 2005 pour les moteurs à essence et de 69% pour les motorisations diesel.

Des normes plus contraignantes sont attendues en 2014 pour les poids lourds et, à partir de 2015/2016, pour les voitures particulières et véhicules utilitai



Le secteur des transports est le 1er consommateur de pétrole

En France, le secteur des transports est aujourd’hui le 1er consommateur de produits pétroliers, loin devant le secteur résidentiel/tertiaire (68% contre 20,5% de la consommation finale de produits pétroliers en 2006).

Le secteur des transports est le premier émetteur de CO2 (34% des émissions de CO2) avec plus de 141 millions de tonnes des émissions de CO2 en France en 2005 devant le secteur résidentiel/tertiaire/agriculture (102 millions de tonnes). Le transport routier représente à lui seul plus de 131 millions de tonnes de CO2 émis en France en 2005, soit une augmentation de 18% depuis 1990.

Voir aussi sur le transport routier

[ Ferroutage ] [ Filtre à particules ]

A lire également sur le transport routier

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.