consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Chaudière bois

Chaudière bois

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

Les chaudière bois ?


Parmi ces solutions de chauffage, il existe des chaudière utilisant le bois comme combustible (bois en bûches ou en granulés), reliée à au réseau de chauffage central et à un ballon d'eau chaude sanitaire

poelebois89.jpg

Quels sont les avantages d'une chaudière bois ?


Quels sont les avantages d 'une chaudière bois ?

  • Une chaudière bois Utilise une énergie renouvelable
  • Le combustible bois est économique
  • une chaudière bois émet 5 à 10 fois moins de gaz à effet de serre que les moyens de chauffage traditionnels¹ (fioul, gaz naturel et électricité)
  • une chaudière bois ne fait pas de bruit

Les chaudière bois à bûches

Les chaudières à bûches (fonctionnement manuel)

On distingue différents types de chaudière à tirage selon la manière dont l'air est admis dans le foyer de la chaudière à bois.

Il peut être «naturel» ou «forcé».

Les chaudière bois à combustion montante traditionnelle

  • ¨Pour ce type de chaudière, les bûches sont empilées sur la grille du foyer. L'air primaire de combustion arrive sous le foyer, la flamme monte naturellement et tout le bois brûle au même moment. Son rendement global moyen est compris entre 40 à 60 %¹.


Les chaudière bois à combustion horizontale

  • Pour ce type de chaudière bois, l'air primaire arrivant sur le côté du foyer, le bois sèche avant d'être brûlé, ce qui réduit le taux d'imbrûlés. Le rendement peut atteindre de 50 à 70% en moyenne.

Les chaudières bois à combustion inversée

  • L'air primaire arrive par le dessus du foyer, séchant les bûches sur son passage. à son arrivée sur les braises, il se mélange avec les gaz de combustion, s'enflamme et atteint des températures de plus de 1000° C.

Le rendement global moyen est compris entre 50 et 70%

Les chaudière bois à bûches

  • Dernière née des chaudières à bois, la chaudière à bûche

Ce dispositif améliore la combustion, réduit les émissions de polluants et la quantité de cendres. fonctionne selon le principe de la combustion inversée, avec un tirage forcé par un ventilateur. Celui-ci permet de mieux gérer l'apport en air dans la chambre de combustion et de forcer le tirage de la cheminée, quelles que soient les conditions.

Ce procédé améliore la combustion du bois et réduit ainsi les émissions de polluants et la quantité de cendres générée par la chaudière. Son rendement global oscille entre 70 et 85 %

Les chaudières à plaquettes ou à granulés

Plaquettes constituées de bois déchiqueté (broyage de branches).

Leur utilisation pour le chauffage individuel reste encore limité.

Petits cylindres de 6 à 10 mm de diamètre et de 10 à 50 mm de longueur, obtenus par la compression de sciure de bois de résineux et de feuillus ou de divers produits agricoles. Aucun agent de liaison ou autre additif n'est utilisé pour sa fabrication (source ADEME).

Ces chaudières fonctionnent de manière automatique et se raccordent au chauffage central de votre habitat. Ces chaudières impliquent l'installation d'une réserve (ou «silo») raccordé au foyer par un système d'alimentation automatique. Ce système assure un confort identique à celui des systèmes à gaz ou à fioul.

Informé en temps réel des températures en différents points de la chaudière et, pour certaines, de la proportion en oxygène dans le foyer, un microprocesseur optimise, à chaque instant, l'alimentation des granulés et les débits d'air en fonction des besoins de chauffage.

  • Rendement global de ce type de chaudière est compris entre 80 et 90 %¹ en moyenne.

> Voir Le poele à bois à granulés est il vraiment économique ?

Les chaudière bois polycombustibles

Les chaudières polycombustibles (fonctionnement automatique) : ces chaudières vous permettent d'optimiser votre chauffage central en bénéficiant des avantages d'un couplage bois + gaz naturel ou bois + fioul. Elles associent ainsi 2 foyers : l'un pour le bois (le plus souvent en bûches) et l'autre pour le gaz ou le fioul. Le passage d'une énergie à l'autre se fait automatiquement. Ce type d'installation ne nécessite qu'un seul conduit de fumées.

Le rendement des chaudières et des combustibles

Le rendement de la chaudière = le rapport entre la chaleur fournie par une chaudière et l'énergie qu'elle consomme pour y parvenir.

  • Pour produire 1 000 kWh, le volume de combustible nécessaire varie d'un combustible à l'autre.
  • Selon l'ademe : 0,7 stères de bûches = 1 m³ de plaquettes = 220 kg de granulés = 100 litres de fuel = 1 000 kWh


Quel bois utiliser pour la chaudière bois

  • Les performances de votre chaudière bois dépendent en partie de la qualité du bois utilisé.

Quel bois utiliser pour sa chaudière à bois ?

Les feuillus durs (chêne, hêtre, frêne, châtaignier, charme, noyer, fruitiers, etc.) sont bien adaptés au chauffage domestique, à l'exception du châtaignier qui éclate en brûlant.


Les résineux et feuillus tendres (épicéa, sapin, pin, mélèze, peuplier, saule, etc.) sont connus pour pour leur montée rapide en température, ils conviennent plus particulièrement à l'usage professionnel (fours à pains traditionnels).


A savoir sur la chaudière bois


  • Le label «Flamme verte», créé par l'ADEME et certains industriels, garantit des appareils de chauffage au bois domestique offrant des performances énergétiques et environnementales élevées.

- L'acquisition d'une chaudière à bois représente un investissement relativement important, pouvant être amoindri par un crédit d'impôt pouvant s'élever jusqu'à 40 %, si l'équipement choisi est conforme aux conditions exigées.

- Les chaudières à bûches ne peuvent assurer, seules, la production d'eau chaude sanitaire de votre habitat. Pour ce faire, celles-ci doivent être associées à un ballon d'hydroaccumulation


Chaudière au bois : Quelle puissance installer ?

  • Tout dépend de la surface habitable à chauffer, de votre situation géographique et de votre niveau d'isolation.
  • Pour un logement de 100 m², selon ces éléments, la puissance adaptée d'une chaudière à bois est comprise entre 5 et 21 kW (en moyenne). Il est donc indispensable de bien évaluer vos besoins afin de ne pas sous-dimensionner ou sur-dimensionner votre appareil.

L'autonomie des chaudières à bois d

L'autonomie d'une chaudière à bois dépend du modèle choisi, de son usage et de la qualité du bois de combustion.

  • les chaudières à bûches à tirage naturel disposent d'une autonomie moyenne comprise entre 6 et 10 h¹.
  • les chaudières à bûches à tirage forcé (ou «turbo») disposent d'une autonomie moyenne comprise entre 6 et 20 h¹,
  • les chaudières à granulés disposent d'une autonomie d'un 1 an grâce à leur silo de stockage²,

L'autonomie d'une chaudière à bûches (à combustion horizontale, inversée ou «turbo») peut être améliorée par l'installation d'un ballon d'hydroaccumulation ; cette technique améliore l'autonomie du système. qui stocke le surplus de chaleur produite par votre chaudière pour la restituer au circuit de chauffage et d'eau chaude lorsqu'elle est à l'arrêt.


[modifier] sur les chaudières et chaudières à bois


  • Chaudières modernes, quel rendement ?
  • Pourquoi choisir une chaudière à condensation ?
  • Le chauffage domestique
  • Chaudière à condensation ou écogénérateur ?
  • Quelle est l’énergie la moins chère pour se chauffer ?

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4