consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Eau

Eau

Un article de Encyclo-ecolo.com.

eau

Sommaire

L'eau, une ressource précieuse de plus en plus rare

Un élément vital, source de vie, qui est le seul capable de se trouver à l'état liquide, solide ou gazeux.

Chaque jour, 2 millions de tonnes de déjections humaines sont directement déversées dans les rivières et les mers. Dans les pays en voie de développement, pas moins de 70 % des déchets industriels ne subissent aucun traitement. Et cela ne fait qu'augmenter ! Dans quinze ans, si rien n'est entrepris, 1,8 milliard d'hommes souffriront d'une pénurie d'eau, à cause d'une mauvaise gestion.

La journée mondiale de l'eau se tient le 22 mars.


L'eau et les les Objectifs du Millénaire pour le Développement

Contexte des Objectifs du Millénaire pour le Développement :

  • en 2013, 783 millions de personnes n'ont pas accès à une source d'eau améliorée
  • 2,5 milliards de personnes n'ont pas accès à des installations sanitaires de base.

Ces deux facteurs ont des conséquences désastreuses sur les conditions sanitaires des populations et causent des morts évitables : 2,2 millions de personnes meurent chaque année dans le monde de diarrhées dues à la précarité de leur environnement sanitaire [selon l'OMS], à un faible accès à l'eau, et à de mauvaises pratiques d'hygiène. La mauvaise qualité de l'eau et des pratiques d'hygiène faibles, en particulier dues à un piètre environnement sanitaire sont responsables de nombreuses maladies (diarrhées, Choléra, poliomyélite...) et favorisent la malnutrition, en particulier infantile. La pénurie alimentaire n'est pas le seul facteur de développement de la malnutrition, dans plus de 50 % des cas cette pathologie est liée à des infections.


Quelle quantité d'eau sur terre ?

- 97,5% de l'eau présente sur terre sont constitués d'eau salée. En effet, : près de 1,35 milliards de km3 d'eau salée sont stockés dans les océans à la surface de notre planète ;

  • l'eau douce représente à peine 3% de ce volume; elle est stockée au sein des glaces et des neiges éternelles à raison de 60 % et se trouve, pour les 40 % restants, dans les eaux de surface et les nappes souterraines

<p>

  • Il y a 35 millions de km3 d'eau douce dans le monde mais près de 70 % se trouvent sous forme de glace et 30 % sous la terre.
  • L'eau sur Terre représente environ 3 milliards de milliards de tonnes, soit un demi-millième de la masse terrestre seulement.
  • L'eau terrestre a été apportée par environ 10 millions de comètes et d'astéroïdes tombées sur Terre entre 50 et 100 millions d'année après la formation de la planète.
  • 0,0001% de l'eau terrestre est disponible et potable. 0,3% seulement de l'eau terrestre est de l'eau douce utilisable par l'homme
  • Les 2/3 de l'eau douce est contenue dans les glaciers. Le reste est contenu dans les glaces ou les nappes phréatiques et difficile à utiliser.
  • Hormis les glaciers, il y a 100 fois plus d'eau douce sous la terre que dessus.
  • Il y a 12500 km3 d'eau disponible sur la terre sous forme d'eau douce (glaciers, fleuves, lacs, ...) et encore plus d'eau dans l'atmosphère, 12 900 km3
  • Seuls 2% des 12 900 km3 d'eau présents dans l'atmosphère existent sous forme condensée (nuages) ; le reste est diffus, présent sous forme de vapeur d'eau.
  • 70% de l'eau utilisée dans le monde servent à l'irrigation de terres agricoles
  • 70% de la consommation mondiale d'eau sont consacrés à l'extension et l'intensification des activités agricoles Or, depuis 2000 la récolte mondiale de céréales a diminué de 5% par habitant.
  • La moitié de l'eau d'arrosage agricole s'évapore avant de s'enfoncer dans le sol
  • 30 à 50% de l'eau transportée disparaît du fait de fuites dans les tuyauteries
  • Un robinet qui goutte c'est 35000 litres d'eau perdue par an
  • Une douche = 50 litres ; un bain = 150 litres
  • Moins de 10 pays se partagent 60% des ressources terrestres en eau douce
  • 1,6 Milliard d'hommes n'ont pas accès à une eau saine et 2,6 milliards n'ont pas accès à un assainissement basique.
  • Sur l'ensemble de la planète, le niveau des réserves phréatiques baissent en moyenne de 1 mètre par an
  • On manque d'eau dans la moitié des plus grandes villes du monde

stress-eau-monde.jpg
Stress du les ressources en eau : on voit que la consommation en proportion de l'eau disponible progresse quasiment partout

Combien d'eau en France ?

Il tombe en moyenne 440 milliards de m3 d’eau sur la France chaque année, sous forme de pluie ou de neige (soit 440 km3). Une moyenne de 80 cm d’eau par m2 et par an (à comparer avec l’Amazonie et ses 10 mètres par m2 par an, et le désert de Gobi avec moins de 1,5 cm par an les meilleures années). L’ensemble des cours d’eau s’étend sur 270 000 km. L’eau sous forme retenue (lacs, barrages, etc) représente 107 km3. On estime à 2 000 km3 la quantité d’eau présente dans les nappes souterraines.

Eau virtuelle :quantité d’eau nécessaire pour fabriquer les produits suivants

Le concept d'eau virtuelle aide à connaitre l'impact d'un produit ou d'une culture en terme de consommation d'eau

  • 400 à 11 000 m3/tonne de rayonne (viscose)
  • 300 à 600 m3/tonne d’acier
  • 500 m3/tonne de papier
  • 300 à 400 m3/tonne de sucre
  • 60 à 400 m3/tonne de carton
  • 35 m3/tonne de ciment

Source: CNRS

Quantité d’eau nécessaire aux cultures

  • 238 litres/kg de maïs ensilage
  • 454 litres/kg de maïs grain
  • 524 litres/kg d’orge
  • 590 litres/kg de pomme de terre
  • 590 litres/kg de blé


Source: CNRS 1994


Le saviez vous ?
Barcelone consomme 3 fois moins d'eau que Mexico qui est victime de la sécheresse persistante de son climat


L'eau, ressource inépuisable

L'eau est une ressource quasiment inépuisable : elle n'est en fait jamais consommée, elle circule entre océans, continents, atmosphère et biosphère. Au total, les hommes utilisent moins du cinquième des ressources théoriquement disponibles. Pourtant une grande partie de l'humanité n'a pas accès à l'eau potable, d'une part à cause des inégalités géographiques, d'autre part en raison de la pollution.


L’eau n’est pas uniformément répartie. Sous forme de pluie, de grêle ou de neige, la France reçoit globalement beaucoup plus d'eau qu'elle n’en consomme. Toute la nuance est dans le “globalement”. D'abord, la ressource en eau n'est pas uniformément répartie sur tout le territoire national. Le bassin de la Garonne compte trois fois plus d'eau que la moyenne nationale. À l'inverse, les bassins de la Seine-Normandie et de l'Artois-Picardie ne recèlent qu'un tiers de la ressource moyenne.


Ensuite, les prélèvements sont eux aussi très inégalement répartis : le nord, le bassin parisien et la région du Rhône sont plus densément peuplés, tandis que le sud et le Sud-Ouest utilisent beaucoup d'eau pour l'irrigation.


Changements climatiques. Enfin, les conditions climatiques ont changé. Si la pluviométrie a globalement augmenté ces 30 dernières années dans le nord et dans l'ouest du pays, elle a diminué dans l'est et le sud-est. source : patrick philippon, in lyonnaise-des-eaux.fr


Voilà pour les grandes tendances. Mais c'est au niveau local que s'établit le bilan entre la ressource et le prélèvement. C'est donc à ce même niveau que s'apprécient les déséquilibres. Plus que l'inégalité naturelle des ressources, c'est bien celle des prélèvements qui explique les tensions. »

Source :Patrick Philipon est l’auteur de “La crise de l'eau ?" paru aux Éditions Perrin

La part de l'eau dans le budget des Français

  • L’eau représente une part de plus en plus importante dans le budget des Français. La stagnation voire la diminution du pouvoir d’achat, combinée à une hausse globale du prix de l’eau, liée à l’augmentation des coûts de traitement, conduit certains foyers à consacrer entre 1 et 10% de leurs ressources au paiement de la facture d’eau.
  • L’OCDE considère que s’il représente plus de 3% des ressources du foyer, le coût de l’eau et de l’assainissement est inabordable. Face à ces constats des mesures sont à l’étude pour permettre une véritable mise en œuvre du droit à l’eau tel que défini dans la Loi sur l’Eau de 2005.

Source : Lyonnaise des eaux

[modifier] A lire également au sujet de l'eau et de l'eau douce

Récupérée de « https://www.encyclo-ecolo.com/Eau »

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.