consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Valeurs-guides de qualité d’air intérieur (VGAI)

Valeurs-guides de qualité d’air intérieur (VGAI)

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

Les Valeurs-guides de qualité d’air intérieur (VGAI)

Ce que sont les Valeurs-guides de qualité d’air intérieur (VGAI)

Une VGAI correspond à un niveau de concentration en dessous duquel aucun effet sanitaire n’est attendu sur la santé de la population.

  • On a mit en place la définition des VGAI afin de mesurer les émissions polluantes provenant de produits de construction (revêtements de sol, murs, plafonds…) et de les évaluer selon des critères sanitaires. LES VGAI sont définies en tenant compte des valeurs de référence disponibles pour chaque substance (valeurs guides, valeurs limites d'exposition professionnelles…), mais,une fois élaborée, la VGAI d'une substance est considérée comme la mesure la plus fiable et pertinente.
  • Les VGAI pourrait servir à élaborer un étiquetage pour identifier les produits et substances les moins ou les plus émettrices de polluants.
  • Les "valeurs-guides" de qualité d’air intérieur (VGAI) existent pour les polluants domestiques potentiellement dangereux pour la santé, comme le formaldéhyde et les composés organiques volatils (Cov) – dont font partie le benzène et le trichloroéthylène.

La VGAI du Tétrachloroéthylène

  • La VGAI pour les expositions au Tétrachloroéthylène de courte durée à 1.380 microgrammes par mètre cube (µg/m3) et pour les expositions de longue durée à 250 μg/m3. Ce solvant, utilisé dans les pressings, peut provoquer des effets neurologiques, rénaux et hépatiques.

La VGAI du benzène

  • Le benzène est un polluant qui a un effet sur la santé quelle que soit la durée d’exposition. Il est émis par diverses sources, comme les processus de combustion, les matériaux de construction et les produits d’entretien.

L’Afsset propose 2 VGAI «long terme» :

  • une VGAI pour les effets hématologiques non cancérogènes
  • une VGAI pour les effets hématologiques cancérogènes,
  • + une VGAI intermédiaire
  • + une VGAI court terme.

«L’agence recommande que l’ensemble des valeurs concernant les effets hématologiques non cancérigènes soit fixé comme objectif afin de protéger la santé humaine»

La VGAI du Trichloroéthylène

Le Trichloroéthylène est un produit, classé cancérogène probable (C2) par l’UE.

  • Le Trichloroéthylène est utilisé dans un cadre professionnel (dégraissage des métaux) et émise par certains matériaux de construction, produits domestiques et certains sols pollués.
  • Pour le Trichloroéthylène, la valeur limite correspond à 20 µg/m3 pour les expositions de longue durée, correspondant à un excès de risque de survenue d’un cas de cancer pour 100.000 habitants par an.
  • Ce seuil est respecté par 97% des logements. A terme, l’Afsset propose de le réduire à 2 µg/m3 (80% des logements actuels).

La VGAI du Naphtalène

  • une VGAI de 10 µg/m3 pour les expositions de longue durée est préconisée. Emis par les produits anti-mites, les résines, certains sols pollués et la pollution extérieure, il peut provoquer des anémies hémolytiques.

La VGAI des Particules fines

Les particules fines sont dangereuses pour la santé ; elles sont émises par le trafic, l’industrie et certaines activités domestiques (cuisson, chauffage, tabac) peuvent provoquer des troubles respiratoires et cardio-vasculaire Pour les particules fines, dePM2,5 et PM 10 (1), l’Afsset propose les valeurs-guides de l’OMS, Organisation mondiale de la santé :

  • 24 heures, 25 µg/m3 pour les PM2,5
  • 50 µg/m3 pour les PM10, et sur le long terme,
  • 10 µg/m3 pour les PM2,5
  • 20 µg/m3 pour les PM10.



(1) PM2,5: particules de diamètre inférieur à 2.5 µm ; PM10: particules de diamètre inférieur à 10 µm.


[modifier] Au sujet de la pollution domestique et de l'air intérieur

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4