consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Eau douce

Eau douce

Un article de Encyclo-ecolo.com.

(Différences entre les versions)

90.58.126.188 (Discuter)
(eau douce, eau, ressources halieutique, ressource aquatique, aquifère)
Différence suivante →

Version du 13 mars 2010 à 17:59

eau

Sommaire

L'eau douce

Le rôle de l'eau douce

Dans le monde, il y a environ 250 nappes ou fleuves internationaux qui sont des sources potentielles de tensions diplomatiques.. surtout dans un contexte de raréfaction de cette ressource : 0,0001% de l'eau terrestre est disponible.


L’eau douce occupe un rôle primordial dans toutes les facettes de la vie. L'eau douce est l'une des plus précieuses ressources pour tout pays. Chaque jour à la maison, l'eau douce pour cultiver les cultures, pour fabriquer des produits, pour générer de l'électricité, en tant que source d'eau potable et pour la navigation. Elle procure en outre un habitat pour la vie aquatique et est une importante source de plaisirs.

L'eau douce, source de discorde

L'eau douce est une ressource fondamentale, moteur d'évolution mais aussi de conflits. La question de l’eau se pose au niveau mondial tant les enjeux sont énormes en termes d’approvisionnement, d'interdépendance, de distribution de la ressource et de sa gestion. La priorité est de protéger sa qualité et de permettre un accès équitable à l'eau pour tous.

50% de la planète ne disposent pas d'un réseau d'assainissement d'eau alors qu’on consomme en moyenne par jour et par habitant, 600 litres d'eau aux Etats-Unis, 200 en Europe et 150 en moyenne dans le monde (voir les chiffres du Planetoscope).

La pollution de l'eau douce

La pollution de l’eau, qui revêt de multiples formes, est susceptible d’influer sur la santé de la population canadienne, l’économie et les écosystèmes. À titre d’exemple, le rejet de nutriments pour les végétaux, comme le phosphate et l’azote, peut favoriser la prolifération d’algues malodorantes, inesthétiques et potentiellement toxiques. Le rejet de substances toxiques, comme le mercure, les pesticides et les produits chimiques industriels, peut perturber la croissance et la survie des espèces aquatiques. Ces toxines peuvent aboutir éventuellement dans la chair des poissons ou des mollusques et des crustacés destinés à la consommation humaine. Les micro-organismes, comme le Giardia, sont également préoccupants en raison de leur capacité à causer des maladies d'origine hydrique. La pollution de l'eau occasionne des coûts élevés pour le traitement et provoque parfois la fermeture de plages et d'aires de croissance de mollusques et de crustacés.

La qualité de l'eau peut être l'objet de nombreuses agressions de nombreuses sources, notamment les eaux usées provenant des agglomérations urbaines et suburbaines, l’écoulement de surface provenant des champs agricoles, les effluents des installations industrielles, la pluie acide et le comportement des ménages.

L'indicateur de la qualité de l'eau mesure l'étendue et la gravité de la pollution de l'eau en repérant un large éventail de substances dans l'eau. L'indicateur utilise les recommandations sur la qualité de l'eau pour la protection de la vie aquatique, ce qui en fait un indicateur sensible au changement, pertinent à tous les plans d'eau et un reflet général de la santé des écosystèmes.

Point de vue sur l'eau

Dans les pays où l'eau est présente en quantité limitée, les traditions veulent que cette eau soit gratuite et accessible à tous. Chaque voyageur, chaque homme ou femme respecte cette loi ancestrale mais respecte également cette source de vie. Les Africains du Sahel se lavent chaque jour avec l'équivalant de 3 litres d'eau. En faisant le thé, il executent les mouvements d'oxygénation de l'eau bouillante sans en perdre une goute. Le bétail seule source de richesse,est abreuvé en quantité suffisante sans aucune perte. Nous les habitués du confort et de l'egocentrisme nous devons changer nos habitudes et penser à nos enfants qui risquent de vivre en étant obligés de respecter l'eau qui chez nous ne sera jamais gratuite

A lire également au sujet de l'eau

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.