consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Acides gras poly-insaturés

Acides gras poly-insaturés

Un article de Encyclo-ecolo.com.

huile de colza

Sommaire

Les acides gras poly-insaturés

Les acides gras poly-insaturés font partie des acides gras essentiels. Les acides gras sont classés en trois groupes : saturés, monoinsaturés et polyinsaturés.

Les acides gras poly-insaturés ne peuvent pas être synthétisés par le corps, ils doivent donc être apportés obligatoirement par l'alimentation. Mais attention : s'ils ont l'avantage de faire baisser le taux de mauvais cholestérol (LDL), ils ont l'inconvénient d'abaisser également celui du bon (HDL), protecteur des artères.

Les acides gras polyinsaturés sont importants pour la santé de nos membranes cellulaires et la production des prostaglandines et leukotriènes.


Contrairement aux acides gras saturés, ils s'abîment facilement à la lumière, à l'air et deviennent nocifs pour la santé. C'est pourquoi il convient d'associer à leur consommation celle de vitamines C et E que l'on trouve dans les huiles végétales ; maïs, pépins de raisin, soja, tournesol … mais aussi, arachide, colza, olive.

Les acides gras polyinsaturés réduisent les taux sanguins de LDL mais aussi de HDL. Les acides gras polyinsaturés doivent faire partie de notre alimentation puisqu'ils fournissent les acides gras indispensables : acides linoléique et alpha linolénique.

Les poissons contiennent des acides gras polyinsaturés, précieux car ils préservent l'organisme des maladies cardio-vasculaires.


La graisse poly-insaturée

Tout comme la graisse mono-insaturée, la graisse poly-insaturée est habituellement liquide à température ambiante. Quand des cellules se forment dans notre corps, les acides gras poly-insaturés sont utilisés pour former les membranes de leurs parois. S'il n'y a pas assez d'acides gras poly-insaturés dans l'organisme, les acides gras saturés vont être utilisés.

C'est ce qui peut arriver quand l'alimentation est riche en graisse saturée et faible en graisse poly-insaturée. La membrane qui est formée avec des acides gras saturés n'a pas les mêmes propriétés qu'une membrane faite avec des acides gras poly-insaturés. Sur le long terme, cela peut entrainer des problèmes de santé. La graisse poly-insaturée se trouve principalement dans les végétaux, tels que la plupart des noix, et dans les huiles végétales, comme celles de maïs, de soja et de carthame. Quand elle est utilisée en petites quantités, la graisse poly-insaturée tend à baisser seulement le LDL ("mauvais" cholestérol). Quand elle est utilisée en plus grande quantité, cela baisse à la fois les taux de HDL ("bon" cholestérol) et de LDL.


Quel bénéfice des acides gras poly-insaturés pour notre organisme ?


Des études récentes ont montrées que ces acides gras polyinsaturés avaient de nombreuses bienfaits : il réduiraient les risques de maladies cardio-vasculaires, de la maladie d’Alzheimer, protégeraient de certains cancers (en particulier celui de la prostate), amélioreraient l'humeur, etc. La lotte en contient, moins toutefois que les poissons gras, comme le saumon ou le hareng.

Les acides gras trans

  • Les acides gras "trans" sont des acides gras polyinsaturés transformés industriellement avant d'être consommés pour des raisons pratiques : conservation des aliments, transformation d'huiles en margarines végétales … Contrairement aux acides gras polyinsaturés dont ils sont issus, ils augmentent le taux de cholestérol.

Les Acides gras trans font donc partie de la famille des matières grasses.

Les matières grasses hydrogénées ont subi un processus visant à les rendre solide, semi-solide ou plastique une matière grasse liquide à l'origine à température ambiante dans le but de diminuer les réactions de dégradation de la matière grasse. Or, ce traitement détruit une partie des acides gras essentiels et les transforme en composés chimiques appelés acides gras trans. Ils peuvent également se former lors du chauffage et de la cuisson des huiles végétales à haute température que ce soit au cours de procédés industriels de transformation ou lors de l'utilisation domestiques de ces huiles. Résultat : des produits plus fermes, plus stables au rancissement, donc plus longue conservation et meilleur stockage des préparations industrielles. On les retrouve dans les pizzas, les quiches, les viennoiseries, les biscuits ou les produits de panification industrielle, les margarines ou les barres chocolatées. L'étiquetage des acides gras trans n'est pas obligatoire en Europe, mais ils sont reconnaissables derrière les termes matières grasses hydrogénées ou huiles hydrogénées . Les huiles partiellement hydrogénées contiennent acides gras trans (selon le degré d’hydrogénation), alors que les huiles complètement hydrogénées n’en contiennent pas du tout.

Risque et bénéfices des acides gras trans

Mais les acides gras trans se comportent dans notre organisme comme s’ils étaient des acides gras saturés. Consommés en excès, ils favorisent la formation du LDL cholestérol, responsable de l'augmentation du risque de maladies cardiovasculaires. A noter que les acides gras trans sont naturellement présents dans la viande, le lait et les produits laitiers, et n'ont aucun effet délétaire. Il est recommandé de ne pas consommer plus de 2 à 3 g d'acides gras trans par jour. Il est donc consillé de réduire la consommation de certains aliments principaux vecteurs d'acides gras trans d'origine technologique (viennoiseries, pâtisseries, produits de panification industriels, barres chocolatées, biscuits).


[modifier] A lire égalementsur les acides gras

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.