consoGlobe
  • Catégorie:Développement durable
  • Catégorie:Habitat écologique
  • Catégorie:Environnement
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Mode éthique
  • Catégorie:Energies renouvelables
  • Catégorie:Biocarburant et transport
  • Catégorie:Commerce équitable
  • Catégorie:Eco-tourisme
  • Catégorie:Cosmétique bio
  • Catégorie:Alimentation bio
  • Catégorie:Recyclage
  • Catégorie:Composants et ingrédients
  • Catégorie:Consommation Durable
  • Catégorie:Puériculture
  • Catégorie:Jardinage écologique
Engrais bio

Engrais bio

Un article de Encyclo-ecolo.com.


Sommaire

Les engrais bio

guano_deposits.jpg

Les engrais biologiques, aussi appelé engrais naturels sont des produits auxquels nous n’avons apportés aucune modification chimique. Cela peut être aussi bien des déchets animaux (guano, liziers) ou des valorisations de « déchets » issus de l’industrie agro-alimentaire et de la pêche (cornes, arrêtes de poissons).

Quelques exemples d’engrais bio

  • Les engrais sont sélectionnés avant tout pour leur richesse en azote, phosphate et potassium, qu’on appelle « éléments plastiques » en quantité en général limitante pour un bon développement de la plante.

Un bon engrais peut aussi être enrichi d’oligoéléments qui sont nécessaires en très petite quantité (oligo veut dire peu) Dans cette optique nous allons vous présenter les quelques engrais suivants et leur intérêt.

  • le guano ( : est déjà très connu pour sa richesse en azote (évidemment puisque c’est un déchet d’oiseau : acide urique) mais aussi pour sa richesse en potassium. Il est utilisable toute l’année et permet d'améliorer la croissance de votre végétal.

  • Les cornes broyées ou torréfiées : issues de cornes de vache, ce produit est riche en phosphore (comme la majorité des parties osseuses)en azote et en potassium et permet de soutenir vos végétaux dans leur période de croissance. Ils peuvent être épandus sans risques de brûlures des racines. On peut aussi utilisée des poudres d’os.
  • Le sang désséché : riche en azote, il permet un bon développement de votre plante, il est particulièrement efficace sur les plantes vivaces en général nitrophiles et permet d’accélérer leur croissance.
  • Les arêtes de poissons : très riche en phosphore, le phosphore a une action conjuguée avec l’azote et stimule la croissance végétale, il stimule de même le développement des racines et a un rôle sur la rigidité des tissus, la plante est donc plus résistante à certains stress physiologiques comme la déshydratation, le gel et est moins susceptible d’etre attaqué par des insectes.
  • La poudre de roche : selon la roche utilisée elle apportera calcium, magnésie, fer ou potassium à votre sol et pourra ainsi l’enrichir en éléments essentiels à sa croissance.
  • le purin d’orties : riche en minéraux et en vitamines, il permet de faciliter la croissance, il peut aussi être utilisé comme un insecticide.


Précautions d’emploi des engrais

Bien sûr, lorsqu’on utilise un engrais, il est en général intéressant de savoir s’il est nécessaire sur notre sol, pour ne pas apporter un surplus d’éléments nutritives qui seraient ensuite présents dans les eaux de lessivage, il est aussi utile de respecter les doses conseillées pour qu’il n’y ait pas un effet inverse à l’effet escompté : il existe une dose optimale pour chaque plante.


Pourquoi choisir un engrais biologique ?

  • Les engrais industriels contiennent des produits chimiques élaborés avec des molécules de synthèse dont la fabrication consomme de l’énergie en quantité significative.
  • Le bilan carbone des engrais modernes n’est donc pas aussi bon que celui des engrais biologiques ou naturels élaborés à partir de déchet issus des process agricole ou agroalimentaire (arrêtes de poisson, vinasse de betterave, farine de plumes, …) ou de matières minérales issues de mines ou de carrières.

Les composants contenus dans les engrais biologiques ne sont pas dissouts par la pluie et restent en suspension dans le sol : ces composants sont actifs bien plus longtemps que les molécules chimiques.

Le label Qualité France certifie que les matières premières utilisées en agriculture biologique pour les fertilisants et les engrais sont conformes à la règlementation européenne.

  • Le phosphore (P) contribue au bon fonctionnement à la bonne croissance des racines, à leur bonne floraison et à la résistance aux maladies.
  • L’azote (N) a une action sur la partie aérienne, non enterrée, des plantes, tiges et feuilles. Il y a un dosage d’azote plus fort dans les engrais destinés aux légumes-feuilles comme les salades et les choux ou le gazon.


[modifier] Sur les engrais bio et les engrais naturels voir aussi

Vous êtes spécialiste d'un sujet ? Vous avez une info ? Complétez ou créez un article sur encycloÉcolo.

______________________ws4